Rodolphe Töpffer

Mr VIEUXBOIS
(3ème partie)

1837

édité par la bibliothèque numérique romande

ebooks-bnr.com

 

 


Table des matières

 

Mr VieuxBois (3ème partie) 3

Ce livre numérique. 28

 

Mr VieuxBois
(3ème partie)

 

Le Rival persiste à être prodigieusement saucé à chaque tour.

Mr VieuxBois, sous le nom provisoire de Tircis, s’adonne à traire en faveur de l’Objet aimé.

Le Rival continue à être prodigieusement saucé.

Mr VieuxBois, sous le nom Provisoire de Tircis, récrée l’Objet aimé par des danses bucoliques.

Mr VieuxBois, sous le nom provisoire de Tircis, déniche en faveur de l’Objet aimé.

Le Rival persiste à être prodigieusement saucé à chaque tour.

Aux premières froidures, Mr VieuxBois, sous le nom provisoire de Tircis, quitte les hauteurs et vient chercher dans les plaines embaumées de plus tièdes zéphirs.

Cependant les eaux ayant considérablement baissé, la chaise, laissée à sec, échoue non loin du couvent.

Par la même cause, la grande roue cesse de tourner et le Rival prend terre. Et puis se sèche au soleil.

La vie pastorale ayant singulièrement engraissé l’Objet aimé, Mr VieuxBois commence à concevoir de l’inquiétude.

Une fois séché, le Rival trouve un âne, et s’en trouve bien.

Mr VieuxBois, ayant composé un palanquin bucolique, confie à deux pâtres le soin de le porter dans sa patrie.

Les pâtres trouvant la besogne rude profitent du sommeil des amants pour les déposer sur le même chemin et s’enfuient très allégés.

Le Rival étant venu à passer par là, reprend l’Objet aimé, le charge tout endormi sur son âne, et poursuit sa route au plus vite.

Profonde surprise de Mr VieuxBois, à son réveil.

Persuadé que c’est un tour des porteurs, Mr VieuxBois se lance à leur poursuite. 15 lieues en trois heures.

Une fois lancé, Mr VieuxBois ne pouvant ni se détourner, ni s’arrêter à temps, s’enfonce dans une meule de foin.

Arrivé au même endroit, le Rival décharge l’Objet aimé, et fait manger son âne qui attrape le pied de Mr VieuxBois. Mr VieuxBois pousse en vain un cri affreux dans la meule.

L’âne mangeant beaucoup de foin Mr VieuxBois commence à se dégager. Tourments de la jalousie.

Une fois dégagé, Mr VieuxBois prend sa revanche, et s’éloigne au plus vite.

S’étant réveillé, l’Objet aimé demande où sont les porteurs, et pourquoi cet âne.

Le Rival persiste à dormir prodigieusement.

Mr VieuxBois continue sa route. Moments sans pareils. Et son chien aussi.

Devant repasser sur les terres des moines, Mr VieuxBois se déguise en meunier et déguise l’objet aimé en sac de farine.

Les moines, ayant droit de péage, sondent le sac qui se crispe, en poussant un cri affreux.

À la vue du sac qui se met à marcher, les moines croyant que c’est le Diable en personne, s’enfuient à toutes jambes au grand plaisir de Mr VieuxBois.

Le sac s’étant fortuitement délié, les moines reviennent à la charge, et en tirent l’Objet aimé en personne.

Mr VieuxBois et l’Objet aimé reconnus, jugés et condamnés par le Chapitre, sont conduits au bûcher.

Le feu ayant d’abord consumé la base des poteaux, Mr VieuxBois et l’Objet aimé s’échappent, en profitant de la fumée qui les dérobe à la vue du Chapitre.

Les deux amants tout brûlants d’une ardeur infinie, se jettent dans le fleuve pour éteindre, et nagent vers la rive opposée.

Arrivés à l’endroit où la chaise a échoué, Mr VieuxBois et l’Objet aimé se sèchent au soleil.

Mr VieuxBois ayant redressé la chaise, monte dessus pour observer s’il est poursuivi.

Ayant observé deux moines qui le poursuivaient, Monsieur VieuxBois combine un malin stratagème.

Son stratagème combiné, Mr VieuxBois veut ouvrir la chaise, mais il est presque renversé par les grenouilles qui en sortent.

Les moines approchant, Mr VieuxBois se hâte de se cacher dans la chaise avec l’Objet aimé, et de fermer en dedans après avoir semé quelques écus autour.

Les deux moines jugeant au poids et aux écus que c’est un immense trésor, font une fosse pour enfouir à eux deux.

Quand le trou est assez profond, Mr VieuxBois sort doucement de la chaise, pousse les deux moines dans la fosse, et y rejette promptement la terre.

Quand Mr VieuxBois a proprement enterré les deux moines, il prend congé, et s’enfuit au plus vite.

Le Rival s’étant réveillé, ne retrouve plus l’Objet aimé, et le redemande aux échos.

Les échos ne lui apprenant rien, le Rival s’adresse au Ciel et à la nature entière.

Découragé entièrement le Rival se dirige vers le fleuve pour s’y précipiter.

Les deux moines trouvent le temps long.

La fuite qui se prolonge ne laisse pas que de fatiguer l’Objet aimé.

Aussi Mr VieuxBois saisit-il galamment l’occasion de voiturer l’Objet aimé.

Grand déploiement de forces de Mr VieuxBois.

Ayant lâché pied, la brouette lui passe sur le ventre, et redescend vers la plaine.

Entendant un grand bruit derrière eux, les deux moines crient au secours de toute leur force.

Entendant des cris, le Rival qui allait se précipiter dans le fleuve, s’arrête court.

Voyant de quoi il s’agit, le Rival s’empresse d’accourir, et il s’adjuge de nouveau l’Objet aimé.

Revenu à lui, Mr VieuxBois reprend sa grande course. Quinze lieues en trois heures.

Arrivé auprès des deux moines, Mr VieuxBois apprend d’eux ce qui s’est passé, et en reconnaissance de ces indications, il les déterre. Après quoi, il reprend sa grande course. Vingt lieues en deux heures.

La nuit étant venue le Rival goûte quelques instants de sommeil sans lâcher la brouette, pour plus de sureté.

Mr VieuxBois étant survenu, profite du sommeil du Rival pour lui attacher les deux mains à la brouette, puis l’ayant utilisé de cette façon, il reprend le chemin de sa patrie.

De retour dans sa patrie, Mr VieuxBois change de linge.

HEUREUX DÉNOUEMENT DE L’HISTOIRE DE MONSIEUR VIEUXBOIS – DÉCEMBRE 1939


Ce livre numérique

a été édité par la

bibliothèque numérique romande

 

https://ebooks-bnr.com/

en novembre 2017.

 

– Élaboration :

Ont participé à l’élaboration de ce livre numérique : Marcel, Françoise.

– Sources :

Ce livre numérique est réalisé principalement d’après : Töpffer, Rodolphe, Œuvres complètes, Genève, Centenaire, 1942. D’autres éditions ont été consultées en vue de l’établissement du présent texte. La photo de première page est issue de l’édition d’origine (maquette de Laura Barr-Wells).

– Dispositions :

Ce livre numérique – basé sur un texte libre de droit – est à votre disposition. Vous pouvez l’utiliser librement, sans le modifier, mais vous ne pouvez en utiliser la partie d’édition spécifique (notes de la BNR, présentation éditeur, photos et maquettes, etc.) à des fins commerciales et professionnelles sans l’autorisation de la Bibliothèque numérique romande. Merci d’en indiquer la source en cas de reproduction. Tout lien vers notre site est bienvenu…

– Qualité :

Nous sommes des bénévoles, passionnés de littérature. Nous faisons de notre mieux mais cette édition peut toutefois être enta-chée d’erreurs et l’intégrité parfaite du texte par rapport à l’original n’est pas garantie. Nos moyens sont limités et votre aide nous est indispensable ! Aidez-nous à réaliser ces livres et à les faire connaître…

– Autres sites de livres numériques :

Plusieurs sites partagent un catalogue commun qui répertorie un ensemble d’ebooks et en donne le lien d’accès. Vous pouvez consulter ce catalogue à l’adresse : www.noslivres.net.