Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Stevenson Robert Louis - À la pagaie (An Inland Voyage) - Bibliothpque numérique romande - Vincent Van Gogh Rives de l’Oise à AuversStevenson Robert Louis – À la pagaie (An Inland Voyage) : Partons en canoë à voile avec Stevenson (l’Aréthuse) et son comparse (Cigarette) sur les canaux et les fleuves de la Belgique à Pontoise! Nous partageons leurs joies et leurs peines: il pleut beaucoup,  les hôteliers ne reçoivent pas bien ces vagabonds. Sont-ils des marchands ambulants, des saltimbanques ?  Mais ils discutent avec les riverains, les pêcheurs, les femmes aux lavoirs, les jeunes filles timides, les admirateurs et les enfants qui les apostrophent ou courent avec eux le long de la rive.

Dans l’œuvre très diverse de Robert Louis Stevenson ses récits de voyages sont un coin particulièrement frais et charmant. Moins connu que le Voyage avec un âne dans les Cévennes mais tout aussi plaisant, ce premier voyage «autonome» de Stevenson, jeune avocat en rupture avec les idées de son père et une Écosse trop puritaine est celui d’un jeune homme qui vient de se décider à une carrière littéraire.

Alors, lui et son compagnon «naviguent – on dirait presque divaguent, tant l’itinéraire semble inconstant, de rivières en canaux. C’est une histoire de navigation – un peu, de perceptions – pas mal, et de rencontres – surtout. Voyages de port en port, de lavandières en gendarmes, de paysans en sportifs, observés par l’œil averti, ironique et empathique de Stevenson. Il n’est guère question de nature dans ces contrées bien peu naturelles, mais tout de même un peu, et surtout de ce qui se passe en nous sur l’eau… merveilleuse description de l’engourdissement mental qui nous prend après quelques heures dans cet hors du temps aquatique qu’est la navigation.» (ursus   30.12.2011, Babelio)

«Éloge de la lenteur, de la torpeur, des instants éphémères, des impressions et des moments de grâce qui ne se reproduiront jamais, des rencontres inattendues, agréables ou maussades, surprenantes ou décevantes mais toujours analysées avec bienveillance par Stevenson. En canoë sur les rivières du Nord est une réflexion sur la nature humaine qui m’a charmée, et qui m’invite à découvrir un peu plus de son œuvre.» (Mimeko   17.12.2016, Babelio)

«Les gens les moins nerveux se lassent à la fin d’être continuellement trempés par la pluie, sauf, bien entendu, dans les Highlands d’Ecosse où il n’y a pas assez de moments de beau temps pour s’apercevoir de la différence.» «On ne devrait entretenir aucune correspondance en voyage. Il est assez fâcheux d’avoir à écrire, mais recevoir des lettres, c’est la mort sans phrases de toute sensation de congé.»

Autres titres des traductions de An Inland Voyage : Voyage en canoë sur les rivières du Nord (Léon Bocquet), Voyage sur les canaux et les rivières, Canaux et rivière d’Anvers à Compiègne (1985), Croisière à l’intérieur des terres (2001, Laurent Bury, Pléiade).

Téléchargements : ePUBPDFPDF (Petits Écrans)Kindle-MOBiHTMLDOC/ODT