Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Gide André – La Porte étroite

Gide André - La Porte étroite - Bibliothèque numérique romande - Paul Vallotton Portrait d'André GideGide André – La Porte étroite :Pendant à L’Immoraliste, La Porte étroite est narré par un des principaux protagonistes, Jérôme, «flasque caractère […] impliquant la flasque prose», «L’histoire que je raconte ici, j’ai mis toute ma force à la vivre et ma vertu s’y est usée. J’écrirai donc très simplement mes souvenirs, et s’ils sont en lambeaux par endroits, je n’aurai recours à aucune invention pour les rapiécer ou les joindre; l’effort que j’apporterais à leur apprêt gênerait le dernier plaisir que j’espère trouver à les dire.» (d’après Wikipédia) (suite…)

Gide André – Corydon

Gide André - Corydon - Bibliothèque numérique romande - Éphèbe au bandeau sur amphore Nola attique photo de Marie-Lan Nguyen (licence CC-BY 2.5).Gide André – Corydon : Sous-titré «dialogues socratiques», cet essai sur l’homosexualité commencé en 1910 et qu’André Gide ne publia sous son nom qu’en 1924, met en scène la discussion d’un narrateur, hétérosexuel, avec Corydon, un ami médecin perdu de vue et dont la réputation est sulfureuse. Corydon, s’attache à démonter les préjugés moraux contre l’homosexualité masculine, par de nombreux recours à l’éthologie et à l’histoire des sociétés. Il veut démontrer, après Sigmund Freud, que cette homosexualité n’est pas une perversion mais une variante des comportement sexuels et conteste la théorie, alors dominante à ce sujet, du «troisième sexe». Son interlocuteur, lui oppose la morale de l’époque contre ce «vice infâme» puis se laisse peu à peu fléchir. (suite…)

Gide André – Le Voyage d’Urien

Gide André - Le Voyage d'Urien - Bibliothèque numérique romande - Anne Van de Perre - Coucher de soleil sur Port-CrosGide André – Le Voyage d’Urien : Dans le voyage d’Urien, l’exotisme est d’abord au rendez-vous de ce voyage en chambre. Îles merveilleuses où ne manquent ni sirènes ni princesses tentatrices, puis sargasses de l’ennui et de la confusion et enfin pures glaces du Nord, toutes évoqueront les émotions des marins et de l’auteur. Les femmes tentatrices feront places à la femme angélique et les compagnons survivants de ce voyage vers l’héroïsme et la gloire atteindrons leur but inconnu. (suite…)

Gide André – L’Immoraliste

Gide André - L'Immoraliste - Bibliothèque numérique romande - Jean-Louis Glaussel - HustonGide André – L’Immoraliste : Ce roman succède aux Nourritures terrestres et, à bien des égards, il illustre, par le biais de la fiction, les principes de l’ouvrage précédent. Le personnage de Ménalque est d’ailleurs présent dans les deux œuvres et y joue le même rôle d’initiateur. L’Immoraliste, écrit après l’expérience libératrice vécue en Afrique du Nord dès 1893 et après le mariage de l’auteur, comporte à l’évidence des éléments autobiographiques. Gide s’est toutefois toujours vivement défendu d’être lui-même Michel, son héros. (ELG) (suite…)