Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Guénard Élisabeth  - Les Capucins ou le secret du cabinet noir 2 - Bibliothèque numérique romande - Rues d'AlbiGuénard Élisabeth – Les Capucins ou le secret du cabinet noir (tome second) : Le père Durolet reprend, sans cabinet noir, sa liaison avec Joséphine, heureusement unie un mari peu perspicace. Mais voici que sa sœur, Adélaïde, l’appelle au secours. Séduite et enceinte du père Séraphin, revenu d’Espagne, son déshonneur a été rendu public. François la ramène à son amante… et au mari. Mais voici que le père Boniface, son supérieur, lassé des parties fines et des filles de rencontre aspire à une relation plus suivie, avec un jeune fille qu’il « établirait » à sa disposition dans un nid d’amour. Il trouve Adélaïde bien séduisante.

Comment écarter le père Durolet qui pourrait y trouver à redire ? Il suffit de l’envoyer à Rome ! Et alors… François pourra-t-il se venger ? L’occasion, pour Élisabeth Guénard, de nous faire assister aux châtiments ou aux rédemptions de ses protagonistes qui terminent une histoire peut-être trop osée ou trop critique pour ses contemporains.

Élisabeth de Brossin de Méré, née Élisabeth Guénard, est née à Paris en 1751 et morte en 1829, elle a utilisé son vrai nom mais aussi plusieurs pseudonymes masculins, qui lui laisse toute liberté d’expression pour attaquer la fausse religiosité de nombreux moines de l’époque, à la vie dissolue et hypocrite, et s’aventurer dans des récits d’amours interdites, parfois avec force détails. Elle ne s’est pas cantonnée dans ce genre quasi érotique pour l’époque. Elle a été très prolifique, plus de trois cents ouvrages, et écrit dans toutes sortes de genres : Histoire de la monarchie, chroniques scandaleuses, romans de mœurs, mémoires réelles ou inventées, contes moraux, allégories politiques, livres d’éducation ! Elle n’a pas peur de la contradiction, traite aussi bien le sacré que le profane, la vérité que le mensonge, ses livres sont chastes ou licencieux, suivant l’époque et le pseudonyme utilisé :  Une vraie liberté pour une femme du 18ème siècle !

Téléchargements : ePUBPDFPDF (Petits Écrans)Kindle-MOBIHTMLDOC/ODT

Pin It on Pinterest

Share This