Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Mardrus J. C. (trad.) – Le Livre des mille et une nuits (tome sixième)

Mardrus J. C. (trad.) - Le Livre des mille et une nuits 6 Bibliothèque numérique romande - «Tolérance dans l’espoir de la guérison», miniature persane extraites du livre Bustan du poète SaadiMardrus J. C. (trad.) – Le Livre des mille et une nuits (tome sixième) :Encore des histoires de magie, de combats, d’amour et d’humour, pour se laisser emporter dans le monde et la tradition orale de l’orient d’autrefois. Rencontrez La jeune Franque héroïque qui vous apprendra que la perfidie se retourne toujours contre ses auteurs. Suivez Zein, le sultan dépensier, à la recherche d’une âme sœur qui vaudra toutes les richesses. Qui n’a rêvé d’avoir une lampe magique comme le sympathique Aladdin à qui il faudra, en plus de la lampe, toutes les ruses pour arriver à ses fins …et à son amour. (suite…)

Mardrus J. C. (trad.) – Le Livre des mille et une nuits (tome cinquième)

Mardrus J. C. (trad.) - Le Livre des mille et une nuits (tome cinquième) - Bibliothèques numérique romande - Miniature extraite du livre Bustan du poète SaadiMardrus J. C. (trad.) – Le Livre des mille et une nuits (tome cinquième) : Au départ, un jeune homme, pauvre ou riche, va subir des épreuves au travers de péripéties souvent extrêmes et rocambolesques. Il va ensuite résoudre ces épreuves grâce à la magie ou à une aide extérieure bienfaisante et ces aventures se terminent toujours par une fin heureuse. C’est le triomphe de la générosité, de la sagesse et de la probité sur la concupiscence, la démesure du pouvoir et la cruauté. Voici le canevas que vous retrouverez tout au long de ce volume. (suite…)

Mardrus J. C. (trad.) – Le Livre des mille et une nuits (tome quatrième)

Mardrus J. C. (trad.) - Le Livre des mille et une nuits 4 -Bibliothèque numérique romande - Miniatures arabo-persannesMardrus J. C. (trad.) – Le Livre des mille et une nuits (tome quatrième) : Le roi Schahriar recommence à s’ennuyer et menace à nouveau Schahrazade de la tuer, si elle ne lui raconte pas une histoire qui lui change les idées. La princesse ne se laisse pas impressionner et continue à raconter ses «histoires dans les histoires.» Elle les ponctue, pour faire diversion, de courtes anecdotes, drôles, coquines parfois, sur l’amour: L’amour est-il supérieur entre hommes, entre femmes, entre femmes et hommes, l’homme plus âgé que la femme ou le contraire? Le tout accompagné de nombreuses citations du Coran pour étayer chaque propos et donner raison à tous! Une belle leçon de tolérance… (suite…)

Mardrus J. C. (trad.) – Le Livre des mille et une nuits (tome troisième)

Mardrus J. C. (trad.) - Le Livre des mille et une nuits 3 - Bibliothèque numérique romande - La femme au tambourin anonymeMardrus J. C. (trad.) – Le Livre des mille et une nuits (tome troisième) : Le tome 3 est composé de plusieurs histoires d’amour de jeunes couples qui seront séparés, de gré ou de force, pendant des années parfois, et participeront à toutes sortes de péripéties plus folles les unes que les autres, mais finiront tous par être réunis un jour pour vivre heureux ensemble. Et ce volume comprend aussi la fameuse histoire de Sindbad le marin et de ses sept voyages fabuleux. (suite…)

Mardrus J. C. (trad.) – Le Livre des mille et une nuits (tome deuxième)

Mardrus J. C. (trad.) - Le Livre des mille et une nuits 2 Bibliothèque numérique romande - Miniature persane fait dans le 16e siècle de notre ère, le livre Khamse ou Panj Ganj Cinq Tesoro, Nezami GanjaviMardrus J. C. (trad.) – Le Livre des mille et une nuits (tome deuxième) : Le tome 2 débute à la 45ème nuit par un des plus longs récits du recueil complet, l’histoire pleine de rebondissements du roi Omar al-Némân, roi de Bagdad , et de ses deux fils. L’histoire est bien sûr entrecoupée d’autres histoires magnifiques et cruelles de couples d’amoureux (Le bel Aziz qui finira émasculé parce qu’il a trompé sa jeune épouse Aziza), de belles princesses séduisantes (Nozhatou qui épousera son frère sans le savoir), de vieilles sorcières maléfiques (Mère-des-Calamités) et de mangeurs de haschich. (suite…)