Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Combe T. - Monique - Bibliothèque numérique romande - Sylvie S. Vapeur Neuchâtel Combe T. – Monique : Après cinq années de voyage en Orient, Rémy Dorbe retourne au pays, dans une petite ville romande au bord d’un lac. Parti avec la fougue de ses vingt ans, trouvant alors sa ville ennuyeuse et pédante, il revient au pays, prêt à refaire connaissance avec les lieux de sa jeunesse. Le retour de Rémy ne sera pas si simple, un schisme est en train de se former dans la «bonne société» dont il est issu. D’un côté, les conservateurs, gardiens de la vertu et des bons principes, sont quelque peu suspicieux de Rémy, de ce qu’il est devenu et des idées que lui ont inspiré l’étranger; de l’autre, les progressistes lui sont plus favorables.

Les intrigues peuvent alors commencer, nous permettant de faire connaissance avec Mlle des Anges, gardienne des convenances; avec M. Colombe, administrateur pointilleux et maître à penser de la bienfaisance; avec Monique, jeune fille de bonne famille arrivée à l’âge de mariage, sous le contrôle très strict de sa mère; et bien d’autres personnages encore….

Une histoire bien menée, une critique toute en finesse des «bonnes sociétés» de la fin du 19e siècle en Suisse romande, qui nous fait passer un excellent moment de lecture.

Adèle Huguenin-Vuillemin est née au Locle, en 1856, dans une famille d’horlogers. Ceux-ci sont ruinés par la crise de 1870 et Adèle doit travailler. Elle devient institutrice à 16 ans. Mais le salaire d’une institutrice est fixé par la loi au tiers de celui d’un instituteur. C’est pour compléter son revenu qu’elle se mettra à écrire à 21 ans, avec succès sous le pseudonyme de T. Combe. À 25 ans, elle part à Londres où réside une amie de jeunesse et travaille comme institutrice dans deux familles : une première expérience malheureuse, puis une seconde plus heureuse. Après avoir vécu à Paris, Adèle, lorsqu’elle rentre chez elle en 1887, vivra avec des parents malades qui dépendent financièrement de leurs deux filles. Adèle sera une écrivaine et conférencière renommée, chrétienne, féministe, luttant contre l’alcoolisme. Elle adhérera, à 57 ans, au parti socialiste (favorable au suffrage féminin). Elle décède dans sa maison des Brenets à 77 ans en 1933.

Téléchargements : ePUBPDFPDF (Petits Écrans)Kindle-MOBIHTMLDOC/ODT