Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Valéry Paul - Eupalinos - Bibliothèque numérique romande  - Sylvie S. Souterrains d'une forteresseValéry Paul – Eupalinos suivi de L’Âme et la danse, Dialogue de l’arbre : Au royaume des morts, Phèdre aborde un Socrate désabusé qui contemple le fleuve du Temps. Ils entament un dialogue avec quelques vagabondages – mais les morts ne sont avares ni de leur temps ni leurs paroles – sur le thème de la création et de l’art. Phèdre évoque l’architecte Eupalinos et les protagonistes conviennent des affinités entre architecture et musique. N’y a-t-il point des constructions qui chantent ?

Il relèvent les trois points de la doctrine de l’architecte et de Tridon le Sidonien, le constructeur de bateau : « Il n’y a point de détails dans l’exécution », « Il faut que mon temps meuve les hommes comme les meut l’objet aimé. » Et pour cela le corps doit être  « de la partie dans l’œuvre elle-même ». L’Âme et la danse réintroduit le corps et l’âme par l’admiration des précédents, auxquels s’est joint Éryximaque, pour l’art – et les formes – de danseuses, pas assez toutefois pour se joindre à la danse. Enfin Lucrèce et Tityre, berger flutiste, échangent sur leur amour de l’arbre.

Si dans cette œuvre de commande, introduction à l’ouvrage « Architecture », la forme rappelle un dialogue platonicien de façade, c’est bien Valéry qui s’exprime. C’est sa propre découverte d’un coquillage sur une plage de Maguelonne, qu’il évoque à travers Socrate et il avoue, d’Eupalinos : « je lui ai prêté mes idées comme j’ai fait à Socrate et à Phèdre ». On entrevoit alors, derrière Phèdre ou Socrate le penseur, un Paul Valéry un peu différent, sensible qui évoque la souffrance de l’homme de sa propre condition.

Téléchargements : ePUBPDFPDF (Petits Écrans)Kindle-MOBIHTMLDOC/ODT

Pin It on Pinterest

Share This