Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Pelletier Madeleine – Mon Voyage aventureux en Russie communiste

Pelletier Madeleine - Mon Voyage aventureux en Russie communiste - Bibliothèque numérique romande - Une manifestation à Moscou en 1922Pelletier Madeleine – Mon Voyage aventureux en Russie communiste : Madeleine Pelletier, médecin psychiatre, féministe, anti-militariste, franc-maçonne, communiste et écrivaine, entreprend un voyage très aventureux et illégal (grâce à des réseaux communistes) de Paris jusqu’à Moscou en 1921. Le voyage à travers la Suisse, l’Allemagne et la Lituanie durera 6 semaines et sera très pénible, mais donne une image réaliste de la vie quotidienne en Europe durant cette année 1921 Mais Madeleine Pelletier est forte de caractère et résiste aux humiliations, au manque de confort, à l’attente interminable et même à la faim. Une fois arrivée à Moscou, elle loge à l’«Hôtel Luxe» avec d’autres militants communistes et quelques anarchistes. Son statut de femme ne l’avantage pas, malgré son habillement masculin, les femmes sont mal considérées, peu engagées dans la lutte politique, à part en tricotant pour le parti et en s’occupant des enfants! Mais Madeleine arrive quand même à visiter des Universités, à apercevoir Trotsky, à rencontrer Madame Kollontaï, femme politique communiste et militante féministe qui l’influencera beaucoup. (suite…)

Pelletier Madeleine – La Femme vierge

Pelletier Madeleine - La Femme vierge - Bibliothèque numérique romande - Les féministes à l'Hôtel de Ville en 1926, Agence Meurisse Pelletier Madeleine – La Femme vierge : Marie Pierrot vient d’une famille pauvre, dont le père est paralysé et la mère travaille comme fruitière. Le père, toujours à la maison, est le seul à s’intéresser un peu à sa fille, à discuter avec elle, la mère étant méchante, dominatrice, ultra religieuse et traditionnaliste. Marie quitte sa mère après la mort de son père, elle s’installe seule et devient institutrice. Elle ne veut pas se marier et subir le même sort que les autres filles, elle participe à des mouvements féministes, va vivre avec une amie qui a une fille adoptive, passe quelques années en Allemagne après la guerre, où elle s’engage dans la politique active en étant députée, et meurt encore jeune dans une manifestation communiste. (suite…)