Sand George - Le Poème de Myrza - Mouny-Robin - Bibliothèque numérique romande - Hieronymus Bosch Le Jardin des Délices (détail)Sand George – Le Poème de Myrza – Mouny-Robin : Après la révolution de 1830 et ses désillusions, les romantiques seront nombreux à s’intéresser aux mythes chrétiens et à réécrire, en particulier, la Genèse. En 1835, après Chateaubriand, Milton, Lamennais et Nodier, George Sand n’imitera pas ses prédécesseurs. Dans Le Poème de Myrza pas de côte d’Adam ni de pomme ou de péché originel pas plus que d’expulsion du paradis terrestre mais un nouveau scénario, original et « féminocentrique ». « La Connaissance n’est pas confondue avec le Mal. La Femme n’est pas forcée à occuper le rôle de tentatrice, n’est plus jugée coupable de la déchéance de l’Humanité.

Bref, Sand exprime ici sa nostalgie pour un mythe d’origine occulté par le patriarcat, et elle chante librement son hymne à la gloire de la femme primitive, cette idéal « d’une autre race que les fils d’Ève » qui préfigure l’héroïne de Jeanne. Le Poème de Myrza est la construction d’une Genèse hérétique au féminin qui établit que la Femme, loin d’être l’incarnation de la désobéissance ou la source du péché originel, est celle qui apporte la vie et l’espoir. Le Poème ne condamne aucunement le sexe, dans les deux acceptions du mot. […] Ainsi Myrza fonctionne … comme un rectificatif à tous les mythes phallocentriques de la genèse proposée par ses contemporains. » (Isabelle Hoog Naginski, George Sand mythographe, Presse Univ. Blaise Pascal, 2007, p. 106-107)

Les français sont-ils incapables d’apprécier le fantastique tel que l’écrivent les allemands ? Pas dans le Berry, toutefois. George Sand raconte l’histoire de Mouny-Robin un meunier de la Vallée Noire à la chance exceptionnelle, à la chasse comme pour son moulin. Serait-il un sorcier ? S’est-il donné à Georgeon, le démon qui parcourt les forêts avec ses loups ? Comment est-il capable de tels presciences prophétiques et de tels exploits cynégétiques ? Ne va-t-il pas finir mal ? L’occasion de rappeler que George Sand s’était fort intéressée au magnétisme.

Téléchargements : ePUB – PDF – PDF (Petits Écrans) – Kindle-MOBI – HTML – DOC-ODT

Pin It on Pinterest

Share This