Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Étiquette : Bernard Tristan

Bernard Tristan – Mémoires d’un jeune homme rangé

Bernard Tristan - Mémoires d'un jeune homme rangé - Bibliothèque numérique romande - Maquette Laura Barr-Wells dessin Hermann PaulBernard Tristan – Mémoires d’un jeune homme rangé : Dans les années 1900, Daniel Henry, un jeune homme de 20 ans fils d’un petit industriel drapier-tailleur, décide après mûres réflexions de tomber amoureux de Berthe Voraud, fille d’un autre industriel bourgeois. Heureusement, elle cède à ses avances timides et l’affaire va aller jusqu’au mariage, grâce peut-être aux deux pères plus entreprenants et très intéressés par l’argent de l’autre parti.

Daniel est vieux avant l’âge : Un jeune homme rangé, ce n’est qu’un euphémisme, c’est un jeune homme étriqué dans ses habits et ses idées, conformiste à outrance, qui cherche toujours à savoir ce que les autres pensent de lui ; il ne fait que ce qui se fait ou ce qu’il croit qu’il doit faire. Paru en 1899, c’est le premier roman de Tristan Bernard, habitué plutôt à écrire des pièces de théâtre, des pamphlets, des mots d’esprit. Il dresse ici une critique humoristique et subversive de la vie des bourgeois de son temps.

Proche de Léon Blum, Jules Renard, Lucien Guitry, Paul Gordeaux, Marcel Pagnol, et de bien d’autres, célèbre pour ses jeux de mots, ses mots croisés et son théâtre de boulevard, écrivain-chroniqueur-sportsman-gastronome, Tristan Bernard fut aussi un écrivain romanesque à succès. Il contribua au genre policier par son recueil Amants et Voleurs (1905) et plusieurs autres romans. Arrêté comme juif en 1943 et interné à Drancy, il échappe de peu à la déportation. Parue dans La Presse en 1900, cette phrase de Francis de Croisset résume fort bien notre auteur: « Il a l’observation minutieuse et analytique. Il scrute le cœur humain à coups d’épingles. Il le fouille de ses ongles courts, avec le plaisir aigu et chatouilleur qu’on ressent à gratter un bouton. »

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Bernard Tristan – Amants et Voleurs

Bernard Tristan - Amants et Voleurs - Bibliothèque numérique romande - Maquette Laura Barr-Wells illustration Leo RauthBernard Tristan – Amants et Voleurs : « Il devait d’abord s’appeler : Héros misérables et Bandits à la manque, écrit Tristan Bernard en préface, mais c’était un peu long… et j’ai fini par lui donner ce titre d’Amants et Voleurs, qui ne s’applique pas à toutes les nouvelles du volume, et qui s’applique mal à quelques-unes. Ces amants débiles ne sont pas du modèle généralement adopté ; je crois cependant qu’il en existe sur la terre un certain nombre de cette faible trempe. Quant à ces voleurs, la plupart manquent évidemment d’énergie ; ils se comportent à peu près comme se fût comporté l’auteur, si les circonstances de sa vie l’eussent dirigé vers la carrière du crime. C’est le plus souvent le hasard, qui incline ces jeunes hommes au courage ou à la lâcheté, qui les pousse vers l’héroïsme ou vers l’infamie.. »

Quinze nouvelles qui « dressent le portrait d’assassins, de voleurs, d’escrocs et de tricheurs, bref une belle humanité ! C’est écrit sur un ton léger et plein d’humour où même les crimes les plus ignobles sont décrits comme la chose la plus naturelle qui soit. » (Corboland78, Babelio) Désuets, les personnages de Tristan Bernard ? Mais c’est le « Paris d’avant-guerre, la première guerre mondiale je précise, qui se dévoile avec ses quartiers plus ou moins mal famés, ses ruelles et ses boutiques vétustes, ses concierges qui ouvrent les portes de chez eux à l’aide d’un cordon, ses becs de gaz censés éclairer les rues, et ses apaches… Un Paris dans lequel Léo Malet a évolué et qu’il a restitué dans ses romans, mais déjà cela avait bien changé. » (Les lectures de l’Oncle Paul.)

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Bernard Tristan – Le Taxi fantôme

Bernard Tristan - Le Taxi fantôme - Bibliothèque numérique romande maquette Laura Barr-WellsBernard Tristan – Le Taxi fantôme : La guerre, le première, vient de s’achever. Invité, Jacques tombe amoureux de Marie-Louise … qui n’y est pas insensible. Mais voilà ! sa famille s’opposerait à une alliance avec un jeune officier qui professe des discours anarchistes. Sauf que son père, historien de renom, est candidat à l’académie. S’il était élu, tout changerait… Cependant le père a un adversaire de taille, Pachol, le politicien véreux, qui ne recule devant rien pour recueillir des suffrages. Or voici qu’une série de cambriolages inexplicables essaime la province. À chaque fois, un mystérieux taxi est repéré dans les environs. Quels sont les buts de ce taxi fantôme et de ses occupants ? En quoi Jacques pourrait-il être impliqué ?

Suivi de huit nouvelles de police et de mystère : un guérisseur peut-il être plus efficace que le médecin du village ? Pour obtenir un poste convoité faut-il prier ou menacer ? Des « bleus » qui mettent en cause un politicien connu seraient-ils des faux ? Trois jeunes meurtriers pourraient-ils être des victimes, manipulées. Que faire lorsque l’on se trouve isolé dans le compartiment d’un wagon sans couloir avec un meurtrier qui opère dans les trains ? La philatélie est-elle recommandée à un employé de banque victime d’un vol à l’américaine ?

Proche de Léon Blum, Jules Renard, Lucien Guitry, Paul Gordeaux, Marcel Pagnol, et de bien d’autres, célèbre pour ses jeux de mots, ses mots croisés et son théâtre de boulevard, écrivain-chroniqueur-sportsman-gastronome, Tristan Bernard fut aussi un écrivain romanesque à succès. Il contribue au genre policier par son recueil Amants et Voleurs (1905) et plusieurs autres romans. Tristan Bernard règnera aussi sur le cyclisme, l’automobilisme, le tourisme. Arrêté comme juif en 1943 et interné à Drancy, il échappe de peu à la déportation.

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Bernard Tristan – Mathilde et ses mitaines

Bernard Tristan - Mathilde et ses mitaines - Bibliothèque numérique romande - Maquette Laura Barr-Wells photos Jeanne Menjoulet Albin OlssonBernard Tristan – Mathilde et ses mitaines : Mathilde ne paie pas de mine : « une espèce de paysanne du Morvan, au teint basané, aux durs yeux noirs, pas très fins au premier abord ». Mais lorsqu’il s’agit d’enquêter bien peu des collègues de son mari, l’inspecteur Gourgeot de la Sureté, ne peuvent l’égaler. Justement, il se passe de drôles d’évènements à Belleville. Une bande d’apaches rode dans le quartier et une jeune femme se fait agresser sous les fenêtres de Firmin, un étudiant tranquille. Il la recueille, la soigne mais elle n’a rien de plus pressé que de le quitter, poliment, mais définitivement… Au grand dépit de Firmin sur lequel elle a laissé une impression… forte. Et lorsqu’il visite, le lendemain, le magasin qu’elle lui a montré, il apprend que les locataires viennent de vider les lieux. Pour la retrouver, il s’adresse à Mathilde et à son mari. Mais ce couple d’enquêteurs ira, avec Firmin, de surprise en surprise : un cadavre qui disparaît, des passages souterrains, une infirmière qui se révèle un homme, des morts qui sont toujours vivants et bien d’autres découvertes les entraineront sur la piste de dangereux criminels.

Des descriptions et des situations rocambolesques qui servent heureusement une intrigue peut-être un peu décousue où le personnage de Mathilde préfigure le type de femme détective amateur un peu farfelue qu’on retrouvera plus tard chez Erle Stanley Gardner et quelques autres (Wikimédia). « Sous la plume alerte de Tristan Bernard, le Paris d’avant-guerre, la première guerre mondiale je précise, se dévoile avec ses quartiers plus ou moins mal famés, ses ruelles et ses boutiques vétustes, ses concierges qui ouvrent les portes de chez eux à l’aide d’un cordon, ses becs de gaz censés éclairer les rues, et ses apaches… Un Paris dans lequel Léo Malet a évolué et qu’il a restitué dans ses romans, mais déjà cela avait bien changé. » (Les lectures de l’Oncle Paul.)

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Bibliothèque numérique romande 2012 - 2017 Frontier Theme