Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Wells H. G. – La Guerre des Mondes (Livre Premier)

Wells H. G. - La Guerre des Mondes (Livre Premier) - Bibliothèque numérique romande - Henrique Alvim CorrêaWells H. G. – La Guerre des Mondes (Livre Premier) : La Guerre des Mondes ! L’invasion de l’Angleterre par les fameux martiens sur leurs tripodes, dominateurs, invincibles, et pourtant vaincus par des organismes plus forts que les humains. La Guerre des Mondes, archétype de l’invasion extraterrestre qui sera reprise à l’envi dans la littérature de SF et au cinéma (ainsi « Independance Day ») ! La Guerre des Mondes, adaptée pour la radio par Orson Wells en 1938 : l’émission créa la panique et la CBS dut verser en réparation pas moins d’un million de dollars. De nombreux américains continuèrent à croire, malgré les démentis, à la venue des Martiens, première démonstration, par l’absurde, de la force des médias. La Guerre des Mondes, enfin, fit l’objet de plusieurs adaptations cinématographiques dont celle de Spielberg en 2005.

Mais la Guerre des Mondes, c’est mieux que cela. C’est un récit haletant, conduit comme un reportage en temps de guerre, qui dépeint la lutte désespérée des humains contre des envahisseurs inhumains sortis de nos pires cauchemars. Il ne manque ni de catastrophes spectaculaires ni d’action. Plus de cent ans après avoir été écrit, il n’a pas pris une ride !

La Guerre des Monde c’est aussi un roman anti-impérialiste et prémonitoire. Anti-impérialiste car c’est touché par le destin des indigènes de Tasmanie décimés par l’empire britannique qu’H.-G. Wells va imaginer des envahisseurs colonialistes et des humains qui se trouvent « du mauvais côté », face à une civilisation plus avancée qu’eux. Prémonitoire car comment ne pas être frappé par ces déluges militaires, Fumée Noire et gaz, rayons, destructions et morts de civils, écrits quelques quinze ans avant la première guerre mondiale ? « Toutes les scènes d’exode, de panique, ou même d’actes héroïques (plus rares) sont indéniablement universelles. Wells, n’a pas seulement écrit un roman de « romance scientifique », il a surtout transcrit un témoignage intemporel sur les horreurs de la guerre » (Erwelyn, 30 septembre 2013, Culture Martienne 2007-2014.)

Cette publication numérique reprend l’édition de luxe de 1906 (Bruxelles, L. Vandamme) tirée à 500 exemplaires. Henrique Alvim Corrêa, un dessinateur brésilien établi à Bruxelles, réalise pour celle-ci plus de 130 illustrations qui reçurent l’approbation de H.-G. Wells. Son œuvre est peu connue car elle a été presque entièrement détruite lors de l’invasion allemande puis à l’occasion d’un naufrage mais elle reste remarquable et mérite d’être redécouverte.

Compte tenu du nombre important d’illustrations, nous publions les deux livres qui composent « La Guerre des Mondes » séparément. Ce premier livre décrit l’arrivée des Martiens.

Téléchargements : ePUB – PDF – PDF A5 – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Updated: 10 avril 2017 — 19 h 13

6 Comments

Add a Comment
  1. Merci ! et bonne année à tous.

    1. Association Bourlapapey

      À vous aussi !

  2. Vous faites un merveilleux travail de numérisation. C’est donc en reconnaissance de l’immense qualité de ce que vous faites que je manifeste un une forme de déception : pourquoi numériser un ouvrage déjà largement diffusé en epub sur d’autres sites. Je pense qu’il y a bien d’autres livres à numériser pour la première fois. Je profite aussi de ce commentaire pour vous remercier de m’avoir fait découvrir le journal d’une archéologue en Perse.

    1. Association Bourlapapey

      L’œuvre de H.-G. Wells, si elle est effectivement connue, n’est dans le domaine publique en Europe, en Suisse et dans les pays signataires de la Convention de Berne que depuis le 1er janvier 2017, donc depuis 5 jours !
      Si vous avez téléchargé des ePub sur d’autres sites ce ne pouvait être qu’en payant ou non libre de droit. La traduction de notre édition de référence est la même que celle des Ebooks Libres et Gratuits. D’entente avec eux, nous avons repris leur texte, fait une nouvelle relecture (malgré l’excellence de leur travail, on trouve toujours – et aussi chez nous comme chez tout le monde – encore des erreurs) et proposé cette édition illustrée.
      Car le plus, ce sont les illustrations de Henrique Alvim Correa, le dessinateur brésilien établi à Bruxelles qui a réalisé près de 130 illustrations pour ce livre en accord avec H.-G. Wells. Elles valent le détour. Il nous a semblé intéressant de ressusciter cette belle édition de luxe en ePub (il y en a un chez archive.org mais c’est une reconnaissance automatique sans correction humaine. Vous pouvez par contre consulter leur facsimilé, très beau, mais il fait plus de 30 Mo).
      Quand aux « découvertes », il continuera à en avoir, y.c. en janvier, rassurez-vous…

      1. Merci pour votre réponse et je me répète, félicitations pour cet énorme travail de qualité que vous effectuez. Franchement, vous avez un rôle fondamental dans la mise à disposition de tous d’une part importante de la littérature.

  3. Très belle édition. Des images que nous avons tous dans la tête et qui ont été reprise à l’envi. C’est ma liseuse qui va être jalouse de ma tablette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bibliothèque numérique romande 2012 - 2017 Frontier Theme