Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Gide André – Ainsi soit-il ou Les Jeux sont faits

Gide André - Ainsi soit-il ou Les Jeux sont faits - Bibliothèque numérique romande - anonyme André Gide Prix nobelGide André – Ainsi soit-il ou Les Jeux sont faits : En juillet 1950, André Gide commence le dernier cahier de son Journal. Malade despotique entouré de ses fidèles, il s’achemine vers une mort calme, dénuée d’angoisse et sans le sursaut religieux qu’espéraient certains. Dans ces pages où il écrit « n’importe comment et n’aspire qu’au naturel », il livre une sorte de « testament », à la fois lucide sur des erreurs du passé et sur la futilité des choses, y compris son œuvre. (suite…)

Gide André – Saül suivi de Le Roi Candaule

Gide André - Saül suivi de La Roi Candaule - Bibliothèque numérique romande - Jean-Louis Glaussel MoonGide André – Saül suivi de Le Roi Candaule : Deux pièces de théâtre d’André Gide qui revisitent à sa façon deux mythes de l’antiquité et de la tradition biblique. Saül, en fin de règne, cherche désespérément à éluder un avenir qu’il sait inéluctable. Surgit le jeune berger David… Candaule, tyran fantasque, offre l’anneau d’invisibilité à Gygès pour qu’il puisse admirer la beauté de sa femme. (suite…)

Gide André – Les Nourritures terrestres

Gide André - Les Nourritures terrestres - BNR ELG - Jean-Louis Glaussel CourseGide André – Les Nourritures terrestres : Cette oeuvre de jeunesse, longuement mûrie, est celle d’un «convalescent […] qui embrasse la vie comme quelque chose qu’il a failli perdre». Ni roman, ni essai, ni long poème en prose, cette œuvre inclassable est un peu tout cela à la fois. Dans les huit livres qui la composent, le narrateur, se réclamant d’un maître appelé Ménalque, s’adresse à un disciple qui répond au nom biblique de Nathanaël et qui représente le lecteur virtuel du texte. Le propos de l’ouvrage est donné dès l’Avertissement qui précède le premier livre: «Que mon livre t’enseigne à t’intéresser plus à toi qu’à lui-même, — puis à tout le reste plus qu’à toi.» (ELG) (suite…)

Gide André – Et nunc manet in te suivi de Journal

Gide André - Et nunc manet in te suivi de Journal - Bibliothèque numérique romande - André Paul Guillaume Gide en 1891, anonyme et Émile Tourtin Madeleine Rondeaux vers 1870Gide André – Et nunc manet in te suivi de Journal intime : André Gide a tenu un journal intime pendant près de 60 ans. «Et nunc manet in te» et «Journal intime» sont une tranche de son journal, celle écrite après la mort de sa femme Madeleine. Rédigeant sans aucun artifice littéraire, il raconte certains faits marquants de sa vie conjugale, complexe et torturée. La mort de Madeleine a été une grande douleur pour Gide, qu’il tente certainement de conjurer avec ce plaidoyer qui fait revivre ses souvenirs. (suite…)

Gide André – La Porte étroite

Gide André - La Porte étroite - Bibliothèque numérique romande - Paul Vallotton Portrait d'André GideGide André – La Porte étroite :Pendant à L’Immoraliste, La Porte étroite est narré par un des principaux protagonistes, Jérôme, «flasque caractère […] impliquant la flasque prose», «L’histoire que je raconte ici, j’ai mis toute ma force à la vivre et ma vertu s’y est usée. J’écrirai donc très simplement mes souvenirs, et s’ils sont en lambeaux par endroits, je n’aurai recours à aucune invention pour les rapiécer ou les joindre; l’effort que j’apporterais à leur apprêt gênerait le dernier plaisir que j’espère trouver à les dire.» (d’après Wikipédia) (suite…)