Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Reymond Lucien - L'Émigrée - Bibliothèque numérique romande - Pmau Vu du Mont d'Or, quelques brumes montent de la forêt du Risoux CC-BY-SAReymond Lucien – L’Émigrée : Le Jura vaudois et suisse a accueilli, à plusieurs époques, des fugitifs français, que ce soit des guerres de religion (Languedoc, révocation de l’édit de Nantes) ou, plus tardivement, comme ici, lors de la révolution française. C’est ce que nous narre Lucien Reymond alors que, en 1793, la révolution française était en marche : période difficile pour la noblesse et l’aristocratie française qui, non seulement perd ses privilèges, mais se fait aussi pourchasser. Certains se dirigent vers la Suisse. C’est le cas notamment de deux nobles qui font appel à Louis Panier, dit le grand Louis, pour les aider à échapper à leurs poursuivants et franchir la chaîne du Risoux jusqu’à la frontière suisse. Contrebandier expérimenté, le grand Louis connaît parfaitement la région et toutes les finesses du métier afin d’échapper aux ruses de la police et des douaniers. Voici donc nos deux fugitifs et le grand Louis partis pour une expédition riche en péripéties.

Lucien Reymond, nous fait découvrir, une fois encore, sa région et son histoire à travers ce récit. On y apprend notamment la grande solidarité qui existe entre les habitants de cette région si particulière. Mais ce récit est également l’occasion de connaître les difficultés et les épreuves endurées alors par les élites françaises. Souvent ils n’y croyaient pas au début, puis étaient rattrapés par la réalité et la nécessité de fuir. Une histoire qui accroche et nous instruit.

Lucien Reymond, 1828-1901, fut tout à la fois historien, écrivain, polémiste et garde-forestier. La Vallée de Joux est sa terre d’origine et la cause de ses nombreux combats, notamment pour la protection de la forêt du Risoud. Il établit la première pension de famille de la Vallée, puis ouvrit une brasserie. Actif en politique – il siégea au Grand Conseil vaudois durant 24 mois – il écrivit plusieurs ouvrages, historiques ou littéraires. Polémiste ne craignant pas de « foncer dans le tas », il dut même quitter quelque temps la Vallée pour se réfugier à Évian.

Téléchargements : ePUBPDFPDF (Petits Écrans)Kindle-MOBIHTMLDOC/ODT