Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Noailles Anna de – Le Livre de ma Vie - Bibliothèque numérique romande - Jean-Louis Foran Portrait d'Anna de NoaillesNoailles Anna de – Le Livre de ma Vie : En 1932, moins d’une année avant sa mort, Anna de Noailles, la grande poétesse, se décide à publier ses Mémoires, poussée par un désir d’écriture plus «personnelle», et d’entendre le «son de sa voix» (cf. introduction). Au risque de ne pas paraître modeste, elle raconte ses souvenirs d’enfance et surtout la naissance de sa vocation, sa prédestination à être poétesse, sa fraternité avec la nature et son empathie avec les êtres malheureux. «Ah! si je pouvais envoyer ma tête chez l’imprimeur!» Elle n’aura pas le temps de les terminer et ce tome unique ne comprend que les souvenirs de son enfance et de son adolescence, une année avant son mariage.

Née en 1876 à Paris, d’un père roumain et d’une mère grecque, musicienne, elle n’apprécie guère cette ville où elle passe surtout l’hiver. Tous les souvenirs marquants de son enfance, bons ou mauvais, se situent à Amphion près d’Évian, dans la résidence familiale d’été, au bord du lac Léman.

Enfant souvent malade mais très éveillée et grande lectrice, elle côtoie là-bas la nature, le lac, les jardins qui la marqueront à tout jamais et se retrouvent glorifiés dans ses poèmes. Les nombreuses personnalités de passage, écrivains (Pierre Loti, Anatole France entre autres), musiciens et politiques venus visiter ses parents, vont aussi marquer sa jeunesse dorée.

À la mort de son père, âgée à peine de 10 ans, Anna souffre du secret trop longtemps gardé autour de cette mort, de son éloignement sans explications, du manque de cette figure marquante et surtout de la tristesse et du long deuil dont va s’entourer sa mère. Jusqu’à ce que sa mère décide de retourner pour quelques temps à Constantinople où elle a encore ses parents, et qu’apparaisse ensuite dans la famille le musicien Paderewski, qui va redonner de la joie, du rire, de la musique et de la vie dans la résidence d’Amphion.

Ces souvenirs nous aident à mieux comprendre l’extrême sensibilité de l’écriture d’Anna de Noailles, l’émergence naturelle et évidente de la poésie dans sa vie, grâce à la bienfaisante nature des bords du Léman.

Téléchargements :ePUB  – PDFPDF (Petits Écrans)Kindle-MOBIHTMLDOC/ODT

Pin It on Pinterest

Share This