Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Rousseau Jean-Jacques – Lettres écrites de la montagne

Rousseau Jean-Jacques – Lettres écrites de la montagne - Laura Barr-Wells Creux-de-Champ un matin de printempsRousseau Jean-Jacques – Lettres écrites de la montagne : Rousseau rédige les neuf Lettres écrites de la montagne entre octobre 1763 et mai 1764, en réponse aux Lettres écrites de la campagne de Jean-Robert Tronchin, procureur général de Genève (septembre 1763), qui justifient la condamnation de Rousseau lui-même et de ses œuvres par le gouvernement genevois. Les idées de l’écrivain sont en effet considérées comme subversives et dangereuses. Rousseau se trouve alors à Môtiers dans la principauté de Neuchâtel, dans une situation particulièrement difficile puisqu’il est menacé d’emprisonnement à Paris (après la parution de l’Émile et du Contrat social) et qu’il ne peut se rendre à Genève, dont il est pourtant citoyen, sous peine d’arrestation, pour les mêmes raisons. Quelques amis de Rousseau font une «représentation» auprès des autorités pour le défendre et demander au Conseil de revenir sur sa condamnation. lire plus…

Mardrus J. C. (trad.) – Le Livre des mille et une nuits (tome quatrième)

Mardrus J. C. (trad.) - Le Livre des mille et une nuits 4 -Bibliothèque numérique romande - Miniatures arabo-persannesMardrus J. C. (trad.) – Le Livre des mille et une nuits (tome quatrième) : Le roi Schahriar recommence à s’ennuyer et menace à nouveau Schahrazade de la tuer, si elle ne lui raconte pas une histoire qui lui change les idées. La princesse ne se laisse pas impressionner et continue à raconter ses «histoires dans les histoires.» Elle les ponctue, pour faire diversion, de courtes anecdotes, drôles, coquines parfois, sur l’amour: L’amour est-il supérieur entre hommes, entre femmes, entre femmes et hommes, l’homme plus âgé que la femme ou le contraire? Le tout accompagné de nombreuses citations du Coran pour étayer chaque propos et donner raison à tous! Une belle leçon de tolérance… lire plus…

Gos Charles – Voyageurs illustres en Suisse

Gos Charles - Voyageurs illustres en Suisse - Bibliothèque numérique romande - Sylvie S. Lac de Thoune et Alpes au printempsGos Charles – Voyageurs illustres en Suisse : Nombreux furent les écrivains, poètes, musiciens et philosophes à visiter la Suisse aux 18e et 19e siècles, à une époque où le tourisme n’existait pas encore et que seuls les plus fortunés pouvaient voyager. Charles Gos nous invite ici à une balade par le biais de quelques-uns de ses visiteurs, évoquant des anecdotes ou des épisodes oubliés. C’est l’occasion pour connaître certains aspects méconnus de leur vie. Si Goethe passe la Furka en plein hiver sans raquettes, c’est Balzac qui introduit le ski dans la littérature. lire plus…

Donat Marc – Le Mort vivant

Donat Marc - Le Mort vivant -Bibliothèque numérique romande - Jean-Louis Glaussel Danger Laura Barr-WellsDonat Marc – Le Mort vivant (suivi de Ses Cheveux et de La Femme au chien) : Henderson Jeffrys, inventeur et homme d’affaire, est tombé, inerte, dans son laboratoire. Le diagnostic est sans appel : une atrophie musculaire qui le condamne à brève échéance. Mais cet homme si plein de vie ne supporte pas sa nouvelle condition. Pour lui, mieux vaut la mort ! Alors son fidèle serviteur le ramène au pavillon où il menait ses recherches. Là-bas, Doyn son médecin qui l’a suivi, observe de l’extérieur d’étranges événements. Quelqu’un marche… mais que ses pas sont lourds ! Et cette voix d’outre-tombe qui sème la terreur ? Dès lors, Jeffrys se transforme en un être bizarre, avec une plaie ouverte sur le visage, qui fuit la  compagnie de tous sauf celle de son valet. Doyn le poursuit pour connaitre le fin mot… Tout cela finira mal ! lire plus…

Maeterlinck Maurice – L’Intelligence des fleurs

Maeterlinck Maurice - L'Intelligence des fleurs - Bibliothèque numérique romande - Anne Van de Perre Iris 5Maeterlinck Maurice – L’Intelligence des fleurs : Dans cet essai, Maeterlinck «décrit avec émerveillement les ressources que déploient les plantes pour leur reproduction.» Il décrit avec brio les différents mécanismes qu’utilisent les plantes, attachées à leur sol, pour disséminer leurs graines qu’ils soient mécaniques, aériens ou par le biais des insectes qu’elles attirent. Les mécanismes d’adaptation de toute sorte sont aussi divers comme ce pin ayant poussé sur une falaise ou le blé lorsque il n’est plus soumis aux rigueurs de l’hiver. Alors intelligence d’espèce, hasard ou dessein de la nature ? Mais ces mécanismes d’adaptation et de communication sont indubitables. Les découvertes récentes sur les mécanisme d’alarme et de communication de ces communautés de plantes que représentent les forêts nous le confirment. Maeterlinck a d’ailleurs l’intuition de nous parler des arbres et des forêts, «une des puissances de la terre». lire plus…