Vance Louis Joseph – Nouvelle aventure du loup solitaire Michaël Laynard

Vance Louis Joseph - Nouvelle aventure du loup solitaire Michaël Laynard - Bibliothèque numérique romande - Maquette Laura Barr-WellsVance Louis Joseph – Nouvelle aventure du loup solitaire Michaël Laynard (Les Aventures du loup solitaire, volume 5) : Michaël Lanyard, dit « Le Loup solitaire », gentleman cambrioleur du style Arsène Lupin, vit enfin une relation équilibrée et tranquille avec une femme, lorsqu’il est rattrapé par son passé à cause de Liane, une ancienne amie rencontrée « par hasard », qui l’entraîne à nouveau dans les milieux troubles des joueurs, buveurs (en pleine prohibition) et malfrats en tous genres. lire plus…

Bove Emmanuel – Adieu Fombonne

Bove Emmanuel - Adieu Fombonne - Bibliothèque numérique romande -Félix Vallotton Villa Beaulieu HonfleurBove Emmanuel – Adieu Fombonne : « Par certains aspects Adieu Fombonne, m’a rappelé le Sang Noir de Louis Guilloux, belle sobriété d’écriture et cette manière identique de multiplier les personnages. » (Romain28, Babelio.) « Adieu Fombonne, publié en 1937, est le roman d’Emmanuel Bove, avec Un soir chez Blutel, qui fut le moins bien accueilli par la critique de l’époque. … mais c’est toujours du Bove, et c’est beaucoup. Il a en tout cas cette particularité d’être le seul roman heureux de l’œuvre. » (Ouellet, F. (1994). Pleins feux sur Emmanuel Bove. Nuit blanche, magazine littéraire, (58), 64–65.) lire plus…

Mason A. E. W. – Sur trois continents

Mason A. E. W. - Sur trois continents - Bibliothèque numérique romande - photo Laura Barr-WellsMason A. E. W. – Sur trois continents : Trois nouvelles « Sur trois continents » réunies et traduites par Louis Labat qui manifestent tout l’art d’écrivain de A.E.W. Mason : La Clef : Espagne, Alicante. Le jeune Mattie Driver n’a plus qu’une peseta en poche. Il est désespéré lorsqu’on lui propose une mission au Maroc. Heureusement qu’il connaît bien le Maroc car sinon… La «Loi de fuite» : Anton de Hoyos, rédacteur d’un journal d’opposition en Amérique centrale, apprend qu’il va être « escorté » en un lieu où il pourra vérifier la bonne fois du gouvernement. Comme tout le monde, il sait que ce sera, en réalité, son exécution, sous le prétexte fallacieux qu’il a essayé de fuir. C’est ce que permet la «loi de fuite». Il réussit à devancer ses exécuteurs et à s’enfuir du pays en train… Malheureusement il a une fille… Le Saphir : Un capitaine de Detroit commande un steamer sur le fleuve Iraouaddy. À l’escale de Tagaung, ses agissements deviennent bizarres. Et comment se fera-t-il que, des années plus tard, sur le même fleuve, il soit devenu un moine bouddhiste ? lire plus…

Bernanos Georges – La Joie

Bernanos Georges - La Joie - Ebooks libres et gratuitsBernanos Georges – La Joie : Voici la suite de L’imposture. M. de Clergerie, sa mère (qui joue la comédie de la folie) et sa fille, Chantal, ont provisoirement quitté Paris pour un séjour à Laigneville. Ils profitent de l’agréable été normand. Au cours d’une discussion avec son père, la jeune Chantal laisse percevoir sa nature mystique, sa pureté et sa simplicité, mais elle ne se sent pas prête pour prendre le voile. Son père souhaite pourtant qu’elle s’établisse: il est surtout soucieux de sa carrière de savant et du fauteuil qu’il brigue à l’Académie. Une scène avec sa grand-mère qui a perdu la raison montre les aptitudes étranges et comme surnaturelles de Chantal de Clergerie: elle semble capable de communiquer avec les âmes…

Édition du Groupe des ebooks libres et gratuits lire plus…

Rosny J.-H. – Scènes préhistoriques

Rosny J.-H. - Scènes préhistoriques - Bibliothèque numérique romande - Lion de l'Atlas. Holder, Joseph BassettRosny J.-H. – Scènes préhistoriques : Après vous avoir présenté Elem d’Asie, version reprise et abrégée de 1895,  du roman Vamireh de 1891, en voici sa première ébauche parue dans La Revue indépendante n°21 en juillet 1888. Ce très court texte se compose de scènes où l’action cède en partie la place à une description narrative dans laquelle les lecteurs et lectrices se retrouvent pris dans cette « ambiance » préhistorique et épique qui fera le succès des romans des frères Rosny. lire plus…

Artaud Antonin – Van Gogh le suicidé de la société

Artaud Antonin - Van Gogh le suicidé de la société - Bibliothèque numérique romande - Van Gogh autoportrait de peintreArtaud Antonin – Van Gogh le suicidé de la société : Polémique, charge contre la psychiatrie et les psychiatres, les siens (Artaud était sorti d’asile l’année précédente) et ceux de Van Gogh, cet essai hybride, poétique et chargé d’émotion, veut réhabiliter Van Gogh. Van Gogh fou ? certes non ! Van Gogh génie, hors norme, souffrant de sa sensibilité, victime d’une société normative et répressive ainsi que de ses médecins qui ont poussé Van Gogh au suicide ! « Non, Van Gogh n’était pas fou, mais ses peintures étaient des feux grégeois, des bombes atomiques », écrit-il. lire plus…

Bernanos Georges – La France contre les Robots

Bernanos Georges - La France contre les Robots - Bibliothèque numérique romande - Laura Barr-Wells Champs et village, Drapa, Robot humanoïde Alpha Boston DynamicsBernanos Georges – La France contre les Robots : Nous assistons, écrit Bernanos, «…à la naissance d’une civilisation inhumaine qui ne saurait s’établir que grâce à une vaste, à une immense, à une universelle stérilisation des hautes valeurs de la vie. … Rivé à lui-même par l’égoïsme, l’individu n’apparaît plus que comme une quantité négligeable. …  Le progrès n’est plus dans l’homme, il est dans la technique, dans le perfectionnement des méthodes capables de permettre une utilisation chaque jour plus efficace du matériel humain. … lire plus…

Artaud Antonin – L’Ombilic des limbes

Artaud Antonin - L'Ombilic des limbes - Bibliothèque numérique romande - Ammonites (Ptychites) opulentus) gravure de 1904Artaud Antonin – L’Ombilic des limbes : Dans l’Ombilic de rêve, « dominent les obsessions de l’auteur : son questionnement face à la maladie mentale (angoisses, phobies et dépressions nerveuses) ainsi que l’univers troublé des rêves. Ces différents univers sont marqués par la douleur, la mutilation des corps, l’étourdissement des esprits face aux immensités tant extérieures qu’intérieures. D’ailleurs, son intérêt pour les rêves le porte à s’appesantir sur son intériorité. Assumant pleinement son narcissisme et son égoïsme, il utilise quasi exclusivement la première personne du singulier. lire plus…

Bernanos Georges – L’Imposture

Bernanos Georges - L'Imposture - Bibliothèque numérique romande - Ji-Elle Stalles en bois du XVIIe siècle à l'église abbatiale de Moyenmoutier Bernanos Georges – L’Imposture : Pernichon, chrétien médiocre, folliculaire ambitieux, s’entretient avec l’abbé Cénabre. Chanoine admiré, celui-ci est un être supérieur sur le plan de l’intelligence – mais dévoré par l’orgueil et l’hypocrisie, il ne croit plus depuis longtemps. Dans un geste satanique, il appelle en pleine nuit l’humble abbé Chevance, ancien curé, destitué, de Costerel-sur-Meuse. Il prétend vouloir se confesser, en fait il souhaite se moquer de cet être fragile dont la pureté l’inquiète. À la suite de leur entrevue, il tente de se suicider, mais en vain: son revolver s’enraye… lire plus…

Guillaume James – Bakounine : Notice biographique

Guillaume James - Bakounine : Notice biographique - Bibliothèque numérique romande - Maquette Laura Barr-.WellsGuillaume James – Bakounine : Notice biographique: James Guillaume, un militant libertaire suisse dans l’Internationale, écrivain et traducteur (nous avons publié sa traduction de Gottfried Keller Les Gens de Seldwyla) a toute sa place parmi les auteurs romands de la Bibliothèque numérique romande. Fils de George, fabricant en horlogerie puis conseiller d’État neuchâtelois, et de Marie Suzanne Glady, né à Londres en 1844, il fonde en 1866, avec Constant Meuron, la section locale de l’Internationale dont il devient l’un des principaux dirigeants dans le Jura. Gérant de l’imprimerie paternelle à Neuchâtel (1869-1872), gagné aux idées de Bakounine, il contribue grandement à la création de la Fédération jurassienne avec Bakounine à partir de 1872. lire plus…

Pin It on Pinterest

Share This