Rod Édouard – L’Innocente

Rod Édouard - L'Innocente - Bibliothèque numérique romande - Djdjip Vue sur La Boucle depuis la Citadelle de BesançonRod Édouard – L’Innocente : La rumeur et la calomnie ! Le fils des « châtelains » d’un petit bourg du Jura a épousé une « étrangère ». Et celle-ci fut bien familière avec un jeune homme de la région. Le fils du couple pourrait-il être illégitime ? Les gens comme il faut l’ont décidé : elle est certainement une « traînée ». Ostracisme, agressions… la réprobation des citadins enfle et se manifeste… La rumeur publique peut-elle tuer ? Certainement.

Édouard Rod, né en 1857 à Ropraz, est un écrivain vaudois, établi à Paris dès 1879. Critique réputé, il écrit d’abord des romans « naturalistes » à la manière d’Émile Zola puis se dégageant de cette influence, il s’attache à présenter des cas de conscience, des dilemmes moraux. Il est décédé à Grasse en 1910.

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Rod Édouard – La Chute de Miss Topsy

Rod, Édouard - La Chute de Miss Topsy - Bibliothèque numérique romande - Georges Seurat Le Cirque Rod Édouard – La Chute de Miss Topsy : Frémy et Pellard sont tous deux employés du ministère de l’Intérieur à Paris. Pellard, un joyeux luron, est poète à ses heures, espérant voir son œuvre présentée à la Comédie française. L’autre est mélancolique et réservé, sceptique sur l’amour après une histoire malheureuse. Malgré leurs différences, ils deviennent amis et confidents ; ils courent les banlieues et partagent leurs loisirs. Un soir, Pellard entraîne Frémy au Cirque d’été. L’affiche annonce les débuts de Miss Topsy, une écuyère. Frémy est touché par sa grâce et sa bravoure. Il retourne la voir le lendemain puis le surlendemain. Il s’aventure à lui parler, malgré sa crainte d’être déçu. Ils se découvrent des points communs, des sentiments partagés. Mais Frémy hésite à s’engager. L’accident de cheval dont Topsy est victime aura-t-il raison de ses doutes ?

Édouard Rod, né en 1857 à Ropraz, est un écrivain vaudois, établi à Paris dès 1879. Critique réputé, il écrit d’abord des romans « naturalistes » à la manière d’Émile Zola puis se dégageant de cette influence, il s’attache à présenter des cas de conscience, des dilemmes moraux. Il est décédé à Grasse en 1910. Ce court roman écrit à l’âge de 25 ans est empreint de désillusion, reflétant le sentiment d’inadéquation ressenti par l’écrivain vaudois dans le milieu littéraire parisien. 

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Rod Édouard – Luisita

Rod Édouard - Luisita - Bibliothèque numérique romande - Philoude photos prises depuis les Abbesses à EchandensRod Édouard – Luisita : Les Baudruz sont une famille de paysans vignerons d’un petit village de La Côte (rive lémanique entre Lausanne et Genève). Le père, libre penseur, soixante-dix ans « sans plier le dos », mène la ferme – la mieux tenue du village – avec ses deux fils, Pierre et Gaspard des jumeaux bien dissemblables, l’un sage et l’autre un peu tire au flan, un peu buveur, ainsi qu’avec avec la femme de Pierre, Julie. Fiers de leur vin, tous travaillent durement malgré les aléas du travail de la vigne, les intempéries et le développement du phylloxera. Édouard Rod nous décrit la vie d’un village vaudois au siècle passé avec beaucoup de vérité : il y a le pasteur, qui traverse « par raccourci » le champ des Baudruz pour visiter une voisine malade mais ne refuse pas un verre de blanc, le régent (l’instituteur) un jeune venu d’ailleurs et fier de son savoir, le syndic (le maire) qui est à couteaux tirés avec les Baudruz, le facteur et tous les autres… Mais voilà que l’oncle Charles, qui « courrait les cinq partie du monde », vient à décéder dans un hôpital de Buenos-Aires. Que faire alors de l’orpheline, Luisita Baudruz ?

Édouard Rod, né en 1857 à Ropraz, est un écrivain vaudois établi à Paris, ami de Zola, de Maupassant, de Barrès. Critique réputé, Édouard Rod écrit d’abord des romans « naturalistes » à la manière d’Émile Zola puis se dégageant de cette influence, il s’attache à présenter des cas de conscience, des dilemmes moraux. Il est décédé à Grasse en 1910. Un prix Édouard Rod a été fondé en 1996 sous l’impulsion de Jacques Chessex, lui aussi de Ropraz.

Téléchargements : ePUB – PDF – PDF A5 – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Rod Édouard – L’Autopsie du Docteur Z***

Rod Édouard - L'Autopsie du Docteur Z*** - Bibliothèque numérique romande - photo coupe de quartz Sylvie SavaryRod Édouard – L’Autopsie du Docteur Z***, Roulier Albert – La grande Découverte du savant Isobard : nous vous vous invitons à découvrir deux autres nouvelles de science-fiction suisse :

Et si…

Et si une activité cérébrale rémanente persistait après la mort ? Et si les morts pouvaient encore penser quelques jours après leur décès ? Voire percevoir ce qui les entoure ? Et si un savant arrivait à enregistrer le contenu de cette activité ? Que diriez-vous de lire le compte-rendu d’un enterrement par le mort lui-même ? Monsieur van Gelt s’est suicidé mais sa famille a tenté de le cacher. Il était fort estimé et les rumeurs persistantes sur les circonstances de son décès ont forcé celle-ci à demander une enquête…

Les prévisions météorologiques, l’émission la plus regardée à la télévision, nous dit l’audimat… Les prévisions se font maintenant à dix jours mais leur fiabilité… Et si un météorologue modélisait un système permettant une certitude absolue à trente jours ? Et si, après une période de scepticisme, les gens commençaient à compter sur ces certitudes. Et s’ils modelaient leurs projets en fonction du temps ? Et s’il y avait un seul week-end de beau temps en juillet ? Quelle cohue… et, pire ! s’il survenait finalement un imprévu ? Malheur aux prophètes !

Ces deux nouvelles de science-fiction nous permettent de savourer, en hors d’œuvre, une réflexion spéculative bien en avance sur son temps.

Édouard Rod, né en 1857 à Ropraz, est un écrivain vaudois établi à Paris, ami de Zola, de Maupassant, de Barrès. Critique réputé, Édouard Rod écrit d’abord des romans « naturalistes » à la manière d’Émile Zola puis se dégageant de cette influence, il s’attache à présenter des cas de conscience, des dilemmes moraux. Il est décédé à Grasse en 1910. Un prix Édouard Rod a été fondé en 1996 sous l’impulsion de Jacques Chessex, lui aussi de Ropraz, en Suisse. D’Albert Roulier, pas d’éléments biographiques. Il fut l’auteur de nouvelles, de poésie et de pièces de théâtre mettant en scène la paysannerie vaudoise.

Téléchargements : ePUB – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocket – HTML – DOC-ODT

Rod Édouard – L’Ombre s’étend sur la Montagne

L'Ombre s'étend sur la Montagne Édouard Rod Bibliothèque numérique romande photo AnchaRod Édouard – L’Ombre s’étend sur la Montagne : Unis par leur passion, Irène Jaffé et Frantz Lysel, assis au-dessous de la ruine d’Umspunnen, près d’Interlaken, contemplent en silence un coucher de soleil sur la Jungfrau. Tout à leurs pensées, ne devraient-ils pas voir un présage dans cette ombre qui s’étend sur la montagne ? Lysel, violoniste talentueux et compositeur à ses heures bénéficie du soutien des Jaffé, couple fortuné et passionné de musique, à ce moment crucial où il accède à la célébrité. Et il aime la femme de son protecteur. En secret ? Plutôt dans un semi-secret, puisque le mari est au courant et accepte cette relation. Jusqu’au jour où leur fille, Anne-Marie, devient adolescente et commence à se rendre compte de la situation.

Tout au long de ce roman dramatique, au fil de lettres enflammées entre les amants séparés, le lecteur participe à un débat sur la vérité et le mensonge, le rêve et la réalité, l’amour et le renoncement, et sur le pouvoir consolateur de la musique. Madame Jaffé doit-elle renoncer ou non à son amour ? Une nature alpine très présente dans ce roman où la beauté parfois tragique de la montagne reflète les sentiments et les tourments humains.

Édouard Rod (1857-1910) était l’ami de Zola, de Maupassant, de Barrès. Un prix Édouard Rod a été fondé en 1996 sous l’impulsion de Jacques Chessex, lui aussi de Ropraz, en Suisse. « Regarder en soi non pour se connaître ni pour s’aimer, mais pour connaître et aimer les autres » (Édouard Rod – Les Trois Cœurs, éd. Didier, Paris, 1890)

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5Kindle-Mobipocket – HTMLword-ODT

Page 1 sur 3123

Pin It on Pinterest