Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Des ebooks suisses ? Gratuits ? Nous vous proposons les livres numériques de la Bibliothèque numérique romande et de ses partenares : 867 ebooks aujourd’hui, en janvier 2020. Leur domaine : la littérature suisse romande (d’expression française) et, sans esprit régionaliste, des régions voisines – France, Suisse ou ailleursCes livres vous sont proposés en téléchargement libre mais pour un usage non commercial. (Ils peuvent évoluer ; merci de nous signaler les erreurs que vous pourriez remarquer.) Vous trouverez sous « liens » d’autres sites d’ebooks gratuits, partenaires, amis, et un catalogue noslivres.net de 17,850 livres du domaine public.

Vous pouvez participer à la fabrication de nos ebooks ; votre aide est la bienvenue ! Soutenant la culture d’accès libre et gratuit, nous avons aussi et malgré tout besoin de vos dons, même modestes, que ce soit par virement bancaire ou par PayPal et cartes de crédit (ci-contre, en haut à droite). (Pourquoi ? En savoir plus…)

Dernières Parutions :

Maeterlinck Maurice – Le Miracle de Saint Antoine

Maeterlinck Maurice - Le Miracle de Saint Antoine - Bibliothèque numérique romande - Les treize mardis de Saint-Antoine de Padoue, premier mardiMaeterlinck Maurice – Le Miracle de Saint Antoine : Sur le seuil de la porte de cette riche maison flamande, un clochard : un maigre vieillard hirsute, vêtu d’une sorte de robe de bure boueuse, informe, sans couleur et rapiécée. Tellement crotté que Virginie, la servante, en plein nettoyage, le laisse à peine entrer. C’est que sa maîtresse, une vielle demoiselle acariâtre est décédée. L’enterrement a lieu l’après-midi et tous les neveux, nièces cousins et héritiers sont réuni pour la cérémonie … et l’héritage. Le clochard annonce sans ambages qu’il est Saint-Antoine appelé par les prières de la servante pour ressusciter la vielle demoiselle. Est-il fou ou alcoolique? Et ce saint à la si pauvre mine sera-t-il reçu dans cette maison bourgeoise jusque dans la chambre funéraire? Si Virginie renonce, non sans soupirer, au leg de sa maîtresse, les héritiers y seront-ils prêts? Finalement, après mille atermoiements, Saint Antoine parviendra à ses fins… Mais quel est le châtiment pour un acte aussi antisocial?

Mardrus J. C. (trad.) – Le Livre des mille et une nuits (tome premier)

Mardrus J. C. (trad.) - Le Livre des mille et une nuits 1 - Bibliothèque numérique romande - illustrateur Seljuk du 13e siècle Sughrat (Socrate) enseignant ses élèvesMardrus J. C. (trad.) – Le Livre des mille et une nuits (tome premier) : Shaharazade est une princesse que son père a unie, mais avec son consentement et par esprit de sacrifice, au sultan Shariar, qui chaque nuit exige une nouvelle vierge et la tue ensuite. Mais la princesse est intelligente, elle prend avec elle sa jeune sœur qui demande une histoire chaque soir pour s’endormir. Heureusement elle a plus d’une histoire dans son sac, elle raconte si bien et sait si bien jouer de ses effets et du suspense, qu’au bout de la nuit, elle échappe à la mort, le roi étant impatient d’entendre la suite. «À ce moment de sa narration, Schaharazade vit apparaître le matin, et s’arrêta discrètement dans son récit.» Ce leitmotiv revient à la fin de chaque nuit et introduit la suivante.

Maeterlinck Maurice – Serres chaudes

Maeterlinck Maurice - Serres chaudes - Bibliothèque numérique romande - Sylvie S. fleur australienneMaeterlinck Maurice – Serres chaudes : Son seul recueil de poèmes, Serres chaudes débute la carrière littéraire de Maurice Maeterlinck. Inspiré des serres de sa maison d’Oostakker, le jeune écrivain chante et suggère la solitude, la captivité, l’ennui d’un univers limité guère plus confortable que la vie du monde, la douleur et les regrets. À ces poèmes fidèles au symbolisme dont plusieurs influencèrent Apollinaire, Éluard ou les Surréalistes, se sont adjoints douze puis quinze « chansons ». Musicalité et fulgurances des images y préfigurent « Pelléas et Mélisandre » ou « L’Oiseau bleu ».

Dujardin Édouard – Les Lauriers sont coupés

Dujardin Édouard - Les Lauriers sont coupés - Bibliothèque numérique romande - Karduelis Prunus laurocerasusDujardin Édouard – Les Lauriers sont coupés : Daniel Prince, un jeune Parisien, se prépare à aller dîner. Il s’habille avec soin ; il ira ensuite chercher Léa d’Arsay, la femme qu’il aime, au théâtre. Elle l’attendra à la fin de la représentation. On le devine en manque d’argent ; il s’imagine en homme riche, cédant aux requêtes pressantes de Léa. Il prépare ses phrases, hésite. Ses pensées se succèdent, se croisent et se juxtaposent. Dans une lettre à ses parents, Dujardin décrit ainsi son roman « C’est le récit de six heures de la vie d’un jeune homme qui est amoureux d’une demoiselle – six heures, pendant lesquelles rien, aucune aventure n’arrive ». En réalité, il vient d’écrire le premier roman en forme de monologue intérieur, un procédé littéraire novateur, qui inspirera des années plus tard J. Joyce, V. Larbaud, A. Schnitzler, W. Faulkner, V. Woolf, S. Beckett entre autres.

Maeterlinck Maurice – La Vie des Abeilles

Maeterlinck Maurice - Le Vie des Abeilles - Bibliothèque numérique romande - illustration de ruches au Moyen-Âge du Tacuinum sanitatisMaeterlinck Maurice – La Vie des Abeilles : La «république» des abeilles, est une impressionnante organisation, une forme élaborée de vie sociale et travailleuse. Mais «l’esprit de la ruche» est-il une tradition rigide incapable d’évolution ? Ou serait-ce une forme d’intelligence collective adaptative ? Impossible de répondre tant sont différentes les perceptions et la structure des hommes et des abeilles. Familier et connaisseur des ruches, Maeterlinck nous entraîne à leur découverte, à celle des reines, des ouvrières et de tous leurs habitants,  à celle du vol nuptial et de l’essaim, puis au développement de la nouvelle ruche. Compilation ou œuvre de pionnier ? Qu’importe ! C’est d’abord une fresque remarquable aux prémices de la sociologie animale.

Soutenir la BNR

SUIVEZ-NOUS… !

     

SUJETS

Alexis Bouvier – Iza la Ruine – « Coups de cœur »
H. de la Blanchère – Le Club des Toqués – « Coups de cœur »
William Cobb (Jules Lermina) – Mystère-Ville – « Coups de cœur »
Arthur Conan Doyle – La Ville du Gouffre – « Coups de cœur »
Arthur Conan Doyle – Le Seigneur à la sombre face – « Coups de cœur »
Lucien Descaves – La Colonne, Récit du temps de la Commune – « Coups de cœur »
Lucien Descaves – Les dernières années de J.-K. Huysmans – « Coups de cœur »
Lucien Descaves – Sous-Offs – « Coups de cœur »
Louis Dumur – La Fayette nous voici – « Ici et à côté »
Charles Gos – La Nuit des Drus – « Ici et à côté »
Henry Rider Haggard – Jess – « Coups de cœur »
Albert Laporte – En Suisse, sac au dos (tome 3) – Ils ont écrit sur la Suisse

Mardrus, J. C. (trad.) – Le Livre des Mille et une Nuits (vol 2-6) – « Coups de cœur »
A.E.W. Mason – L’Eau vive – « Coups de cœur »
Maurice Maeterlinck – Les Aveugles, L’Intruse – « Coups de cœur »
José Moselli – Le Rayon Phi – « Coups de cœur »
José Moselli – Le dernier Pirate – « Coups de cœur »
Roberto J. Payro – La Mer d’eau douce – El Mar dulce – « Coups de cœur »
Mario*** (Marie Troillet) – Nouvelles Silhouettes – « Ici et à côté »
Rainer Maria Rilke – Auguste Rodin – « Coups de cœur »
Édouard Rod – Nouvelles romandes – « Ici et à côté »
George Sand -La Tour de Percemont – « Coups de cœur »
Eugène Sue – La Luxure Madelaine (Les sept Péchés capitaux) – « Coups de cœur»