Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Maeterlinck Maurice - Serres chaudes - Bibliothèque numérique romande - Sylvie S. fleur australienneMaeterlinck Maurice – Serres chaudes : Son seul recueil de poèmes, Serres chaudes débute la carrière littéraire de Maurice Maeterlinck. Inspiré des serres de sa maison d’Oostakker, le jeune écrivain chante et suggère la solitude, la captivité, l’ennui d’un univers limité guère plus confortable que la vie du monde, la douleur et les regrets. À ces poèmes fidèles au symbolisme dont plusieurs influencèrent Apollinaire, Éluard ou les Surréalistes, se sont adjoints douze puis quinze « chansons ». Musicalité et fulgurances des images y préfigurent « Pelléas et Mélisandre » ou « L’Oiseau bleu ».

Furent-ils « un coup d’épée dans l’eau » comme il le dira plus tard dans « Bulles bleues » ? Pourtant remarqués par Verhaeren qui en fit un compte rendu dans le Mercure de France,  il est vrai qu’aujourd’hui, l’on se souvient d’avantage du brillant auteur de théâtre ou de l’auteur de « La Vie des Abeilles » (à paraître à la BNR).

Né à Gand, en 1862 Maurice Maeterlinck, est l’aîné d’une famille de trois enfants, flamande, bourgeoise, catholique, conservatrice et francophone. Il fait des études de droit et devient, brièvement, avocat. Dès 1885, il publie des poèmes puis part pour Paris où il écrit. Il y rencontre plusieurs écrivains, dont Stéphane Mallarmé et Villiers de l’Isle-Adam. C’est en août 1890 qu’il devient célèbre grâce à un article d’Octave Mirbeau sur La Princesse Maleine. Pelléas et Mélsande sera créé en 1892. En 1895, il rencontre la cantatrice Georgette Leblanc, sœur de Maurice Leblanc, avec laquelle il tient, vers 1897, un salon parisien fort couru (Oscar Wilde, Paul Fort, Stéphane Mallarmé, Camille Saint-Saëns, Anatole France, Auguste Rodin). En 1902, il écrit Monna Vanna, où joue Georgette Leblanc. Il vit avec elle jusqu’en 1918, avant d’épouser, l’année suivante, la jeune actrice Renée Dahon. En 1908, Constantin Stanislavski crée sa pièce L’Oiseau bleu au Théâtre d’art de Moscou. Il obtient le prix Nobel de littérature en 1911, puis le Grand Cordon de l’ordre de Léopold le 12 janvier 1920, avant d’être anobli et fait comte par le roi Albert Ier en 1932 Il bâtit au Cap de Nice une somptueuse villa, Orlamonde, où il vit avec son épouse. En 1939, il gagne les États-Unis pour la durée de la Seconde Guerre mondiale. De retour à Nice en 1947, il publie un an plus tard Bulles bleues où il évoque les souvenirs de son enfance. Maeterlinck meurt le 5 mai 1949. (Wikipédia)

Téléchargements : ePUBPDFPDF (Petits Écrans)Kindle-MOBIHTMLDOC/ODT