Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Moselli José - 180 000 000 de dollars (John Strobbins le détective cambrioleur) - Bibliothèque numérique romande - El Rolo Ueeqee Example clickbait advert in SpanishMoselli José – 180.000.000 de dollars (John Strobbins le détective cambrioleur) : Quelque jour après avoir quitté sa fiancée à La Nouvelle Orléans, John Strobbins apprend qu’elle a été trouvée, hébétée, devant la cadavre d’une amie… poignardée. Elle ne peut se souvenir des circonstances du drame et n’a rien à présenter pour sa défense. Certaine d’être condamnée, la chaise électrique l’attend. John découvre vite qu’elle est l’héritière, avec cinq autres personnes, d’une immense fortune de cent quatre-vingt millions de dollars. Une héritière a mystérieusement disparu, sa fiancée ne peut hériter, restent les trois derniers bénéficiaires: un procureur célèbre, un riche industriel et un magnat de la presse, tous dénués de scrupules. L’un d’eux tenterait-il d’accaparer l’héritage? John Strobbins réussira-t-il à confondre le coupable et faire éclater l’innocence de sa fiancée avant son exécution?

José Moselli, publia plus de 70 épisodes des aventures de John Strobbins, le détective-cambrioleur en épisodes dans L’Épatant entre juin 1911 et 1930. Nous vous proposons ici trois de ceux-ci en attendant d’autres de l’année 1912… et même un peu plus.

De son vrai nom Joseph Moselli, (1882-1941), né dans une famille de banquier, se tourna d’abord vers la mer: ayant débuté comme mousse, il finit officier dans la marine marchande non sans avoir déserté à l’occasion. Puis il débute dans le journalisme à Paris-Jour, avec la rubrique de l’Actualité maritime. «Avec José Moselli, « l’écrivain sans livre« , la littérature populaire explose dans tous les sens ! De 1910 à 1939, il va remplir les pages des fascicules Offenstadt-SPE. Dans le cadre du roman d’aventures, José Moselli s’est essayé aux genres les plus divers : anticipation, espionnage, romans de cape et d’épée, romans policiers. Il aborda d’ailleurs très tôt le roman policier, et c’est dans L’Épatant du 22 juin 1911 que débuta vraiment la première des grandes séries policières de Moselli, avec les aventures de John Strobbins, détective cambrioleur… Mais, s’il excelle dans le roman policier et le roman d’aventures, il atteint des sommets dans la science-fiction. Tombé dans l’oubli, il sera retrouvé grâce à la revue Fiction qui rééditera, en 1962, La Fin d’Illa.» (BD nostalgie : BD d’antan, José Moselli)

Téléchargements : ePUBPDFPDF (Petits Écrans)Kindle-MOBIHTMLDOC/ODT