Rod Édouard - La Course à la Mort - Bibliothèque numérique romande - Sylvie S. Rue de ParisRod Édouard – La Course à la Mort : Le narrateur est un écrivain parisien hanté par la pensée de sa possible médiocrité, de son incomplétude, de ses impuissances et de ses limites. Il nous raconte son amour pour Cécile – amour qu’il ne peut avouer, s’avouer, par peur d’aimer ou d’en être incapable – dont il ne prendra conscience entièrement qu’après la mort de Cécile. Il nous livre ses pensées, ses hésitations et ses blocages, son égocentrisme et son désir (impossible à combler) d’être aimé, son pessimisme qu’il érige en système, en théories de mort, de destruction et de dégoûts, en affirmation d’un mal intrinsèque moteur de l’humanité. La thèse de cet ouvrage ne laisse pas indifférent. On se reconnaît parfois dans le narrateur, il émeut, il énerve… mais c’est profondément humain ! Et c’est écrit dans une langue qui, au détour d’une phrase ou d’une description, laisse admiratif.

Cet ouvrage marque un tournant dans l’œuvre d’Édouard Rod, qui se dégage dès lors de l’influence et du naturalisme littéraire d’Émile Zola et s’attachera dans son œuvre à présenter des cas de conscience, des dilemmes moraux, comme dans Le Silence ou L’Indocile (publiés par la BNR).

Téléchargements : ePubPDFPDF A5Kindle-Mobipocketword

Pin It on Pinterest

Share This