Malot Hector – L’Auberge du Monde 3 Ida et Carmelita

Malot Hector - L'Auberge du Monde 3 Ida et Carmelita - Bibliothèque numérique romande - Sylvie Savary Mouettes sur le LémanMalot Hector – L’Auberge du Monde Partie 3 Ida et Carmelita : Édouard Chamberlain a fui Paris et les infidélités de la marquise de Lucillière. Abasourdi, terrassé par le chagrin et l’humiliation, il trouve refuge à Glion, au-dessus de Montreux, sur les bords du lac Léman. Il espère y trouver la solitude et la liberté, loin de la vie mondaine et des trahisons. Mais il ignore qu’on l’a suivi depuis Paris. C’est le prince Mazzazoli et sa nièce, la belle Carmelita, qui arrivent un matin à Glion. L’hôtel n’a plus assez de chambres et le colonel n’a d’autre choix que de céder l’une des siennes. Une seule porte sépare désormais Carmelita de Chamberlain. Piégé, pourra-t-il résister aux plans du redoutable prince italien pour marier sa nièce ? Pourquoi Chamberlain disparaît-il brusquement ? Serait-ce pour aller se venger de la marquise de Lucillière ? Et que va machiner le baron Lazarus pour le mariage de sa fille Ida ? Pendant ce temps, Thérèse a grandi et embelli…

Écrite 3 ans avant le célèbre roman « Sans Famille », L’Auberge du Monde est un quadrilogie passionnante, qui dénonce l’arrivisime et la toute-puissance de l’argent.

Hector Malot (1830-1907)  fut un écrivain prolifique : une soixantaine de romans qui connurent de son vivant et jusque dans les années 1930 un grand succès et furent traduits dans de plusieurs langues.

Son œuvre s’inscrit dans la veine réaliste. À l’instar d’Honoré de Balzac, Malot représente la société contemporaine : Paris et la province, notamment sa chère Normandie, les différentes classes sociales et plus particulièrement la bourgeoisie. (Source Wikipédia).

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Dickens Charles – Un Conte de deux Villes

Dickens Charles - Un Conte de deux Villes - Bibliotèque numérique romande - Prise de la Bastille AnonymeDickens Charles – Un Conte de deux Villes (dans une traduction d’Emmanuel Bove) : « C’était le meilleur des temps, c’était le pire des temps ; c’était l’âge de la sagesse, c’était l’âge de la folie ;… » Ainsi débute cette fresque historique mêlant les destins personnels à la Révolution française. En 1775, Jarvis Lorry, employé d’une banque londonienne, se rend à Paris avec Lucie Manette pour ramener en Angleterre le père de celle-ci, le docteur Alexandre Manette, embastillé à tort pendant 18 ans et tenu pour mort. Un couple d’aubergistes du quartier de St-Antoine (futur berceau des soulèvements populaires) héberge le docteur Manette depuis sa libération, mais le pauve homme a perdu la raison. Sa fille jure de se consacrer à sa guérison une fois de retour à Londres. Charles Darnay, son amoureux, la soutient et la protège. Lorsqu’il se fiance avec Lucie, Charles avoue au docteur Manette ses véritables origines – un secret qu’il lui fait jurer de ne jamais révéler. Mais l’Histoire le rattrapera…

Au fil de ce « Conte », les drames personnels vont se croiser à distance avant de se trouver liés par la grande Histoire et l’incandescence de la Révolution. Dickens écrivit ce roman alors même que sa vie personnelle et professionnelle était en pleine tourmente. Il le publia sous forme de feuilleton en 1859 dans la revue All the Year Round qu’il venait de fonder. Le succès fut immédiat. Vendu à plus de deux cents millions d’exemplaires, c’est l’une de ses œuvres les plus populaires, qui fut adaptée de nombreuses fois pour l’écran et le théâtre. La traduction, signée Emmanuel Bove, fut publiée pour la première fois dans la revue Regards en 1936 et reprise par les Éditions Criterion en 1991. (titres dans d’autres traductions : 1989 : Le Conte de deux cités ou, 1861 : Paris et Londres en 1793.)

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Varlet Théo – Le Démon dans l’Âme

Varlet Théo - Le Démon dans l'Âme - Bibliothèque numérique romande - Laura Barr-Wells Paysage du haut HéraultVarlet Théo – Le Démon dans l’Âme : Au début de l’année 1914, un jeune couple amoureux, Étienne et Ida Serval, vit dans le sud de la France un bonheur facile avec un groupe d’amis un peu marginaux. Quand survient la première guerre mondiale, Étienne, en raison de sa nationalité belge, échappe à la mobilisation. Lui et Ida pensent pouvoir poursuivre leur vie retirée et simple. Mais ils s’enferment dans leur bonheur privilégié en se coupant petit à petit de tous leurs amis et des habitants du village. Et leur relation, si fusionnelle, va se dégradant… Étienne, obnubilé par son écriture et la création d’une compagne à son image, ne voit pas Ida dépérir, d’abord à cause du décès de sa mère, puis par ennui et isolement. La santé mentale d’Ida ne résiste pas. Des hallucinations et des délires la laissent dans une passivité insupportable à Étienne. Il entreprend tout ce qui est en son pouvoir pour l’entourer et la faire soigner. Mais il ne supporte bientôt plus cette épouse qui n’est plus que l’ombre d’elle-même et qu’il surnomme d’ailleurs « la Morte ». Le démon quittera finalement progressivement, de lui-même, l’âme d’Ida, laissant marqués les deux protagonistes, bien loin de leur insouciance et de leur joie de vivre initiales. Quand l’armistice arrive, le pays est dévasté… et la vie du couple aussi.

Les deux entités, la guerre et le couple, sont traités en parallèle tout au long du roman : « Le Démon de l’âme » déchire le pays, met à mal la raison d’Ida et bouscule l’égoïsme d’Étienne.

Théo Varlet, pseudonyme de Duodat Serval, a publié plusieurs romans de science-fiction, mais « Je me trompais. Je croyais au progrès, à la civilisation… Des rêves ! Il n’y a pas de progrès. La bête humaine est toujours pareille. C’est la loi fatale : les peuples doivent s’entre-dévorer, au lieu de s’unir pour l’œuvre commune. » D’après J.-H. Rosny aîné, Théo Varlet est « un visionnaire, un coureur d’univers, et de toutes manières, un des plus beaux talents de sa génération ».

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Haggard Henry Rider – Béatrice

Haggard Henry Rider - Béatrice - Bibliothèque numérique romande - Laura Barr-Wells Paysage de rochers vers DunbarHaggard Henry Rider – Béatrice : Ce dixième roman de Henry Rider Haggard débute sur les grèves de Bryngelly, un petit village du Pays de Galles. La tempête menace. Un promeneur londonien, Geoffroy Byngham, un avocat à la notoriété grandissante dont le mariage avec Lady Honoria tourne au vinaigre, se trouve en difficulté. Béatrice Granger, l’institutrice du village et la fille du pasteur, le recueille dans sa barque et c’est ensemble qu’ils affrontent le gros temps. La noyade devient certaine. Béatrice, au péril de sa vie,  sauve Geoffroy.

Entre le deux survivants se créent des liens très étroits. Ils découvrent qu’au-delà de leur entourage, la vie peut être beaucoup plus douce et tendre que leur quotidien.

Beatrice se débat entre un père inquiet et avare, une sœur au cœur jaloux et un prétendant indésirable, Owen Davies, le squire du château. Geoffroy se morfond dans un mariage sans amour. Son épouse Lady Honoria est plus encline à côtoyer la haute société frivole de Londres qu’à soutenir la carrière prometteuse de son époux. Geoffroy tente de préserver Effie, leur petite fille de la nature peu maternelle de sa mère.

Nos deux héros ne se seraient, en d’autres circonstances, jamais rencontrés et pourtant, instantanément, instinctivement, ils sont en communion. Une liaison amoureuse platonique se noue… Au point qu’on ne peut imaginer que quelque chose puisse se mettre en travers de cette idylle, certes illégale mais si fréquente à l’époque et tellement intemporelle. Les jalousies réciproques d’Élisabeth et de Lady Honoria auront-elles raison de cette liaison ? Jusqu’où iront-elles et jusqu’où Beatrice sera-t-elle capable d’aller pour préserver la carrière prometteuse de Geoffroy ? On ne peut s’empêcher de penser que le destin a fait pencher la balance à bien peu de choses près…

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Verne Jules – Vingt mille lieues sous les mers

Verne Jules – Vingt mille lieues sous les mers - Ebooks Libres et GratuitsVerne Jules – Vingt mille lieues sous les mers : Ce roman, parmi les plus célèbres et des plus traduits de notre littérature, apparaît sans conteste comme une des œuvres les plus puissantes, les plus originales et les plus représentatives de Jules Verne. Tout commence en 1866: la peur règne sur les océans. Plusieurs navires prétendent avoir rencontré un monstre effrayant. Et quand certains rentrent gravement avariés après avoir heurté la créature, la rumeur devient certitude. L’Abraham Lincoln, frégate américaine, se met en chasse pour débarrasser les mers de ce terrible danger. Elle emporte notamment le professeur Aronnax, fameux ichthyologue du Muséum de Paris, son domestique, le dévoué Conseil, et le Canadien Ned Land, «roi des harponneurs». Après six mois de recherches infructueuses, le 5 novembre 1867, on repère ce que l’on croit être un «narwal gigantesque». Mais sa vitesse rend le monstre insaisissable et lorsqu’enfin on réussit à l’approcher pour le harponner, il aborde violemment le vaisseau et le laisse désemparé. Aronnax, Conseil et Ned Land trouvent refuge sur le dos du narwal. Ils s’aperçoivent alors qu’il s’agit d’un navire sous-marin…

Édition du Groupe des ebooks libres et gratuits.

Téléchargements : ePUB (édition illustrée : 11,5 Mo) – PDF – PDF (édition illustrée : 16,3 Mo) – Kindle-MOBI (édition illustrée : 11,8 Mo) – DOC-ODT

Bove Emmanuel – La Mort de Dinah

Bove Emmanuel - La MOrt de Dinah - Bibliothèque numérique romande - Paul Klee Paysage à l'enfantBove Emmanuel – La Mort de Dinah : Dinah va mourir ! Le titre n’en laisse pas douter. À treize ans, elle est atteinte de tuberculose. Un séjour à Leysin pourrait la sauver mais… En dernier recours, sa mère, désargentée, s’adresse à son voisin, Jean Michelez. Petit bourgeois, entrepreneur qui réussit, celui-ci va être ému par Dinah.

Mais enfermé dans un système défensif construit sur des trahisons, des déceptions et des rancœurs, il ne peut envisager l’aide financière sollicitée. « Moi, chaque fois que j’ai rendu un service à quelqu’un, qu’est-ce qui est arrivé ! On s’est moqué de moi. Sans qu’il soit question de reconnaissance, on ne m’a même pas remercié. Aujourd’hui, j’ai quarante-sept ans. Si je regarde en arrière, je ne trouve pas un jour de bonheur. Si j’ai une situation, c’est grâce à mon père. Sans lui, que serais-je ? Qui m’aurait tendu la main ? Personne, personne. » Malgré tout, « un point gênait, quoi qu’il fît pour ne pas le voir, la conscience de Jean Michelez ».

Finalement Dinah mourra de la mesquinerie de tous : celle de Jean et de sa femme, celle du propriétaire du pavillon qui n’hésite pas à tenter de profiter de la situation, celle de l’inconséquence d’un oncle qui dilapide son argent au jeu.

« Ce court roman  réussit à nous émouvoir tout en restant parfaitement honnête. Comme toujours Emmanuel Bove réussit à parler de l’intime et de la misère dans une langue courte et sans fioritures, visant à une sorte de transparence qui au lecteur non initié peut paraître fade et neutre alors qu’il s’agit très exactement de l’inverse. Toujours prompt à pointer les faux-semblants et la médiocrité des hommes, Bove ne s’autorise jamais la facilité et trace à la pointe sèche des psychologies tout à fait précises et crédibles. » (Barda, Critiques Libres Com, 19.04.2005)

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Malot Hector – L’Auberge du Monde 2 La Marquise de Lucillière

Malor Hector - L'Auberge du Monde 2 La Marquise de Lucillière - Bibliothèque numérique romande - Gusave Caillebotte Chemin MontantMalot Hector – L’Auberge du Monde 2, La Marquise de Lucillière : Le colonel Chamberlain a été victime d’une tentative d’assassinat en se rendant au château de Chalençon, résidence de campagne de la marquise de Lucillière. Gravement blessé, il n’a d’autre choix que de se faire soigner au château et de s’en remettre aux bons soins de la marquise. Les jours passent. Le colonel découvre que sous des apparences frivoles, Henriette est une femme sincère, qui ne souhaite que le bonheur et l’amour du colonel. Face à ce jeu amoureux, la jeune Thérèse sera vite oubliée. Le prince Mazzazoli et le baron Lazarus oublieront-ils aussi facilement leurs projets de mariage entre leur progéniture et le colonel ? Pendant ce temps, la justice enquête sur l’assassin et son probable commanditaire. Anatole, le neveu du colonel, que ce dernier avait envoyé en Amérique, pourrait bien y être mêlé.

Écrite 3 ans avant le célèbre roman « Sans Famille », L’Auberge du Monde est un quadrilogie passionnante, qui dénonce l’arrivisme et la toute-puissance de l’argent.

Hector Malot (1830-1907)  fut un écrivain prolifique : une soixantaine de romans qui connurent de son vivant et jusque dans les années 1930 un grand succès et furent traduits dans de plusieurs langues.

Son œuvre s’inscrit dans la veine réaliste. À l’instar d’Honoré de Balzac, Malot représente la société contemporaine : Paris et la province, notamment sa chère Normandie, les différentes classes sociales et plus particulièrement la bourgeoisie. (Source Wikipédia).

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Dumas Alexandre – Les Serpents

Dumas Alexandre - Les Serpents - Bibliothèque numérique romande - Geoff Galice Imantodes cenchoaDumas Alexandre – Les Serpents : Un serpent sous votre lit ! Qui n’a vécu cette terreur de son enfance ? Dumas s’attaque – littérairement, s’entend – à cet animal dont, il prévient en exorde : « S’il y a un animal maudit dans la création, c’est le serpent : Satan prend sa forme pour s’introduire dans le paradis terrestre, et, sous sa forme, tente la femme, la séduit et damne le genre humain, dont nous avons l’honneur de faire partie. Au seuil de toutes les religions, siège le serpent, comme fait ou comme symbole. ». L’occasion pour Dumas de revenir à la mythologie, à l’histoire biblique, à l’antiquité avec Mithridate, Octave, Antoine, Cléopâtre ou Tibère et au Moyen-Âge. Puis il nous conte des aventures de serpents fascinateurs, de constrictors, de vipères à corne, de crotales et de charmeurs de serpents. Du Jardin des plantes à Carcassonne, de l’Amérique du Sud à l’Afrique, légendes, histoires de chasseurs ou de naturalistes, ses récits vous divertiront ou vous étonneront. Alexandre Dumas ne craint pas de pimenter son récit de digressions comme celle du lézard romain apprivoisé par son ami administrateur de L’Indépendant ou de souvenirs personnels. Tout est-il vrai ? Je ne saurais vous le dire. Mais j’y ai appris quelque chose et mon intérêt ne s’est pas démenti.

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Saussure Horace Bénédict de – … Au Mont-Blanc

Saussure Horace Benedict de - ... Au Mont-Blanc - Bibliothèque numérique romande - TL Le Mont-Blanc depuis le village de CordonSaussure Horace Bénédict de – … Au Mont-Blanc : Ce journal est un témoignage « en direct » de l’été 1787 et de l’ascension, pour la 2e fois dans l’histoire, du Mont-Blanc.  Horace-Bénédict de Saussure (1740-1799) arriva le 7 juillet à Chamonix avec sa famille et d’importants bagages. C’était un scientifique accompli, fasciné par les cimes lointaines et curieux de pouvoir y pratiquer ses expériences. Baromètre, thermomètre, diaphanomètre, réchaud, capsules à éther font partie de ses bagages. Aux côtés des gilets de flanelle, redingotes, bas de grosse laine, crêpes, chemise de nuit, pantoufles et autres objets qu’il avait listés pour son ascension. Il tient un journal de bord dans lequel il recense les activités quotidiennes, les visites, les repas ; écrivant parfois en grec pour plus de discrétion ! La météo de juillet est pluvieuse et il devra attendre de longues semaines avant de pouvoir enfin, le 3 août, mettre le pied au sommet. En ayant soin de noter ses impressions et son ressenti tout au long de l’ascension, y compris ses nausées dues à l’altitude qui l’empêcheront de réaliser toutes les expériences qu’il souhaitait faire à 4’809 mètres.  Dépité, il écrira : J’étais comme un gourmet invité à un superbe festin et qu’un dégoût extrême empêche d’en profiter.

Mais les voyages de de Saussure ne se bornent pas à cette unique ascension : « À l’âge de dix-huit ans, dit-il, j’avais déjà parcouru plusieurs fois les montagnes les plus voisines de Genève… je brûlais du désir de voir de près les hautes Alpes… enfin, en 1760, j’allai seul, à pied, visiter les glaciers de Chamonix, peu fréquentés alors, et dont l’accès passait même pour dangereux. J’y retournai l’année suivante, et dès lors je n’ai pas laissé passer une seule année sans faire de grandes courses… J’ai traversé quatorze fois la chaîne des Alpes, par huit passages différents ; j’ai fait seize autres excursions. » C’est le compte rendu de certaines de ses observations que vous trouverez dans L’Ascension au Mont-Blanc (extraits) : « Le héros a rendu compte de ses voyages et de ses expériences dans quatre énormes in-quarto. Nous ne pouvions songer à reproduire la partie scientifique de cette relation : elle est trop étendue … Mais les détails pittoresques, les descriptions, saisissantes de vérité, restent avec tout leur intérêt et toute leur portée éducative. »

Horace-Bénédict de Saussure, né le 17 février 1740 à Conches, près de Genève, et mort le 22 janvier 1799 au même endroit, est un naturaliste et géologue genevois considéré comme le fondateur de l’alpinisme. Sa vie et son œuvre scientifique eurent pour cadre les Alpes, et plus particulièrement le massif du Mont-Blanc, où il mena diverses recherches et expériences scientifiques. (Wikipédia)

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Malot Hector – L’Auberge du Monde 1 Le Colonel Chamberlain

Malot Hector - L'Auberge du Monde 1 Le Colonel Chamberlain - Bibliothèque numérique romande - Gustave Caillebotte Rue de Paris temps de pluieMalot Hector – L’Auberge du Monde 1 Le Colonel Chamberlain : À la veille de l’exposition universelle de 1867 à Paris, les journaux publient un « scoop » : le jeune colonel Chamberlain, richissime industriel américain, va venir s’installer à Paris. La capitale française bruisse d’impatience et les femmes affûtent leurs stratégies pour gagner le cœur de ce célibataire. En réalité, Chamberlain exauce le vœu de son père décédé : se rendre à Paris pour y rencontrer sa cousine, la fille d’un modeste ébéniste du faubourg St-Antoine, et l’épouser. Mais son ami Gaston de Pompéran ne l’entend pas de cette oreille : Thérèse est un parti trop modeste. Il emmène le colonel aux Variétés et à un souper avec le tout-Paris. Les femmes les plus élégantes s’y pressent. Il y a aussi le baron Lazarus, un Allemand rusé, affairiste, qui cherche à marier sa fille Ida. Et le prince Mazzazoli, un Italien ruiné, qui compte sur le mariage de sa nièce Carmelita pour se renflouer. Mais le colonel Chamberlain veut être aimé pour lui-même et non pour ses millions. Dans le Paris des bals, des courses de chevaux et des jeux d’argent, comment Thérèse, une jeune fille de 16 ans, pourra-t-elle rivaliser avec les roueries des élégantes ?

Écrite 3 ans avant le célèbre roman « Sans Famille », L’Auberge du Monde est un quadrilogie passionnante, qui dénonce l’arrivisme et la toute-puissance de l’argent.

Hector Malot (1830-1907)  fut un écrivain prolifique : une soixantaine de romans qui connurent de son vivant et jusque dans les années 1930 un grand succès et furent traduits dans de plusieurs langues. Son œuvre s’inscrit dans la veine réaliste. À l’instar d’Honoré de Balzac, Malot représente la société contemporaine : Paris et la province, notamment sa chère Normandie, les différentes classes sociales et plus particulièrement la bourgeoisie. (Source Wikipédia).

Téléchargements : ePUB – PDF – PDF A5 – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Pin It on Pinterest

Share This