Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Ramuz Charles Ferdinand – La Guerre dans le Haut-Pays

La Guerre dans le Haut-Pays - Charles Ferdinand Ramuz - Bibliothèque numérique romande - Francis Chaurel Les Ormonts un petit matin de marsRamuz Charles Ferdinand – La Guerre dans le Haut-Pays : En 1797, les idées révolutionnaires arrivent de France dans les Préalpes vaudoises, jusqu’à la vallée des Ormonts, dans le canton de Vaud. Le Bas de la vallée est déjà acquis aux nouvelles idées, mais le Haut, très conservateur, reste attaché au canton de Berne. Dans ce contexte historique tendu, les villages du Haut se rassemblent pour résister à l’ennemi du Bas ; seuls deux individus sont tentés par la Révolution : le vieux soldat un peu anarchiste Ansermoz et David, le fils du plus virulent conservateur antirévolutionnaire, qui va le renier pour ses idées libertaires. David quitte donc son père et son village pour aller s’engager avec les soldats du Bas.

Le malheur est que David est très amoureux de Félicie et ne vivra que pour la revoir et lui dire qu’il l’aime. Pendant ce temps, restée au village, Félicie se morfond en silence et tombe dans une folie désespérée, malgré les tendres attentions de son père. Jusqu’au jour où, mue par son instinct amoureux, elle se lève et part seule à la recherche de David dans la montagne. La fin n’est pas en forme de happy end, on s’en doute, elle sera douloureuse et brutale pour les deux amoureux.

Ramuz nous livre une magnifique et tragique description du combat entre l’amour et la politique, du conflit de génération entre père et fils,  des tensions entre le Haut et le Bas qui divisent les habitants de cette vallée. Ce roman, comme plusieurs autres de Ramuz, a été adapté au cinéma par un réalisateur suisse, en l’occurrence Francis Reusser, qui transcrit admirablement les déchirements provoqués par cette guerre dans la communauté montagnarde et paysanne des Ormonts.

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Doyle Arthur Conan – Mémoires d’un médecin

Doyle Arthur Conan - Mémoires d'un médecin - Bibliothèque numérique romande - François-Nicolas-Augustin Feyen-Perrin La Leçon d'anatomie de Velpeau à la CharitéDoyle Arthur Conan – Mémoires d’un médecin : Vous êtes malade ? Votre santé laisse à désirer ? Vous êtes invalide ? Alors ne lisez pas les Mémoires d’un médecin !

Arthur Conan Doyle, lui-même, vous prévient : « Si vous voulez un peu de réalisme et si vous êtes décidé de faire de vos personnages des médecins et non des marionnettes, vous ne pouvez éviter de dépeindre le côté sombre de leur pratique qui, d’ailleurs, s’impose de prime abord aux médecins et chirurgiens. C’est vrai qu’ils voient bien des choses magnifiques, de l’héroïsme et de la force de caractère, de l’amour et des sacrifices. Mais ils sont aussi confrontés (car on dit toujours confronté de ce cas) à la souffrance et aux épreuves. Impossible de n’écrire que les aspects riants et joyeux de la vie de ces praticiens.

« Alors pourquoi en faire un livre, me demanderez-vous ? Parce que la fiction, pour moi, est « chez elle » autant pour narrer ce qui est pénible que ce qui est heureux. Éviter de décrire des heures d’angoisse peut partir d’un bon sentiment mais bien moins, je trouve, que de tenter de présenter avec honnêteté les aspects les plus graves de la vie. Une histoire qui va surprendre le lecteur, déranger ses préjugés, le choquer et lui inspirer quelques réflexions sérieuses, sera bien plus capable d’en faire réaliser les aspects stimulants et réalistes, souvent amers certes, mais qui contribuent au résultat. C’est l’effet que j’espère de certaines des histoires de ce petit recueil. J’avoue que j’avais jusqu’à présent partagé votre sentiment et m’étais abstenu de les proposer à une large diffusion. Mais dans ce livre, le lecteur comprendra que son contenu sont des nouvelles médicales et, pourra, si il ou elle en décide ainsi, les éviter. » (Lettre à un ami américain in The Arthur Conan Doyle Encyclopedia, Round the Red Lamp)

Évitez donc, si vous le souhaitez, ce petit recueil, quelquefois hilarant et souvent dérangeant… On y retrouve un peu de l’humour grinçant de Jerome K. Jerome – alors éditeur de The Idler – qui en avait soufflé l’idée à Arthur Conan Doyle deux ans avant sa publication. Le titre de ce recueil paru en 1894, Round the Red Lamp, fait référence à la lampe rouge qui était alors le signe indiquant communément  le cabinet d’un médecin.

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Ramuz Charles Ferdinand – Passage du poète

Ramuz Charles Ferdinand - Passage du poète - Bibliothèque numérique romande - Photo Sylvie SavaryRamuz Charles Ferdinand – Passage du poète : Besson le vannier, arrive au printemps dans un village du vignoble de Lavaux, au-dessus du Lac Léman. Il vient y travailler le temps d’une saison. Sur son passage, on rencontre différents personnages – vigneron, fossoyeur, pêcheur. Chacun est pris dans ses petits soucis. Besson, avec sa tranquillité silencieuse, s’intègre sans s’intégrer, ce sont les autres qui modifient leur regard sur leur quotidien. À la fin de l’été, une fête des vignerons réunit tout le monde, et Besson s’en repart, dans le silence de la nuit.

Un récit poétique et envoûtant, dont Ramuz disait qu’il était un de ses préférés.

 « Un poète est venu, on ne l’a pas reconnu et on ne sait pas qui il est.

C’est simplement un homme, un homme parmi les hommes, un homme comme les autres hommes. »

Charles Ferdinand Ramuz est né en 1878 à Lausanne, en Suisse, de parents commerçants. Après des études de lettres à Lausanne, il part pour Paris, où il séjournera régulièrement jusqu’en 1914, tout en participant à la vie littéraire romande. Son premier roman, Aline (1905), est un succès. Suivront jusqu’en 1911 des romans centrés sur un personnage (dont Vie de Samuel Belet, Aimé Pache, peintre vaudoisJean-Luc persécuté).  En 1914, il revient vivre définitivement en Suisse. Avec La guerre dans le Haut-Pays (1915), Le règne de l’esprit malin (1917), La guérison des maladies (1917), il renonce au roman explicatif pour décrire des communautés aux prises avec les forces du mal, la guerre, la fin du monde. Il développe une nouvelle langue plus proche du langage parlé – au grand dam des puristes – abandonnant la narration linéaire et introduisant le « on » comme l’expression d’une collectivité. Il décédera en 1947 à Pully, près de Lausanne.

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Malot Hector – Marichette (volume 1)

Malot Hector - Marichette 1 - Bibliothèque numérique romande - Stanzilla Château de Saint-MaclouMalot Hector – Marichette (volume 1) : Marichette, une jolie jeune fille douce et honnête, qui vient de perdre sa mère et se trouve donc sans ressources, arrive chez son cousin Simon Bellocq, un commerçant célibataire, égoïste et sans scrupules, qui accepte à contrecœur de la recueillir. Une concurrence s’était installée entre Simon et un autre cousin, Sylvain, qui habite avec sa femme Célanie et ses enfants, dans un village des environs. Célanie surtout est particulièrement hostile à Simon, dont elle espère recevoir l’héritage. Elle essaie d’attirer Marichette chez elle et la prévient de tous les dangers qui la guettent si elle reste chez Simon, mais la jeune fille veut rester chez celui qui l’a recueillie. Elle s’adapte bravement à sa nouvelle vie, malgré la brusquerie et la tyrannie de son cousin, elle noue même une relation sentimentale avec un commis, Paulin, dont la mère se prend d’affection pour elle. Mais les choses tournent mal pour elle dès le moment où Simon la poursuit de ses assiduités. Elle parvient à s’enfuir et va se réfugier chez Sylvain et Célanie.

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Proust Marcel – Le Temps retrouvé – À la recherche du temps perdu 7

Proust Marcel - Le Temps retrouvé – À la recherche du temps perdu 7 - Bibliothèque numérique romande - Maquette Laura Barr-WellsProust Marcel – Le Temps retrouvé – À la recherche du temps perdu 7 : “De nombreuses années se sont écoulées et le narrateur, malade, a passé de longs séjours en province pour se soigner. La guerre a éclaté et, lors d’un retour dans la capitale, le narrateur constate que ni l’élégance, ni le luxe, ni la recherche du plaisir n’ont perdu leurs droits. Mesdames Verdurin et Bontemps règnent sur les deux salons les plus courus de Paris, entre autres par la haute aristocratie du faubourg Saint-Germain. Dans l’ensemble, les gens se montrent patriotes, excepté Charlus qui ne cache pas sa sympathie pour l’ennemi. En vieillissant, il se livre à des expériences sadomasochistes dans un hôtel de passe qu’il a acheté et dont il a confié la gérance à Jupien. Prenant conscience que sa maladie l’empêchera de réaliser une œuvre littéraire, le narrateur se désespère. Lors d’une soirée chez le prince de Guermantes, il a l’impression d’assister à un bal costumé, tant les anciennes connaissances qu’il y retrouve ont vieilli, paraissant déguisées. Cependant, trois incidents mineurs déclenchent en lui un effort de mémoire qui va ranimer des souvenirs lointains. Ces réminiscences mettent en évidence l’intérêt de ces introspections pour préserver de l’oubli certains événements du passé. Il décide alors d’orienter son travail dans ce sens pour faire aboutir son projet d’écriture. Victime d’une légère attaque cérébrale, il craint de de ne plus avoir assez de temps pour concrétiser son rêve.” (Proust, ses personnages)

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT
Les sept volumes de À la recherche du temps perdu en un seul ePUB  (3,7 Mo)

Ramuz Charles Ferdinand – Le Garçon Savoyard

Ramuz Charles Ferdinand - Le Garçon Savoyard - Bibliothèque numérique romande - Sylvie Savary barque du LémanRamuz Charles Ferdinand – Le Garçon Savoyard : Vrai ou Faux ? Apparence ou Réalité ? Joseph est marinier sur la Vaudaire, une des dernières barques à voile du Léman, bientôt remplacée par un chaland à moteur. Rêvant d’ailleurs et d’évasion, il part errer dans Lausanne et tombe sur le spectacle d’un cirque ambulant. Une acrobate le bouleverse dans sa grâce aérienne et sa perfection irréelle. Georgette, sa fiancée, elle, bien qu’une beauté du village, a des ongles cassés par le jardinage, une dent de travers et une tache de naissance. Mais la beauté est-elle de ce monde ? Entre la vie quotidienne et le rêve Joseph voudrait choisir. Il croit retrouver cet idéal en Mercédès la serveuse mais réalise l’artifice qui fait sa beauté, le “faux” de son apparence. Épris d’absolu, dérouté par le prosaïsme de sa vie et incapable de réaliser un monde dans lequel Beau et Vrai pourraient cohabiter, Joseph ne pourra supporter cette révélation.

Bien que peu connu, Le Garçon Savoyard est peut-être l’un des plus achevé des romans de Ramuz. Comme l’écrit Pierre Monnier, “la stylisation de la matière et de l’expression font de Ramuz le maître du roman poétique.”  (La République des Lettres, Paris, dimanche 25 mars 2018.)

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Doyle Arthur Conan – La Nouvelle Chronique de Sherlock Holmes

Doyle Arthur Conan - La Nouvelle Chronique de Sherlock Holmes - Bibliothèque numérique romande - Maquette Laura Barr-Wells photos Francis Chaurel, PagetDoyle Arthur Conan – La Nouvelle Chronique de Sherlock Holmes (Le Pied du Diable, Le Mystère de Wisteria Lodge, La Boite de Carton, Les Plans du Druce-Partington, Le Cercle Rouge, La Disparition de Lady Frances Carfax, Sherlock Holmes mourant, L’Exploit final) : Des crimes sanglants, des morts mystérieux à leur table, une soirée grotesque qui finit mal, des oreilles humaines reçues par la poste, un cadavre retrouvé sur un talus du métro avec des plans ultra-secrets, une locataire recluse, une riche héritière disparue, un espion allemand démasqué : se dirige-t-on vers la mort de Sherlock Holmes ? Certes non ! Huit nouvelles somptueuses et peu connues dans une traduction de Louis Labat.

Sir Arthur Ignatius Conan Doyle est un médecin et écrivain écossais, célèbre pour ses romans mettant en scène le détective Sherlock Holmes, considérés comme une innovation majeure du roman policier. Cet écrivain prolifique a aussi écrit des romans de science-fiction, des romans historiques, des pièces de théâtre et de la poésie. Son premier travail d’importance est “Une étude en rouge”, qui paraît dans le Beeton’s Christmas Annual en 1887. C’est la première apparition de Sherlock Holmes. (source de cette biographie : Babelio)

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Bove Emmanuel – L’impossible Amour

Bove Emmanuel - L'impossible Amour - Bibliothèque numérique romande - Félix Vallotton IntimitéBove Emmanuel – L’impossible Amour : Florent a choisi la peinture en dépit de sa mère qui rêvait pour lui d’une carrière dans la diplomatie. Devant la Femme au Gant, au Musée du Luxembourg, il rencontre Danièle qui le laisse ébloui. Il n’en dort pas de la nuit. Mais Danièle, qui ne tarde pas à l’aimer, est l’héritière fortunée d’une famille respectable et promise à un comte bien plus âgé qu’elle. Et Florent, bien qu’on lui prédise une carrière prometteuse, ne connaît pas son père, ni vraiment la position sociale de sa mère dont on peut soupçonner les « écarts ». Les parents de Danièle mettront tout en œuvre pour empêcher cette union, jusqu’aux ruses les plus éhontées.

Dans ce roman aux multiples rebondissements, Bove s’attaque à une société sclérosée et hypocrite dont la morale et les convenances hypocrites masquent mal les préjugés et l’assujétissement à la puissance de l’argent. En 1932, les mouvements qui conduisirent à la guerre et aux régimes autoritaires sont d’ailleurs en pleine fermentation. Paru en feuilleton en 1935 dans Ce Soir, L’impossible Amour, écrit dans un style dépouillé, se lit comme un roman-feuilleton et l’on se prend d’affection pour ce couple innocent tout comme l’on rit au fil de cette intrigue désopilante.

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Reymond Lucien – Les Contrebandiers du Risoux

Reymond Lucien – Les Contrebandiers du Risoux - Bibliothèque numérique romande - Crox Lac de Joux et lac de BrenetReymond Lucien – Les Contrebandiers du Risoux : Le plus connu des romans de Lucien Reymond, un roman combier où souffle le grand vent de l’aventure. Lucien Reymond, nous mène, avec gabelous et contrebandiers, au travers de ce Risoux qu’il connaît si bien. Non seulement il connait les lieux avec une précision géographique mais aussi ses habitants, qu’ils soient situés d’un côté ou de l’autre de la frontière. Ce qui lui permet de narrer une aventure ayant réellement eu lieu, une excellente esquisse historique de ce grand mouvement de contrebande qui a existé dans ces deux régions voisines au début du 19e siècle.

Lucien Reymond (1828-1901) était garde-forestier chef. La forêt du Risoud fut son hobby et son lieu de combat. Il fallait la protéger et tout faire pour qu’il nous en reste au moins quelques parcelles vis-à-vis d’un état vorace et peu soucieux de satisfaire une population de montagne que LL.EE. (de Berne), sur ce sujet, avait déjà douchée plus d’une fois. Membre du Grand-Conseil vaudois, il fut le premier, à la Vallée, a établir une pension de famille, et une brasserie qui semble, plus que de lui avoir rapporté quelque argent, lui avoir donné suffisamment de difficultés à moudre pour une bonne partie de sa carrière professionnelle. Ces multiples activités n’empêchaient nullement Lucien Reymond de prendre la plume. Il fut un polémiste et écrivain prolifique. Ses ouvrages, historiques ou littéraires, se comptent par dizaines (d’après http://www.histoirevalleedejoux.ch).

Téléchargements : ePub – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Ramuz Charles Ferdinand – Aline

Ramuz Charles Ferdinand - Aline - Biblithèque numérique romande - Laura Barr-Wells ballade vers FroidevilleRamuz Charles Ferdinand – Aline : Aline est une jeune paysanne qui vit seule avec sa mère. Un soir d’été, elle rencontre Julien, le séducteur du village. Ils se donnent rendez-vous le lendemain soir, puis le surlendemain, puis encore, jusqu’à ce que la mère se doute de quelque chose et défende à Aline de sortir. L’amour va braver tous les interdits, mais plus Aline s’éprend de Julien, plus celui-ci s’échappe. Jusqu’au drame.

Aline est l’un des romans les plus connus de Ramuz, le premier qui l’a révélé au grand public. Charles Ferdinand Ramuz est né en 1878 à Lausanne, en Suisse. Après des études de lettres à Lausanne, il part pour Paris, où il séjournera régulièrement jusqu’en 1914, tout en participant à la vie littéraire romande. Au fil de ses nombreux romans, il développe une nouvelle langue plus proche du langage parlé, abandonnant la narration linéaire et introduisant le « on » comme l’expression d’une collectivité. Il décédera en 1947 à Pully, près de Lausanne.

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Pin It on Pinterest

Share This