Rambert Eugène – Les Alpes suisses (5ème série)

Rambert Eugène - Les Alpes Suisses 5 - Bibliothèque numérique romande - photo Sylvie S.Rambert Eugène – Les Alpes suisses (5ème série) : Cette cinquième et dernière série des Alpes suisses nous narre d’abord le journal d’une marmotte philosophe. Après avoir été capturé par les humains, ce solitaire est l’objet du rejet de ses congénères car le collier dont il ne peut se débarrasser est imprégné de l’odeur de l’homme. Il questionne le « Grand Sommeil » qui atteint son espèce et se demande si vraiment le monde et la succession des jours et des nuits s’arrête durant cette période. Il souhaite sans y parvenir éviter de s’endormir en hiver pour « savoir ». Non dénué d’anthropocentrisme, ce conte enlevé est plein de charme. La deuxième partie reprend l’histoire des Landsgemeinde, ces assemblées où le peuple entier d’un Canton suisse (enfin, les hommes, à l’époque) se réunit pour régler les affaires de l’État. lire plus…

Doyle Arthur Conan – Un Duo

Doyle Arthur Conan - Un Duo - Bibliothèque numérique romande - Si Griffiths Cottage In Old WokingDoyle Arthur Conan – Un Duo : « La maison où j’espérais voir s’achever la guérison de ma femme n’était pas encore prête. […]. Nous dûmes louer une maison meublée à Haslemere, d’où nous nous transportâmes, au début de 1897, dans les Moorlands. Là, dans une pension de famille au-dessus de Hindhead, voisine de l’endroit où se bâtissait notre nouvelle demeure, nous passâmes quelques mois heureux et affairés. » Durant cette période, « je publiai, en 1898, Un Duo. Cette petite étude de la vie domestique, en partie imaginaire, en partie fondée sur des données personnelles ou sur les expériences de mes amis, fut cause que je me chamaillai publiquement avec un homme qui s’était signalé comme critique, le docteur Robertson Nicoll. Il blâma un passage du livre, en quoi il usait assurément de son droit, mais comme il écrivait sous différents noms dans six ou sept journaux, on eût dit que j’eusse encouru plusieurs condamnations, alors qu’en réalité il n’y en avait qu’une. » (Ma Vie aventureuse) lire plus…

Sand George – Les beaux Messieurs de Bois-Doré (tome second)

Sand George - Les beaux Messieurs de Bois-Doré 2 - Bibliothèque numérique romande - Manfred Heide Château BoucardSand George – Les beaux Messieurs de Bois-Doré (tome second): Mario et son père adoptif, le marquis – les beaux messieurs de Bois-Doré – se remettent de leurs émotions. Mais le trésor du vieux marquis suscite des convoitises, notamment celles du prince de Condé. S’ils échappent avec habileté à ses tentatives, il en est d’autres, plus guerrières. Le château se retrouve assiégé par une bande de bandits et de reîtres. L’occasion pour nos héros de montrer leur bravoure … comme leurs talents culinaires ! Mais les guerres se poursuivent et les protestants sont pourchassés et spoliés. Lauriane aura besoin de toute la protection du vieux marquis. Cependant, dans ce monde féru de l’Astrée, Cupidon n’est pas loin… lire plus…

Ramuz Charles Ferdinand – Présence de la Mort

Ramuz Charles Ferdinand - Présence de la Mort - Bibliothèque numérique romande - Maquette et photo Laura Barr-WellsRamuz Charles Ferdinand – Présence de la Mort : Suite à un accident gravitationnel, la Terre tombe vers le Soleil. Sur les rives du Léman, dans la région de Lausanne, c’est l’été : il fait chaud, 36 degrés à l’ombre mais la vie se poursuit comme à l’ordinaire. Cette nouvelle, apocalyptique, que publie le journal, faut-il y croire ? mais non… ce n’est qu’une vague de chaleur qui passera… Cependant le thermomètre grimpe toujours plus haut : 38, 39, 40 degrés. Le ciel devient blanc. Les sources tarissent. On entend des bruits sourds. Des failles s’ouvrent, des gaz et des feux souterrains s’échappent. Les glaciers fondent et le niveau du lac commence à monter, inexorablement… Ses eaux prennent la couleur du sang brun. Les hôpitaux sont pleins, les passants tombent dans les rues. Face à l’inéluctable, faut-il encore travailler ? Pourquoi ne pas prendre l’argent où il est ? Dans les banques, par exemple… lire plus…

Sand George – Les beaux Messieurs de Bois-Doré (tome premier)

Sand George - Les beaux Messieurs de Bois-Doré 1 - Bibliothèque numérique romande - Antonov14 L'Indre à Rigny-Ussé Sand George – Les beaux Messieurs de Bois-Doré (tome premier) : Don Antonio d’Alvimar n’a pas beaucoup d’argent. Un catholicisme, intransigeant et implacable, lui tient lieu d’idéal. Il rêve de remplacer Concini dans les faveurs de Marie de Médicis. Mais compromis pour en avoir exécuté les basses œuvres, il doit fuir Paris. Un ami, dans le Berry , l’estime sans bien le connaître. Là-bas, hébergé par le marquis de Bois-doré, un vieil original qui, avec son roi, a abjuré la religion protestante mais conserve bien des liens avec elle, il doit cacher son nom et tenter, sans beaucoup de succès, de faire taire son exaltation. Mais un drame sanglant issu du passé du Marquis, va ressurgir avec l’arrivée de Bohémiens. Et quel forfait de jeunesse cache, pour sa part, d’Alvimar ? lire plus…

Fargue Léon-Paul – Le Piéton de Paris

Fargue Léon-Paul - Le Piéton de Paris - Bibliothèque numérique romande - Paul KleeFargue Léon-Paul – Le Piéton de Paris : Léon-Paul Fargue et Le Piéton de Paris deux noms indissociables : « Au-delà du halo des grands boulevards, l’éventail de vitres de la gare de l’Est commence à rougir. Et, par les soirs de fête, les arbres se garnissent à perte de vue d’oranges sanguines, dont la lumière en chemise à plis peint en bras nus les branches poudreuses… » Avec Léon-Paul Fargue, découvrez la poésie des rues du Paris avec ses boulevards, ses gares et ses music-halls de l’entre-deux guerre. Attablez-vous à la terrasse d’un café de Montmartre avec Utrillo ou Marie Laurencin, ou passez une soirée au Bœuf sur le toit avec Picasso ou Cocteau. Peut-être même y rencontrerez-vous Marcel Proust… lire plus…

Sue Eugène – La Coucaratcha (tome 2)

Sue Eugène – La Coucaratcha 2 - Bibliothèque numérique romande - Hans Emil Andreas Jahn Frégate française inconnueSue Eugène – La Coucaratcha (tome 2) : Les sept danseuses de Madras miment, au son des cymbales, les aventures des princesses passées. Dans la passion de la danse l’une d’elle a remarqué Arthur, l’officier français. Pour Arthur et Daja c’est un amour éperdu. Pour y mettre fin, les autres officiers font croire à Daja que son amant est mort… Le jeune aspirant d’un bâtiment mouillé à Cadix est séduit par Tintilla la gitane. Il s’enfuit avec elle dans les montagnes de la Ronda. Deviendra-t-il un bandit ? Amours déçues ou passionnées, société distinguée ou monde d’aventuriers, bandits ou jeunesse dorée : dans ces nouvelles, la morale n’est pas toujours sauve. lire plus…

Dumas Alexandre – Sylvandire

Dumas Alexandre – Sylvandire - Bibliothèque numérique romande - François Boucher Amants dans un parcDumas Alexandre – Sylvandire (avec la collaboration d’Auguste Maquet) : Un jeune provincial, Roger Tancrède d’Anguilhem, tombe amoureux d’une demoiselle du voisinage de condition supérieure à la sienne, Constance. Mais les parents de la jeune fille ne voient pas cet amour d’un bon œil et empêchent leur fille de voir Roger.

Roger part alors à Paris pour mener une bataille juridique pour l’héritage de la fortune d’un arrière-cousin. Son adversaire est un indien appelé Afghano, qui a soudoyé les juges. L’affaire semble perdue jusqu’à ce que Roger soit approché par un avocat louche qui lui promet le succès, à la condition qu’il conclue un mariage avec une mystérieuse inconnue …  qui a une dot. Sylvandire, sa nouvelle épouse, s’avère être une beauté renversante. lire plus…

Sue Eugène – La Coucaratcha (tome 1)

Sue Eugène – La Coucaratcha 1 - Bibliothèque numérique romande - Henri de Toulouse Lautrec Marcelle Lender dansant le boleroSue Eugène – La Coucaratcha (tome 1) : Dans la torpeur de la nuit, soudain un bruit de castagnettes ! Des chants, un boléro… « Mais Juana, s’exclame don Andrès, quelle mouche te pique ? C’est la Cucaracha… répond la folle jeune fille ». À l’égal de cette pulsion irrépressible d’expression qui « mord » soudain ses victimes, Eugène Sue se sent quelquefois atteint, lui aussi, du besoin insurmontable de conter ou d’écrire. Besoin à l’origine de ce recueil : des nouvelles maritimes, des contes qui reprennent le trio indémodable du mari, de la femme et de l’amant, de la jalousie, des prémonitions, de la fatalité, de l’amitié et de l’amour… et une bonne dose d’humour avec lequel Eugène Sue s’amuse à surprendre lecteurs et lectrices avec des dénouements inattendus (ou trop attendus). lire plus…

Ramuz Charles Ferdinand – Une Main

Ramuz Charles Ferdinand - Une Main - Bibliothèque numérique romande - Chaurel Chablière sous la neigeRamuz Charles Ferdinand – Une Main : Ramuz vient d’emménager dans sa maison de la Muette à Pully lorsqu’il se casse le bras et reste immobilisé plus de deux mois. Dès qu’il peut reprendre l’écriture, il note toutes les sensations et les impressions qu’il a ressenties lors de cette épreuve. Plus qu’un journal de ses maux, c’est une réflexion générale sur la vie, sur l’écriture. L’aventure, banale en soi, prend une ampleur universelle. Ramuz doit apprendre la patience, la dépendance, l’humiliation des scènes de rééducation (racontées avec humour), supporter sa maladresse et son inactivité. lire plus…

Pin It on Pinterest

Share This