Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Tasso Torquato (Le Tasse) – La Jérusalem délivrée (tome 2)

Tasso Torquato (Le Tasse) - La Jérusalem délivrée 2 - Bibliothèque numérique romande - Paolo Domenico Finoglia Tancrède affronte ClorindeTasso Torquato (Le Tasse) – La Jérusalem délivrée (tome 2) : Les dix derniers chants de la Jérusalem délivrée voient les exploits de Clorinde, tuée par son amoureux/ennemi Tancrède ; elle meurt dans ses bras. Mais le grand rôle est tenu par Armide. Après que Renaud ait délivré les chevaliers qu’elle avait ravis, captivée par lui, elle le capture et, pour jouir de leurs amours, le conduit dans un château enchanté à l’autre bout du monde. Mais la magie l’arrache à Armide qu’il laisse désespérée et furieuse (chants XV et XVI). Armide, pour se venger, rejoint l’armée du Soudan d’Égypte et, jouant à l’envers la scène de séduction qui, au chant IV, avait répandu la discorde chez les chrétiens, se promet à celui qui tuera Renaud. lire plus…

Mario *** (Marie Trolliet) – Silhouettes romandes

Mario *** (Marie Trolliet) - Silhouettes romandes - Bibliothèque numérique romande - Sylvie S. Val d'HérensMario *** (Marie Trolliet) – Silhouettes romandes : Silhouettes romandes regroupe dix-sept chroniques douces-amères sur le « temps d’avant » dans le canton de Vaud et du Valais. Marie Trolliet décrit avec minutie les coutumes ancestrales, les traditions, mais aussi le dur travail des hommes et des femmes pour vivre de leur terre. Elle brosse des portraits tantôt piquants de ces riches qui n’ont d’autre occupation que de jouer au loto, tantôt attendris de ces enfants différents des autres. lire plus…

Malot Hector – La Duchesse d’Arvernes

Malot Hector - La Duchesse d'Arvernes - Bibliothèque numérique romande - Degas Le Faux DépartMalot Hector – La Duchesse d’Arvernes (La Bohème tapageuse volume 2) : Dans la «La Duchesse d’Arvernes», second tome de la trilogie «La Bohème tapageuse», le duc de Naurouse, avec la petite rente qui lui laisse le conseil judiciaire imposé par son grand-père, s’est retiré dans une propriété au sud de la France. Une vie simple, des sorties à cheval, des études pour combler les lacunes de son éducation volontairement négligée, améliorent sa santé. Mais voilà que l’on fait courir, à Paris, le bruit qu’il est décédé. Le duc effectue un retour fracassant et gagne une course avec un cheval inconnu. lire plus…

Féval fils Paul & Magog H. J. – Le Faiseur de folles

Féval fils Paul & Magog H. J. -  Le Faiseur de folles - Bibliothèques numérique romande - Illustrtion R. CourtoisFéval fils Paul & Magog H. J. – Le Faiseur de folles (Les Mystères de Demain volume 5) : «Quel étrange pays!» diriez-vous en vous retrouvant dans ce «pays en dehors du monde»! Le temps y est resté à la traîne et l’on y vit, au 21e siècle, comme en 1920 sous la férule d’une royauté à l’étiquette sourcilleuse. Laridon et Julep, à la recherche de Cyprienne et Jean Chapuis, les Fiancés de l’an 2000 disparus, ont suivi les trace de la «Main fugitive». Ils ont bien du mal à passer inaperçus. lire plus…

Tasso Torquato (Le Tasse) – La Jérusalem délivrée (tome1)

Tasso Torquato (Le Tasse) - La Jérusalem délivrée 1 - Bibliothèque numérique romande - Maquette Laura Barr-Wells Illustration François Boucher Renaud et Armide (détail)Tasso Torquato (Le Tasse) – La Jérusalem délivrée (tome 1) (Suite ferraraise vol. 7) : Oublions que le Tasse a désavoué et renié sa Jerusalem délivrée, oublions le poète maudit, oublions l’Arioste, oublions la longue guerre du roman et de l’épopée, oublions Goethe et Byron, oublions Chateaubriand et les croisades…oublions tout et lisons la Jérusalem. À Ferrare, une génération après l’Arioste, deux après Boiardo, nous retrouvons l’univers merveilleux de la littérature chevaleresque qu’ils ont illustré : des guerriers enragés ; des combats aussi sanglants qu’héroïques ; des femmes d’épée (la pâle Gildippe et la flamboyante Clorinde) ; une enchanteuse ravissante (dans les deux sens du mot) ; des magiciens et des esprits malfaisants (Ismen, diables) ou bienfaisants (ermites, anges) ; des miracles infernaux et célestes à foison ; l’inévitable (faux) ancêtre de la maison d’Este (Renaud, à la fois Achille et Roger)… lire plus…

Malot Hector – Raphaëlle

Malot Hector - Raphaëlle - Bibliothèque numérique romande - Pierre Tetar Van Elven Visite de souverains étrangers à l'exposition universelleMalot Hector – Raphaëlle (La Bohème tapageuse volume 1) : Premier tome de la trilogie «La Bohème tapageuse», «Raphaëlle» est un brillant portrait de la vie mondaine parisienne sous le Second Empire. Tapageur et noceur, le duc de Naurouse l’est par sa fortune, ses dépenses, ses relations tumultueuses. Éblouir le monde pour se venger d’une enfance malheureuse, voilà son but. Son grand-père, qui ne l’a jamais vraiment accepté puisqu’il est issu d’une union illégitime, veut s’accaparer sa fortune. Le duc, se laisse entraîner à jouer et devient l’amant de Raphaëlle, qui convoite également sa fortune. lire plus…

Valéry Paul – Eupalinos

Valéry Paul - Eupalinos - Bibliothèque numérique romande  - Sylvie S. Souterrains d'une forteresseValéry Paul – Eupalinos suivi de L’Âme et la danse, Dialogue de l’arbre : Au royaume des morts, Phèdre aborde un Socrate désabusé qui contemple le fleuve du Temps. Ils entament un dialogue avec quelques vagabondages – mais les morts ne sont avares ni de leur temps ni leurs paroles – sur le thème de la création et de l’art. Phèdre évoque l’architecte Eupalinos et les protagonistes conviennent des affinités entre architecture et musique. N’y a-t-il point des constructions qui chantent ? lire plus…

Chateaubriand François-René de – Mémoires d’Outre-tombe (tome VI)

Chateaubriand - Mémoires d'Outre-tombe (tome VI) - Bibliothèque numérique romande - Sylvie S. Valée du Rhône depuis le GrammontChateaubriand François-René de – Mémoires d’Outre-tombe (tome VI) : « Vous qui aimez la gloire, soignez votre tombeau ; couchez-vous-y bien ; tâchez d’y faire bonne figure, car vous y resterez. » Ce sixième et ultime volume des Mémoires sonne en effet l’heure des bilans. Chateaubriand, qui n’a plus que sa plume pour vivre, est confronté à des difficultés financières croissantes. Pour payer ses dettes, il ne lui reste qu’une solution : honorer son contrat d’édition et achever le monument de près de trois mille pages qu’il érige depuis trente ans à sa postérité. C’est sans compter avec la duchesse de Berry, veuve du Comte d’Artois et mère du prétendant légitime à la couronne, retenue prisonnière à la forteresse de Blaye pour tentative de sédition. lire plus…

Lewis M. G. – Le Moine raconté par Antonin Artaud

Lewis M. G. Le Moine racconté par Antonin Artaud - Bibliothèque numérique romande - Laura Barr-Wells Cloître albigeois 4Lewis M. G. – Le Moine raconté par Antonin Artaud : À l’église des Capucins, prêche un jeune moine renommé pour son éloquence. Le tout Madrid y assiste et la nef est bondée. Deux jeunes nobles cèdent leur place à Antonia, une jeune femme fort réservée et à son chaperon, qui l’est moins. L’un d’eux, Lorenzo, n’est pas insensible au charme la jeune fille, Antonia. Entre eux, mais aussi avec Agnès, la sœur cloîtrée de Lorenzo, et Raymond, le demi-frère d’Antonia, amoureux d’Agnès, se noue les fils d’une intrigue haletante et baroque où Ambrosio, le prédicateur et la funeste Mathilde seront leur Némésis. Antonin Artaud s’approprie ce roman de Lewis et le retricote pour en faire une aventure sombre et violente où Diable et destin s’unissent pour vous faire sentir le souffle de l’Enfer. lire plus…

Lewis M. G. – Le Moine

Lewis M. G. - Le Moine -Ebooks libres et gratuits et Bibliothèque numérique romande - Maquette Laura Barr-WellsLewis M. G. – Le Moine : Nous vous proposons, simultanément avec l’adaptation d’Antonin Artaud pour vous en permettre la comparaison, Le Moine de M. G. Lewis dans sa traduction de Léon de Wally éditée par le groupe des Ebooks libres et gratuits : «Voici peut-être le plus fameux des romans gothiques (ou romans noirs), ces romans qui ont tenu un grande place dans la littérature anglaise de la fin du XVIIIe et du début du XIXe siècle et qui étaient conçus pour tenir le lecteur éveillé d’effroi la nuit.» lire plus…

Pin It on Pinterest

Share This