Ramuz Charles Ferdinand - L'Amour du Monde - Bibliothèque numérique romande - Sylvie S Nuages sur le LacRamuz Charles Ferdinand – L’Amour du Monde :  Dans une petite ville au bord d’un lac, la vie se déroule calmement. « On vit entre soi, on sait qui on est. On a un petit monde à nous, devant une belle eau, parmi nos vignes ». Trois événements surviennent, qui vont tout bouleverser : l’installation d’un cinéma dans la salle communale et l’irruption, par les films, d’un ailleurs rêvé ; le retour au pays de Louis Joël après cinq années de voyages autour du monde et enfin un illuminé qui se prend pour Jésus-Christ se met à déambuler dans les rues, insensible aux moqueries.

Au fil d’intrigues entre les multiples personnages, le monde onirique intérieur des protagonistes déborde et semble coloniser peu à peu le monde réel. Le désordre et la confusion s’installent.

Il faut désigner des coupables – à moins qu’ils ne soient que des boucs émissaires – de la mise en danger de l’ordre social. Par une écriture et un découpage en scènes quasi cinématographiques, Ramuz fait le portrait saisissant d’une communauté aux prises avec la modernisation de leur société.

Dans une lettre du 10 août 1925 à C. F. Ramuz, Paul Claudel écrira : « L’Amour du monde est un récit vraiment tragique et impressionnant. La séduction de Thérèse, la femme qui attend sous les éclairs, l’homme enfermé au milieu des horloges, sont des choses que l’on n’oublie pas. (…) C’est à la fois la technique de l’orage et du cinéma. Une quantité de scènes entrecoupées que l’on voit comme dans un éclair ou sur l’écran. (…) C’est un livre qu’on pourra mettre dans la Salle d’attente quand tout sera prêt pour le Jugement dernier ».

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT –  –

Pin It on Pinterest

Share This