Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Bousquet Joë – La Tisane de sarments

Bousquet Joë - La Tisane de sarments - Bibliothèque numérique romande - Laura Barr-Wells Pieds de vigne au printemps sur les rives de l'étang de VendresBousquet Joë – La Tisane de sarments : Contrairement à Iris et Petite Fumée où le médecin est victime de son patient, dans la Tisane de Sarments c’est Sabbas, le sorcier-contrebandier, qui mène la danse. Figure de Satan et passeur de mort, il fournit ce qu’on lui demande et, en particulier à Don Bernard Bassas, poète et troubadour, la tisane de sarments élaborée par sa femme dans la caverne de Corbière, drogue plus forte que toute autre, liqueur qui épuise les ressources de qui la boit. Maléfique, elle ouvre à l’expérience sensible mais, aussi, aux portes de la mort. «Au début, la tisane de sarments m’a aidé à trouver mes mots, après, c’est le besoin que j’avais de ce breuvage qui me talonnait.» Bien que présenté comme roman, ce récit est plus un conte poétique où les thèmes de l’identité, le miroir, la Vie, la Mort, la dépendance, thèmes bien connus des lecteurs de Bousquet, sont traités avec autant de sensibilité que d’hermétisme. (suite…)

Bousquet Joë – Iris et Petite-Fumée

Bousquet Joë - Iris et Petite-Fumée - Bibliothèque numérique romande - Jean-Louis Glaussel Pliant sur la plage et soleil couchant Bousquet Joë – Iris et Petite-Fumée suivi de Paroles du lépreux sans nom et Retour : Iris et Petite Fumée, est le dialogue d’un médecin et de son patient: dialogue laborieux et tortueux, ponctué de «bruits». Le malade avait le projet d’écrire un livre «sur l’aimer et le connaître.»  Ce projet avorté, le médecin décide de consigner les paroles de son malade. Parlant de lui à la troisième personne, le médecin rappelle Joë Bousquet «simple lecteur de son œuvre». Le style de l’œuvre est presque affecté, emprunté. «Le récit d’Iris et Petite-fumée passe bien l’essentiel de son temps à se déguiser […] rarement Bousquet sera allé aussi loin dans la mise en cause de l’identité du sujet à lui-même. Rien ni personne qui ne diffère ici de soi. […] (suite…)

Bousquet Joë – Le Galant de Neige et autres contes

Bousquet Joë - Le Galant de Neige et autres contes - Bibliothèque numérique romande - Laura Barr-Wells Fortifications de CarcassonneBousquet Joë – Le Galant de Neige et autres contes : Voici onze contes et récits qui rencontrent en partie un projet de Joë Bousquet « Monter un recueil avec «Le Galant de neige», «Les sept robes», «Sylvain»,…» En plus de ces trois récits, vous trouverez dans ce recueil Regard sur une ville, Les Diamants de la Vierge noire, Les Obsèques de la mère Mathilde, La Reinette du noir, l’Invention du Drapeau, Le Loup blanc, Auprès de mon ombre, et Le Mal du Soir. (suite…)

Bousquet Joë – Contes du cycle de Lapalme

Bousquet Joë - Contes du cycle de Lapalme - Bibliothèque numérique romande - Laura Barr-Wells Le grand Salan inondéBousquet Joë – Contes du cycle de Lapalme : Entre féérie et réalité, entre collines et mer, sous le vent d’ouest obsédant, parmi les joncs, les lagunes, les vignes et cultures que, tant bien que mal, font pousser les villageois, voici une série de contes aux personnages de légende : femmes sorcières ou fatales, illusionnistes, paysans ou crieurs d’eau, sorciers ou curés.  Ces contes et histoires dérivent du Roi du Sel qu’ils prolongent ou reprennent. Ils furent conservés par Joë Bousquet dans un cahier manuscrit qui ne trouvera publication qu’en 1982. Déroutants ou séduisants, obscures ou envoutants, ces contes vous emporteront par leur écriture magnifique. (suite…)

Bousquet Joë – Le Roi du Sel

Bousquet Joë - Le Roi du Sel - Bibliothèque numérique romande - Laura Barr-Wells Lagune languedocienneBousquet Joë – Le Roi du Sel : Joë Bousquet nous plonge dans l’univers de contes languedociens aux personnages fantastiques et fantasques vivant dans un village imaginaire: à Saint Souris, la nature sauvage et lumineuse d’une méditerranée battue par le vent s’illustre de lagunes, de joncs et de cultures difficiles. Mais c’est aussi une plongée dans ses souvenirs d’enfance, lorsqu’il retrouvait, pendant les vacances, ses grands-parents et son frère (son cousin, en fait) dans le village de La Palme ou lorsque malade et près de mourir, les femmes qui le soignaient lui racontaient les histoires qu’il reprend ici dans une langue étrange et superbe. (suite…)