Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Leconte de Lisle - Contes en prose - Bibliothèque numérique romande - Jean-Claude Stehli détail de Cap Méchant Île de la RéunionLeconte de Lisle – Contes en prose : Dans ces contes en prose, la brise de la poésie balaie ces récits venus d’ailleurs, de la Réunion de l’Afrique du Sud ou de l’Inde, récits noirs ou d’amour, de haine, de femmes héroïnes ou cruelles, d’esclaves amoureux ou de créoles brutaux. Quelques descriptions sont un hymne à la beauté de cette l’île où Leconte de l’Isle passa sa petite enfance, son adolescence et où il revint jeune adulte.

Certaines nouvelles, telle Sacatove qui retrace le marronnage et condamne d’esclavage ont une dimension sociale rare pour l’époque. Dans Une Peau de Tigre, qu’il publia à vingt-deux ans, dans Le songe d’Hermann et dans La Rivière des Songes le héros, comme Sacatove  est ému de jeunes femmes, réminiscences de rencontres du jeune poète alors que le prince Ménalcas nous dit de son amoureuse de trop basse condition qu’« elle revenait du marché en rossignolant, avec ses yeux bleus, ses lèvres roses, sa robe bariolée, son sourire joyeux, ses seize ans et toutes les belles fleurs qu’elle cueillait sur son passage. »

Charles Marie René Leconte de Lisle (1818-1894), dit Leconte de Lisle, « passe son enfance à l’île de la Réunion et en Bretagne. En 1845, il se fixe à Paris. » Après une activité politique lors des événements de 1848,  où il alla, notamment, réclamer au parlement l’abolition de l’esclavage, ce qui fut accepté grâce à l’action du député Victor Schoelcher (l’abolition de l’esclavage, proclamée après la révolution en 1704 par la Convention – puis rétablie par exemple aux Antilles – ne fut jamais appliqué à la Réunion avant cette date). Puis « il se consacre entièrement à la poésie. Son œuvre est dominée par trois recueils de poésie, Poèmes antiques (1852), Poèmes barbares (1862) et Poèmes tragiques (1884), ainsi que par ses traductions d’auteurs anciens […] Il est considéré comme le chef de file du mouvement parnassien ». (Wikipédia.) Leconte de Lisle est élu à l’Académie française, en 1887, au fauteuil de Victor Hugo.

Téléchargements : ePUBPDFPDF (Petits Écrans)Kindle-MOBIHTMLDOC/ODT