Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Montolieu Isabelle – Les Châteaux suisses (tome 2)

Les Châteaux suisses tome 2 - Isabelle de Montolieu - Bibliothèque numérique romande - photochrome du Château de ChillonMontolieu Isabelle – Les Châteaux suisses (tome 2) : À nouveau, laissez-vous emmener, avec Arthus – parti à la guerre pour mériter sa belle – à la cour du roi Lothaire à Laon ! Bien qu’Arthus refuse la royauté de France que ses soldats lui offrent, il revient chargé d’honneur pour trouver sa promise mariée au seigneur de La Sarraz… Mais sa cousine Isaure pourrait-elle devenir la reine de France ? Les « Chevaliers à la Cuillère » de Montricher ou de Château Gaillard veulent abattre la puissance de Genève. Adrienne, qui se bat pour Genève sous des habits de garçon, est faite prisonnière et confiée au fils de son ennemi. Mais la guerre continue entre les deux pères… Ermelinde, la fille du seigneur des Clées, a épousé en secret un ennemi, le seigneur de Lucens. Pour éviter le mariage avec un vieux barbon, Ursule de Weissenbourg s’enfuit avec l’aide d’un moine. Ils découvriront une source qui guérit. Charles le téméraire, duc de Bourgogne, intrigue pour épouser Élisabeth, la fille du seigneur de Grandson et se débarrasser, au passage, de son ami le comte de Romont. Tout cela finira mal ! … La suite des rebondissements et péripéties des histoires d’amour ou d’ambition des habitants des châteaux suisses d’autrefois.

Isabelle de Montolieu naquit à Lausanne en 1751, et fut mariée de très bonne heure à Benjamin de Crousaz. Veuve à vingt-quatre ans, elle épousa le baron de Montolieu, réfugié languedocien, qui mourut à son tour au bout de cinq années. Pendant son premier veuvage, elle avait écrit un roman, Caroline de Lichtfield, dont le succès fut considérable. Elle se consacre, dès le décès de son second mari, presque entièrement à la littérature. Elle est l’auteur de nombreux romans et de la première adaptation française, très populaire, du Robinson Suisse. Elle meurt, octogénaire, en 1832.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocket – HTML – word-ODT

Renard Jules – Nos Frères farouches Ragotte

Nos frères farouches Ragotte - Jules Renard - Bibliothèque numérique romande - Félix Vallotton AndélysRenard Jules – Nos Frères farouches Ragotte : Ragotte est pauvre… Elle n’a appris ni à lire ni à écrire car, l’aînée, “elle a dû tout de suite se mettre au ménage avec sa mère”. Placée à douze ans, elle est maintenant domestique, avec Philippe, son mari chez “Madame Gloriette”.

Comme les employeurs de Ragotte, Jules Renard “regarde, écoute, note” la vie de cette femme “si naturelle que, d’abord, elle a l’air un peu simple. Il faut longtemps la regarder pour la voir.” À travers elle, c’est tout un fragment d’une vie villageoise qui se dévoile par petites phrases hachées – on pense à Chitry, le village natal de Jules Renard dont il devint le maire.

Ces récits de Ragotte sont marqués par ce double regard de l’auteur, à la fois “parisien”, observateur entomologiste de “nos frères farouches” mais aussi “pays” dont l’implication mêle tendresse et agacement. Des récits empreints de la misogynie de Jules Renard (celle de son époque) comme d’une forme d’admiration pour cette maîtresse-femme.

Une observation aiguë, une écriture synthétique, qui retrace, en naturaliste, une réalité triste ou cocasse. Un vrai régal !

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocket – HTML – word-ODT

Dumur Louis – Un Coco de Génie

Un Coco de Génie - Louis Dumur - Bibliothèque numérique romande - Félix Vallotton Château Gaillard aux AndélysDumur Louis – Un Coco de Génie : Un poète ! Un poète local qui lit ses œuvres dans les soirées mondaines de la petite ville… Les gens sourient de cette lubie, et ricanent de ce Charles Loridaine, un fils de grainetier qui a des ambitions artistiques. Pathétique ? Non, car ses vers sont excellents. C’est du moins l’avis de Frédéric Loiseau, un parisien, venu faire un séjour de convalescence chez son cousin et invité en société. Mais il leur trouve d’étranges réminiscences… Suffisamment pour éveiller sa curiosité et se lancer dans une enquête discrète. La réalité sera bien différente du plagiat qu’il soupçonne !

Comment fonctionne l’inspiration ? Qu’est-ce que le génie ? Où commence la folie ? Louis Dumur nous propose une réflexion originale servie par une intrigue pleine d’humour. La création littéraire ne serait-elle pas venue d’ailleurs comme l’écrit Dumur ? « Qui sait si les hommes de génie ne sont pas […] les somnambules d’œuvres écrites de toute éternité, existant déjà dans d’autres planètes ou dans d’autres mondes, peut-être, que nous ne soupçonnons pas !.. ».

Une écriture remarquable, des paysages, des descriptions et des caractères vivants. Un délice…

Louis Dumur (1860-1933) né à Genève et « monté » à Paris fut le fondateur avec Alfred Vallette du nouveau « Mercure de France ».

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocket – HTML – word-ODT

Huysmans Joris-Karl – La Retraite de Monsieur Bougran

La retraite de Monsieur Bougran - Joris-Karl Huysmans - Bibliothèque numérique romande - maquette Laura Barr-Wells, tableau Jean-Claude Stehli, photo Sylvie SavaryHuysmans Joris-Karl – La Retraite de Monsieur Bougran : Employé d’un ministère, fidèle, scrupuleux et méticuleux, Monsieur Bougran a cinquante ans et peine à trouver des bénéfices aux manières modernes de ses jeunes collègues. Lors d’un entretien avec son chef, le couperet tombe : il est mis à la retraite pour “invalidité morale”. D’abord anéanti, il décide de se ressaisir… Mais par quoi remplacer le vide de sa vie ? Il finit par trouver une solution. Jusqu’au jour où…

La retraite de Monsieur Bougran, nouvelle à la fois comique et tragique préfigurant l’absurde de Kafka, fut écrite par Joris-Karl Huysmans en 1888 dans la foulée de son roman À Vau-l’eau consacré aux souffrances d’un célibataire. La publication lui fut refusée et le manuscrit resta dans un carton jusqu’à ce qu’un ami de Huysmans la sauve d’un incendie quelques jours avant sa mort. Elle ne fut publiée qu’en 1964.

Joris-Karl Huysmans est né à Paris en 1848, d’un père néerlandais, lithographe de profession et d’une mère française, maîtresse d’école. En tant que romancier et critique d’art, il prit une part active à la vie littéraire et artistique française. Défenseur du naturalisme à ses débuts, il rompit avec cette école pour explorer les possibilités nouvelles offertes par le symbolisme, et devint le principal représentant de l’esthétique fin de siècle. Dans la dernière partie de sa vie, il se convertit au catholicisme, renoua avec la tradition de la littérature mystique. Atteint d’un cancer, il mourut à son domicile parisien en 1907. Par son œuvre de critique d’art, il contribua à promouvoir en France la peinture impressionniste ainsi que le mouvement symboliste, et permit au public de redécouvrir l’œuvre des artistes primitifs. Il est à noter qu’il fit toute sa carrière professionnelle au ministère de l’Intérieur, où il entra à 18 ans. (source de la biographie : Wikipédia.)

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocket – HTML – word-ODT

 

Montolieu Isabelle – Les Châteaux suisses (tome 1)

Les Châteaux suisses tome 1 - Isabelle de Montolieu - Bibliothèque numérique romande - photo Château d'Oron Francis ChaurelMontolieu Isabelle de – Les Châteaux suisses (tome 1) : Laissez-vous transporter au Moyen-Âge au temps de la reine Berthe, parmi les châteaux, les tournois, les jugements de Dieu, les luttes féodales … et les histoires d’amour !

Oyez l’histoire d’Agnès et Blanche, réfugiées dans les grottes de Lindenthal, qui soignent Péter de Thorberg. Celui-ci devient amoureux, mais non moins cruel… Assistez aux efforts des moines pour dépouiller le jeune Walter de Hallwil parti à Jérusalem.  À Vufflens, le saviez-vous ? les quatre tourelles du château tiennent enfermées la belle Ermance et ses filles car Grimoald, le duc Azzoni, ne lui pardonne pas de ne pouvoir mettre au monde un fils. Écoutez la triste histoire d’Archibald, le tyrannique seigneur d’Aigremont : ses sujets, les habitants de la vallée des Ormonts, se sont révoltés et ont incendié le château. Les jeunes chevaliers Henri de Blonay et Berthold du Châtelard, emprisonnés pour avoir tenté de libérer la jeune Éléonore de son père et libérés par cette révolte, vont tomber amoureux à leur tour des prisonnières des tourelles de Vufflens. Participez aux joutes de Blonay où Thiéry de La Sarraz et Aymon de Glérolles s’affrontent en l’honneur des quatre jeunes filles libérées. Ni Gizèle ni Isaure ne sont insensibles. Un Moyen-Âge qui, loin d’être de pacotille, vous entraînera dans ses péripéties et leurs rebondissements…

Isabelle, baronne de Montolieu naquit à Lausanne en 1751, et fut mariée de très bonne heure à Benjamin de Crousaz. Veuve à vingt-quatre ans, elle épousa le baron de Montolieu, réfugié languedocien, qui mourut à son tour au bout de cinq années. Pendant son premier veuvage, elle avait écrit un roman, Caroline de Lichtfield, dont le succès fut considérable. Elle se consacre, dès le décès de son second mari, presque entièrement à la littérature. Elle est l’auteure de nombreux romans et de la première adaptation française, très populaire, du Robinson Suisse. Elle meurt, octogénaire, en 1832.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocket – HTML – word-ODT

Dumas Alexandre – Herminie

Herminie - Alexandre Dumas - Bibliothèque numérique romande - photo Walking the plank 348 feet up in the airDumas Alexandre – Herminie : La vérité est-elle, pour son malheur, invraisemblable ? C’est avec un tel avertissement qu’Alexandre Dumas introduit cette nouvelle, dans laquelle Édouard, un jeune parisien quelque peu oisif, s’installe dans un nouveau logement. Il se découvre une jeune voisine, Herminie, une orpheline, élevée comme un garçon par son père militaire. Elle aime l’épée, le cheval et les pistolets. « Je t’aime, moi non plus » pourrait être la devise de ce drame romantique où passion côtoie absolu comme superficiel et où la sensualité se teinte d’un risque mortel voire d’un crime.

Un drame flamboyant et envoûtant que la distance ironique du récit d’Alexandre Dumas colore de légèreté, un jeu des contraires entre Édouard à qui tout réussit et Edmond le perdant, entre Herminie où le désir féminin ne s’écrit qu’au masculin et Marie, la femme facile. Soixante pages que vous dévorerez.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocket – HTML – word-ODT