Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Combe T. – Cœurs lassés

Combe T. - Cœurs lassés - Bibliothèque numérique romande - Krol:k La BrévineCombe T. – Cœurs lassés  : Des locataires viennent d’emménager dans la maison : une « tribu » que dirige la mère, Madame Beausire, une originale, avec ses quatre filles et leurs deux oncles. À côté, les propriétaires, une famille recomposée avec un couple et le fils de monsieur, Antoine Jaquier, dans laquelle règne une atmosphère lourde empreinte de reproches, remords, amour étouffant et non-dits. Comment les propriétaires pourront-ils s’accommoder de ces voisins pas comme les autres ?

Mais, sous ce décor bon enfant dans les hauts de Neuchâtel, T. Combe nous introduit dans le monde de la culpabilité et de la dépendance. Car monsieur Jaquier est un vieil homme usé par un remord qui le ronge et qui finira par le tuer. Son épouse prend plaisir à culpabiliser son entourage et à leur faire payer le tribut de son histoire. Le fils, Antoine Jaquier, rebelle, étriqué dans ce monde où il ne trouve ni sa place ni son bonheur, se sent responsable de protéger son père mais reste avide de partir au loin et de tout laisser derrière lui. Chez les locataires, Madame Beausire cache ses misères financières derrière une fausse allure désinvolte et Juliette seule parmi ses filles, est pragmatique : la maisonnée repose sur elle et elle veille sur tous mais n’y trouve, elle non plus, pas son compte de bonheur.

À trop contraindre ou à ne pas écouter, certaines et certains iront chercher ailleurs ce qu’il ne trouvent pas chez eux et l’histoire de ces deux maisons va s’imbriquer en dépit de menaces et d’événements imprévus. Antoine et Juliette finiront par tenter de vivre leur vie et non celle que l’on avait prévue pour eux.

Adèle Huguenin-Vuillemin est née au Locle, en 1856, dans une famille d’horlogers. Ceux-ci sont ruinés par la crise de 1870 et Adèle doit travailler. Elle devient institutrice à 16 ans. Mais le salaire d’une institutrice est fixé par la loi au tiers de celui d’un instituteur. C’est pour compléter son revenu qu’elle se mettra à écrire à 21 ans, avec succès sous le pseudonyme de T. Combe. À 25 ans, elle part à Londres où réside une amie de jeunesse et travaille comme institutrice dans deux familles : une première expérience malheureuse, puis une seconde plus heureuse. Comme dans le roman, Adèle, lorsqu’elle rentre chez elle en 1887, vivra avec des parents malades qui dépendent financièrement de leurs deux filles. Adèle sera une écrivaine et conférencière renommée, chrétienne, féministe, luttant contre l’alcoolisme. Elle adhérera, à 57 ans, au parti socialiste (favorable au suffrage féminin). Elle décède dans sa maison des Brenets à 77 ans en 1933.

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Updated: lundi 2 octobre 2017 — 15 h 25

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bibliothèque numérique romande 2012 - 2017 Frontier Theme