Animaux

Sue Eugène – Arabian Godolphin

Sue Eugène - Arabian Godolphin - Bibliothèque numérique romande - Dieter Josupeit Arabian Berber HorseSue Eugène – Arabian Godolphin : Hiver 1732, dans les rues de Paris, un charretier maltraite son cheval. Mais un quaker passait par là : appartenant à cette secte religieuse qui professe les sentiments les charitables envers les animaux, le quaker décide alors de racheter le cheval pour le tirer de ce mauvais pas et l’amener dans sa demeure de Burry-Hall, près de Londres. Il apprend ainsi que ce cheval, Scham, était un des huit chevaux barbes que le bey de Tunis avait offert au roi Louis XV, en 1731. …

Blanchère Henri de la – Le Club des toqués

Blanchère Henri de la - Le Club des toqués - Bibliothèque numérique romande - illustration issue de l'édition de référenceBlanchère Henri de la – Le Club des toqués : Une vingtaine d’étudiants et de jeunes gens, se rencontrent dans un appartement, pour tenir là les réunions du «club des toqués» Les membres de cette joyeuse bande sont uniquement masculins: «Surtout pas de femmes!» et s’affublent du surnoms tels que Quibus, Mr Stradivarius, Mme Popotte, Mr Pistil ou Reine en bordée. Chacun, à tour de rôle, raconte une histoire, une histoire qui doit être véridique, extraordinaire et qui doit, impérativement, être finie à minuit. …

Burroughs Edgar Rice – Le Retour de Tarzan

Burroughs Edgar Rice - Le Retour de Tarzan - Bibliothèque numérique romande - Clinton Pettee couverture de Tarzan and the Jewels of OparBurroughs Edgar Rice – Le Retour de Tarzan : Encore un épisode de Tarzan publié dans les années trente. Celui-ci, adapté à la vie «civilisée» depuis près de deux ans, revient d’Amérique. Sur le paquebot, il se trouve confronté à Rokoff, personnage dont il se fait rapidement l’ennemi. En Europe, Tarzan défend la comtesse de Coude contre Rokoff. Le mari de la comtesse lui confie une mission d’espionnage en Algérie où il retrouve Rokoff. Tarzan, après avoir rempli sa mission et échappé à différentes attaques se rend en Afrique du Sud en bateau. Mais Rokoff et son complice le font passer par dessus bord. Tarzan rejoint la côte africaine à la nage. Il la retrouve avec délices et devient le chef d’une tribu. Il rencontre Jane qui, après bien des aventures de son côté, a échoué sur la même côte, ne l’a pas oublié et l’aime toujours. Tarzan apprend qu’il est en fait Lord Greystoke et épouse Jane avant de quitter une nouvelle fois l’Afrique. …

Burroughs Edgar Rice – Tarzan Seigneur de la Jungle

Burroughs Edgar Rice - Tarzan Seigneur de la Jungle - Bibliothèque numérique romande - Clinton Pettee Tarzan of the Apes by Edgar Rice BurroughsBurroughs Edgar Rice – Tarzan Seigneur de la Jungle : Les films de Disney ont popularisé Tarzan et son cri. Mais si l’on revenait aux romans de son créateur, Edgar Rice Burroughs ? Dans ceux-ci, retrouvez Tantor l’éléphant, Jal-Bal-Ja le lion, des singes, des boas … et des humains : guerriers de tribus africaines, chasseurs blancs sans conscience ou trafiquants arabes et même des descendants d’immigrants arrivés il y a bien des années ! …

Maeterlinck Maurice – La Vie des Fourmis

Maeterlinck Maurice - La Vie des Fourmis - Bibliothèque numérique romande - Kazuend ants-sandy-groundMaeterlinck Maurice – La Vie des Fourmis : De quoi est faite la vie des fourmis? Langage antennal, fourmis fongicoles qui cultivent des champignons pour nourrir leur colonie, fourmis qui savent éteindre des feux, fourmis parasites, Maeterlinck nous présente de nombreuses observations et suppositions. Il pose des questions et surtout réfléchit à la société des fourmis et la compare avec celle des hommes. Il parle de démocratie, d’anarchie organisée, d’intelligence, de morale: des termes très humains qu’il se plaît à appliquer aux fourmis. …

Twain Mark – Le Prince et le Pauvre

Twain Mark - Le Prince et le Pauvre - Bibliothèque numérique romande - Laura Barr-Wells (maquette), William Scrots (peinture, attr.), The Hooligans, 1899 (Victorian Web, scan de Jacqueline Banerjee), détail de Couverture de la première édition en anglais, 1881 Twain Mark – Le Prince et le Pauvre : Si un prince, futur successeur d’Henry VIII, et un jeune garçon des bas quartier londoniens se ressemblaient ?  Et s’ils échangeaient leur vêtements ? Et s’ils échangeaient leur vie ? C’est ce qui arrive Tom Canty et à Édouard Tudor, prince de Galles. Mark Twain nous narre avec brio les aventures de ce prince qu’il plonge dans la vie abominables des classes pauvres et celle de Tom propulsé jusqu’au trône royal. …

Maeterlinck Maurice – La Vie des Termites

Maeterlinck Maurice - La Vie des Termites - Bibliothèque numérique romande - Scott Bauer Une brèche dans un nid de termites souterrains à FormoseMaeterlinck Maurice – La Vie des Termites : Ce sont les termites, ces autres insectes à l’organisation sociale complexe, que Maurice Maeterlinck nous présente bien des années après son essai sur La Vie des Abeilles. Quelle différence! Aveugles et sans défenses naturelles, les termites ont besoin de températures élevées (mais pas trop) et d’une atmosphère humide. Or les régions du globe où se sont développés ces rescapés du tertiaire (voire du primaire) sont arides. La termitière est donc un univers clos à l’atmosphère contrôlée qui projette au loin ses conduits souterrains. Architectes «de l’intérieur», condamnés à ne jamais voir leurs édifices, ils ravagent sans être remarqués les arbres ou maisons auxquels ils s’attaquent «du dedans». Des mécanismes biologiques (cultures de champignons ou bactéries intestinales), leur permettent de se nourrir de cellulose, universellement répandue. Alors, encore une fois, devant ce mode de vie complexe, instinct ou intelligence? …

Maeterlinck Maurice – La Vie des Abeilles

Maeterlinck Maurice - Le Vie des Abeilles - Bibliothèque numérique romande - illustration de ruches au Moyen-Âge du Tacuinum sanitatisMaeterlinck Maurice – La Vie des Abeilles : La «république» des abeilles, est une impressionnante organisation, une forme élaborée de vie sociale et travailleuse. Mais «l’esprit de la ruche» est-il une tradition rigide incapable d’évolution ? Ou serait-ce une forme d’intelligence collective adaptative ? Impossible de répondre tant sont différentes les perceptions et la structure des hommes et des abeilles. Familier et connaisseur des ruches, Maeterlinck nous entraîne à leur découverte, à celle des reines, des ouvrières et de tous leurs habitants,  à celle du vol nuptial et de l’essaim, puis au développement de la nouvelle ruche. Compilation ou œuvre de pionnier ? Qu’importe ! C’est d’abord une fresque remarquable aux prémices de la sociologie animale. …

London Jack – Ce Spot

London Jack - Ce Spot - Bibliothèque numérique romande - Bud Glunz Un qimmiq (chien de traîneau) se repose pendant un voyage de Moose Factory Island,London Jack – Ce Spot : Vous aimez les animaux? Votre chien est le plaisir de votre foyer? Ce Spot vous fera changer d’avis! Un beau chien pourtant… Pas de race définie, ni husky, ni malamute mais un chien de traîneau avec de l’allure et de superbes muscles. C’est sa tache noire sur le côté qui lui a valu le nom de Spot. Il est malin, incroyablement malin. Et chapardeur aussi. C’est presque surréel: quoique vous fassiez, aussi loin que vous soyez, il reviendra toujours vers vous… Encore faudrait-il que vous le souhaitiez! …

Dumas Alexandre – Les Serpents

Dumas Alexandre - Les Serpents - Bibliothèque numérique romande - Geoff Galice Imantodes cenchoaDumas Alexandre – Les Serpents : Un serpent sous votre lit ! Qui n’a vécu cette terreur de son enfance ? Dumas s’attaque – littérairement, s’entend – à cet animal dont, il prévient en exorde : « S’il y a un animal maudit dans la création, c’est le serpent : Satan prend sa forme pour s’introduire dans le paradis terrestre, et, sous sa forme, tente la femme, la séduit et damne le genre humain, dont nous avons l’honneur de faire partie. Au seuil de toutes les religions, siège le serpent, comme fait ou comme symbole. ». L’occasion pour Dumas de revenir à la mythologie, à l’histoire biblique, à l’antiquité avec Mithridate, Octave, Antoine, Cléopâtre ou Tibère et au Moyen-Âge. Puis il nous conte des aventures de serpents fascinateurs, de constrictors, de vipères à corne, de crotales et de charmeurs de serpents. Du Jardin des plantes à Carcassonne, de l’Amérique du Sud à l’Afrique, légendes, histoires de chasseurs ou de naturalistes, ses récits vous divertiront ou vous étonneront. Alexandre Dumas ne craint pas de pimenter son récit de digressions comme celle du lézard romain apprivoisé par son ami administrateur de L’Indépendant ou de souvenirs personnels. Tout est-il vrai ? Je ne saurais vous le dire. Mais j’y ai appris quelque chose et mon intérêt ne s’est pas démenti.

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT