Scribe Eugène – Le Verre d'Eau - Bibliothèque numérique romande - Maquette et photo Laura Barr-WellsScribe Eugène – Le Verre d’Eau ou les Effets et les Causes (comédie en cinq actes) : Dans son palais de Saint-James, la reine Anne s’ennuie. Des whigs bellicistes mènent une guerre ruineuse. Lord Marlborough à la tête de son armée « épuise le trésor public et emplit le sien. » Son épouse, la duchesse, nommée surintendante de la reine, monte la garde autour d’elle et la commande d’une main de fer. Mais il suffit parfois d’un grain de sable… Ou plutôt de deux grains en la personne de deux amoureux, le jeune et séduisant Masham et la belle Abigaïl. Leur arrivée à la cour va perturber cette domination ce dont saura profiter l’habile Bolingbroke, partisan de la paix et d’une alliance avec la France. Ce sera un simple verre d’eau, demandé par la reine, qui précipitera un drame qui n’attendait qu’une goutte pour éclater.

À petites causes grands effets, ou lorsque des rivalités féminines et des imbroglios amoureux entraînent des effets politiques majeurs… Rebondissements et amusements garantis !

« Si la postérité lui a été cruelle, Eugène Scribe fut l’auteur dramatique le plus populaire et le plus joué du XIXe siècle, non seulement en France mais encore dans le monde entier, remportant un succès universel comparable, au siècle suivant, à celui d’un Chaplin ou d’un Spielberg. Durant des décennies, ses pièces furent jouées, traduites, adaptées sur tous les continents et applaudies aussi bien par le grand public que par la haute société, au théâtre comme dans les salons. […] Le résultat de ce « demi-siècle de production perpétuelle » (Paul de Saint-Victor) est un répertoire qui atteint le chiffre extraordinaire de 425 pièces, réparties principalement entre quatre genres : le vaudeville (249 pièces), l’opéra-comique (94 pièces), la comédie (32 pièces) et l’opéra (30 pièces). […] chacun de ces quatre genres a été profondément renouvelé par Scribe, inventeur de sujets et de formes, dont le répertoire constitue de ce fait un maillon essentiel dans l’histoire du théâtre occidental. » (Olivier Bara, Jean-Claude Yon, France Archives, 2011)

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Pin It on Pinterest

Share This