Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Étiquette : Gaskell Elizabeth Cleghorn

Gaskell Elizabeth Cleghorn – Ruth

Gaskell Elizabeth Cleghorn – Ruth - Bibliothèque numérique romandeGaskell Elizabeth Cleghorn – Ruth :  À Fordham, par une nuit d’hiver, Ruth, la jeune apprentie de Mrs Mason n’a pas le temps de s’ennuyer : demain, c’est le grand bal de la ville et toutes les couturières sont mobilisées ! Choisie pour sa beauté, elle se tiendra dans le vestibule de la salle de bal afin de réparer les accrocs aux robes des danseuses et fera la connaissance de M. Bellingham. Ils sympathisent puis naît une relation qui vaut à Ruth d’être congédiée. Malgré le jugement de  la société, ils passent des jours heureux dans le pays de Galles. Mais M. Bellingham tombe gravement malade et sa mère vient à son secours, l’emmène, ignorant Ruth. Enceinte, celle-ci sera sauvée du suicide par le pasteur d’une église dissidente, M. Benson, qui la recueille et, cachant sa « faute », la fait passer pour une jeune veuve. Mais cette nouvelle respectabilité est fragile et, comme souvent, les secrets finissent par être dévoilés. Que fera Ruth confrontée à son ancien séducteur ? Comment supportera-t-elle l’opprobre des bien-pensants à son égard et celui de son fils ?

Née en 1810 dans un milieu religieux unitarien, Elizabeth Cleghorn Stevenson épouse à 22 ans, un pasteur, William Gaskell qui mène une carrière littéraire. Se mettant à l’écriture après la mort d’un de ses enfants, elle devient «un des romanciers britanniques les plus considérés de l’ère victorienne». «Bien que son écriture se conforme aux conventions victoriennes […], Elizabeth Gaskell construit habituellement ses histoires comme des critiques des attitudes de l’ère victorienne, particulièrement celles envers les femmes, avec des récits complexes et des caractères féminins dynamiques. Pour Laurence Lerner, elle peut être rapprochée de Jane Austen, «le grand écrivain de comédies sérieuses » et George Eliot, «le grand écrivain de tragédies spirituelles», comblant, en quelque sorte, le vide qui les sépare.» Elle décède brutalement, en 1865 à 55 ans. (citations de Wikipédia)

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocket – HTML – word-ODT

Bibliothèque numérique romande 2012 - 2017 Frontier Theme