Boiardo Matteo Maria – Roland amoureux (tome 1)

Boiardo Matteo Maria - Roland amoureux (tome 1) - Bibliothèque numérique romande - Giovanni Francesco Romanelli Angélique rencontrant Medoro blesséBoiardo Matteo Maria – Roland amoureux (tome 1) (Suite ferraraise volume 2) : Pourquoi lire ce Roland Amoureux écrit en 1483 ? parce que c’est plaisant ! Les amateurs de romans à rebondissement ou d’ heroic fantasy l’apprécieront. Et même peut-être les “mangavores” s’ils supportent l’absence d’images. On ne peut pas raconter cette suite échevelée d’épisodes qui, de la Chine aux îles bretonnes, opposent héroïnes et héros les uns aux autres, à des géants, à des dragons, à des enchanteurs et des enchanteuses (parfois enchantées) sans autre logique que la tentation de l’aventure et sans autre règle que l’honneur. Du point de vue littéraire, on trouvera ici la base du Roland furieux de l’Arioste et la matrice de la Jérusalem délivrée du Tasse : Chrétiens et Sarrasins à la mode de la table ronde. lire plus…

Bloch Jean-Richard – La Nuit kurde

Bloch Jean-Richard - La Nuit kurde - Bibliothèque numérique romande - ACoE (US Army Corps of Engineers – USACE) Superbe canyon dans l’Irak du NordBloch Jean-Richard – La Nuit kurde (poème romanesque) :Dans une Anatolie mythique, Saad, jeune guerrier musulman, fils d’un chef kurde et d’une esclave chrétienne, est envoyé comme éclaireur lors d’une attaque d’une ville chrétienne. Déguisé en marchand, il s’introduit dans la citadelle et trahit les hôtes qui lui ont offert le gîte, en violant l’hôtesse et la tuant ainsi que son mari, puis en introduisant ses compagnons dans la ville pour tuer et piller. Mais, bien que devenu célèbre par cet exploit, Saad ne se remet pas de sa nuit de folie meurtrière, il reste hanté par ses actes et par la magnifique fille de l’hôtesse, Évanthia,  qu’il a entrevue et tenue contre lui un instant. Il va quitter sa famille et son peuple pour vivre en ermite dans la montagne jusqu’à ce qu’il ait une révélation et parte à la recherche de sa belle victime chrétienne. lire plus…

Bernanos Georges – Un Crime

Bernanos Georges - Un Crime - Bibliothèque numérique romande - photo Sylvie S.Bernanos Georges – Un Crime : Une vallée alpine encaissée, rude, avec, en haut, un village. Le temps est à la pluie, il fait froid. La nuit est tombée. Au presbytère la servante, Mademoiselle Céleste, attend le nouveau curé qui n’est pas arrivé, l’après-midi, avec la patache. Finalement, au milieu de la nuit, transi et à pied, le jeune prêtre arrive au presbytère. Il est sans expérience et paraît trop sensible pour la rudesse du pays. Il touche Mademoiselle Céleste par son innocence, sa fragilité, ses traits délicats et son caractère intense. Elle lui accorde d’emblée sa confiance. Mais plus tard dans la nuit des cris parviennent au nouveau curé. La battue, organisée à la hâte, permet de trouver un vagabond. Il aurait tué la châtelaine et git, mort. Que s’est-il passé ? lire plus…

Ramuz Charles Ferdinand – Les Signes parmi nous

Ramuz Charles Ferdinand - Les Signes parmi nous Bibliothèque numérique romande - Chaurel L'Île de l'Arbre à Villeneuve un matin d'hiverRamuz Charles Ferdinand – Les Signes parmi nous : Fin juillet 1918, un colporteur biblique nommé Caille, va de fermes en maisons de village, en passant aussi par les champs, le lac et l’usine. Il rencontre ainsi tous les habitants, enfants, ménagères, ouvriers, vignerons, pêcheurs et paysans, à qui il essaie de transmettre le message de l’Apocalypse de Jean : « Les Signes sont parmi nous ». Certains l’écoutent, d’autres le rejettent, mais tous l’entendent et l’interprètent à leur manière. Puis tout à coup, les éléments naturels se déchaînent, le ciel s’assombrit, la chaleur s’intensifie, la pluie tombe à verse, les ouvriers de la verrerie se sont mis en grève et défilent à grand bruit, partout les gens meurent brusquement d’une étrange maladie, est-ce l’Apocalypse annoncée par Caille ? lire plus…

Rosny J.-H. et Rosny aîné J.-H. – Nouvelles préhistoriques

Rosny J.-H. et Rosny aîné J.-H. - Nouvelles préhistoriques - Bibliothèque numérique romande - Lions peints dans la grotte Chauvet photo HTORosny J.-H. et Rosny aîné J.-H. – Nouvelles préhistoriques : Quatre nouvelles des temps de la Guerre du Feu et des tribus lacustres, où les frères Boex nous décrivent des combats féroces, des troupeaux ou des meutes, une nature neuve et indomptée, des lacs, des îles et des cavernes rougies par la lueur des feux comme eux seuls savent évoquer les ères préhistoriques. Dans les deux premières nouvelles, vous retrouverez Naoh, Gaw et Nam dans des aventures qui deviendront des épisodes de La Guerre des Feu. Dans les tribus lacustres des deux dernières nouvelles, le bronze a remplacé la pierre, les cultes et les guerres se sont développés mais aussi les prémisses de la tendresse et de l’amour. lire plus…

Huguenin Oscar – Nos vieilles Gens

Huguenin Oscar - Nos vieilles Gens - Bibliothèque numérique romande - Chaurel La Sagne en hiverHuguenin Oscar – Nos vieilles Gens : Dans ces quatre nouvelles parues en 1900, Oscar Huguenin évoque la vie simple du Jura neuchâtelois, toujours avec générosité, tendresse et légère ironie. Le parler des « Hauts » dont il entremêle ses dialogues leur est un ajout savoureux. Dans L’Apprenti tailleur, une famille de La Sagne se demande à qui confier la confection de deux nouveaux costumes. Au vieux « cosandier », plus très à la mode, ou au nouveau tailleur ? Dans L’Oncle du Brésil, les héritages ne sont pas toujours ceux que l’on imagine. Avec Pour la pipe que ne ferait-on pas pour fumer tranquillement sa bouffarde ? Enfin, avec La Guerre civile, la Guerre des Femmes du Locle en 1738 fit bien des victimes parmi les jeunes gens. Il fallut l’intervention du Conseil d’État neuchâtelois pour mettre fin à ce conflit. lire plus…

Artaud Antonin – Pour en finir avec le jugement de dieu

Artaud Antonin - Pour en finir avec le jugement de dieu - Bibliothèque numérique romande - Rogier van der Weyden Polyptique du Jugement Dernier des Hospices de BeauneArtaud Antonin – Pour en finir avec le jugement de dieu : Le réalisateur de la création radiophonique commandée par la Radio diffusion française s’attendait-il à ça ? Antonin Artaud se déchaîne avec « Pour en finir avec le jugement de dieu ».  Le texte de sa création, lu par Artaud, Maria Casarès, Roger Blin et Paule Thévenin est accompagné de tambour, xylophone et cris préenregistrés. Quant au contenu… La veille de la diffusion, le 1er février 1948, la censure tombe. Les protestations seront nombreuses mais sans effet. lire plus…

Sand George – Le Poème de Myrza – Mouny-Robin

Sand George - Le Poème de Myrza - Mouny-Robin - Bibliothèque numérique romande - Hieronymus Bosch Le Jardin des Délices (détail)Sand George – Le Poème de Myrza – Mouny-Robin : Après la révolution de 1830 et ses désillusions, les romantiques seront nombreux à s’intéresser aux mythes chrétiens et à réécrire, en particulier, la Genèse. En 1835, après Chateaubriand, Milton, Lamennais et Nodier, George Sand n’imitera pas ses prédécesseurs. Dans Le Poème de Myrza pas de côte d’Adam ni de pomme ou de péché originel pas plus que d’expulsion du paradis terrestre mais un nouveau scénario, original et « féminocentrique ». « La Connaissance n’est pas confondue avec le Mal. La Femme n’est pas forcée à occuper le rôle de tentatrice, n’est plus jugée coupable de la déchéance de l’Humanité. lire plus…

Chateaubriand – Mémoires d’Outre-tombe (tome V)

Chateaubriand - Mémoires d'Outre-tombe (tome V) - Bibliothèque numérique romande - Sylvie S. Pont sur le TibreChateaubriand – Mémoires d’Outre-tombe (tome V) : En 1828, Chateaubriand est devenu un véritable casse-tête pour le gouvernement. Pour tenter d’amadouer le redoutable chef de l’opposition, Marignac, le nouveau premier ministre de Charles X, lui propose l’ambassade de Rome. Chateaubriand hésite, mais finit par accepter, tant il rêve de revoir les lieux qui ont vu naître sa carrière diplomatique et son projet autobiographique. Aussitôt arrivé dans la Ville éternelle, le contraste entre le présent et ses souvenirs de 1803, alors qu’il n’était encore que secrétaire d’ambassade, le plonge dans la mélancolie. lire plus…

Bernanos Georges – Journal d’un curé de campagne

Bernanos Georges - Journal d'un curé de campagne - Bibliothèque numérique romande - Pir6mon Bethonsart04,Bernanos Georges – Journal d’un curé de campagne : Le nouveau curé d’Ambricourt, un jeune prêtre plein de zèle, s’installe dans sa paroisse. La fragilité de sa santé est largement compensée par son énergie morale et son ardent désir d’aider ses paroissiens à sortir de l’ennui qui les ronge. Mais, accaparé par les multiples soucis de sa vie quotidienne – dont le manque d’argent n’est pas le moindre – incapable d’accomplir son ministère avec une autorité suffisante, il accumule les maladresses… Dans cet ouvrage, grand prix du roman de l’Académie française, un des plus émouvants de Bernanos, la technique du journal fictif permet à l’auteur de décrire l’itinéraire spirituel du personnage central tel que celui-ci le perçoit, au niveau d’une humanité vécue dans l’angoisse, la souffrance, le doute. Ce texte dépasse largement la question du catholicisme et de la vie d’un curé.  (source : ELG) lire plus…

Pin It on Pinterest

Share This