Rodolphe Töpffer

Mr VIEUXBOIS
(2ème partie)

1837

édité par la bibliothèque numérique romande

ebooks-bnr.com

 


Table des matières

 

Mr VieuxBois  (2ème partie). 3

Ce livre numérique. 37

 

Mr VieuxBois

(2ème partie)

Monsieur VieuxBois, profitant de sa maigreur extrême, s’introduit par la cheminée, ce qui effraie fort l’Objet aimé.

Évasion par un soupirail étroit.

Suite de l’évasion.

Succès presque assuré de l’évasion.

Néanmoins au passage du fossé, MVieuxBois boit beaucoup d’eau.

Pendant que l’Objet aimé se sèche au soleil, MVieuxBois noie un petit moine qui les a découverts.

MVieuxBois embarque sa chère cargaison et retourne chez lui par eau.

Cependant les parents de l’Objet aimé, faisant leur promenade du soir au bord du grand canal croient reconnaître leur enfant chéri.

MVieuxBois profite des avantages de la situation pour parlementer, et obtient la main de l’Objet aimé.

Et la noce a lieu dès le lendemain.

Au moment d’entrer à l’église, MVieuxBois se souvient qu’il a enfermé son chien chez lui, et revient sur ses pas pour lui ouvrir.

Retourné à l’église, MVieuxBois n’y retrouve plus ni les parents ni l’Objet aimé.

Dispositions sinistres. Il disculpe son chien, rends les parents responsables de sa mort, et charge la police de son inhumation.

Cinquième suicide : Mr VieuxBois se précipite dans le grand canal.

Heureusement des voleurs qui en veulent à l’habit de noce, repêchent MVieuxBois. MVieuxBois ne s’en croit pas moins bien et dûment noyé.

MVieuxBois est laissé sur la plage.

La police relève MVieuxBois, et le porte en terre.

Déterré par les oiseaux de proie. MVieuxBois revient à l’existence.

MVieuxBois s’étant revêtu du linceul d’un mort, pour retourner chez lui, est poursuivi comme fantôme par les populations.

MVieuxBois, de retour chez lui, causa une vive frayeur à ses héritiers.

MVieuxBois change de linge.

Les héritiers ayant porté plainte, MVieuxBois est arrêté comme prévenu de tapage diurne.

MVieuxBois plaide lui-même sa cause. Il débute par un exode rempli de calme et de noblesse.

MVieuxBois jette quelques sels dans sa narration.

En approchant de la péroraison, MVieuxBois s’échauffe par degrés.

S’enflamme en apostrophes. Et enfin frappe les grands coups.

MVieuxBois qui s’est entendu condamné à deux ans de prison est reconduit dans son cachot. Abreuvé d’amertume, il médite un plan d’évasion.

Exécution du plan.

MVieuxBois passe du toit de la prison sur le toit d’une maison voisine.

MVieuxBois sonde avec son chien une cheminée voisine aussi.

La cheminée se trouve être celle de l’Objet aimé. Frayeur mortelle des parents.

L’Objet aimé ayant reconnu le chien s’élance et l’embrasse étroitement, au moment où, par malheur, MVieuxBois retire la corde.

MVieuxBois sent un grand poids.

Au plus beau moment la corde casse.

MVieuxBois, tombant dans un réverbère, est sauvé.

L’Objet aimé dégage son père qui n’a pu se résoudre à la lâcher.

Suite au dégagement, ils sont vivement étonnés de ne trouver personne sur le toit.

MVieuxBois poursuivi par la police, prend le costume d’officier.

S’étant rendu chez l’Objet aimé, MVieuxBois apprend avec surprise que toute la famille a disparu depuis trois jours.

Présumant qu’il y a complot, MVieuxBois part pour la recherche de l’Objet aimé.

La famille, ignorant comment elle est venue là se livre à une douleur bien naturelle. Heureusement qu’au bout de quatre jours elle est découverte par un ramoneur.

MVieuxBois, passant auprès d’un pâturage, met pied à terre pour tenir son cheval.

MVieuxBois ayant rencontré un des moines, dans une solitude, lui coupe la barbe avec un extrême plaisir.

MVieuxBois échappe à une légion de moines vengeurs.

MVieuxBois apprend du petit ramoneur que l’Objet aimé a passé quatre jours sur un toit avec sa famille.

MVieuxBois prend en croupe le petit ramoneur pour se faire montrer le toit en question.

Arrivé sur le toit, MVieuxBois comprend toute l’affaire et retrouve son chien exténué.

Mr VieuxBois cherche à établir une communication avec l’Objet aimé.

Les parents de l’Objet aimé ayant abandonné leur appartement depuis la grande frayeur, MVieuxBois attend en vain une réponse depuis huit jours.

Au neuvième jour MVieuxBois a l’ivresse de sentir un grand poids. Il se flatte que c’est l’Objet aimé lui-même.

Les nouveaux locataires qui ont pris la corde de MVieuxBois pour une crémaillère, sont horriblement effrayés en voyant la marmite monter.

Amer désappointement de MVieuxBois.

Tout à coup, MVieuxBois a l’ivresse d’apercevoir l’Objet aimé à une croisée de l’autre côté de la rue.

S’étant livré à un saut de joie bien naturel, MVieuxBois enfonce la toiture et disparaît.

MVieuxBois étant tombé dans la chambre d’un bourgeois qui dormait, ouvre aussitôt la fenêtre, et rétablit la communication.

Des draps du bourgeois, MVieuxBois se fait une corde pour descendre, sans perdre de vue l’Objet aimé.

À mi-hauteur, MVieuxBois se donne un vigoureux élan qui porte juste dans la chambre de l’Objet aimé.

Précieux moments qui dédommagent bien des peines.

Tout en se dédommageant de bien des peines, MVieuxBois observe fortement les localités.

Le bourgeois qui est allé chercher la police n’ayant personne à lui montrer, est provisoirement arrêté comme mauvais drôle, un peu farceur.

Second enlèvement dans une chaise fermée à clef, pour éviter tout soupçon, et tout danger.

MVieuxBois ayant aperçu un moine, pique des deux, et ne s’aperçoit pas de l’accident.

Monsieur VieuxBois, allant toujours plus vite, fait dix-huit lieues à l’heure !

La chaise est trouvée par la diligence de Paris. On la charge sur l’impériale.

La diligence ayant versé, l’Objet aimé favorisé du sort, flotte au gré des eaux.

Un des voyageurs étant revenu sur l’eau cherche un refuge sur la chaise.

Horrible frayeur du voyageur, à l’ouïe de la chaise qui l’appelle par son nom.

Le voyageur qui n’est autre que le rival de MVieuxBois, reconnaît une voie chérie, et presse la chaise avec tendresse, pendant que l’Objet aimé lui raconte ses aventures.

S’étant aperçu de l’accident, MVieuxBois se hâte de revenir sur ses pas.

Rage de MVieuxBois, qui parvenu sur les bords du fleuve, voit flotter son rival en possession de la chaise.

MVieuxBois n’hésite pas à se précipiter dans le fleuve pour nager à la poursuite de l’Objet aimé.

Pendant que le rival se livre au charme du récit, il est entraîné par le fleuve du côté de la grande roue.

Happé au plus beau moment par la grande roue le Rival est prodigieusement saucé à chaque tour.

Ayant atteint la chaise, MVieuxBois y prend place, et gouverne avec son chapeau.

MVieuxBois cherche, pour y débarquer, une rive émaillée de fleurs.

Cependant le Rival confirme d’être prodigieusement saucé à chaque tour.

Ayant débarqué sur une rive fleurie, MVieuxBois dégage l’Objet aimé, et par façon de plaisanterie, repousse la chaise dans le fleuve en criant au Rival qu’il lui en fait cadeau maintenant.

L’Objet aimé étant extrêmement amoindri, MVieuxBois le mène boire le lait à la montagne.

Le Rival persiste à être prodigieusement saucé à chaque tour.

MVieuxBois embrasse la vie pastorale, pour la santé de l’Objet aimé, et prend le nom provisoire de Tircis.


Ce livre numérique

a été édité par la

bibliothèque numérique romande

 

https://ebooks-bnr.com/

en novembre 2017.

 

– Élaboration :

Ont participé à l’élaboration de ce livre numérique : Marcel, Françoise.

– Sources :

Ce livre numérique est réalisé principalement d’après : Töpffer, Rodolphe, Œuvres complètes, Genève, Centenaire, 1942. D’autres éditions ont été consultées en vue de l’établissement du présent texte. La maquette de première page a été réalisée par Laura Barr-Wells.

– Dispositions :

Ce livre numérique – basé sur un texte libre de droit – est à votre disposition. Vous pouvez l’utiliser librement, sans le modifier, mais vous ne pouvez en utiliser la partie d’édition spécifique (notes de la BNR, présentation éditeur, photos et maquettes, etc.) à des fins commerciales et professionnelles sans l’autorisation de la Bibliothèque numérique romande. Merci d’en indiquer la source en cas de reproduction. Tout lien vers notre site est bienvenu…

– Qualité :

Nous sommes des bénévoles, passionnés de littérature. Nous faisons de notre mieux mais cette édition peut toutefois être entachée d’erreurs et l’intégrité parfaite du texte par rapport à l’original n’est pas garantie. Nos moyens sont limités et votre aide nous est indispensable ! Aidez-nous à réaliser ces livres et à les faire connaître…

– Autres sites de livres numériques :

Plusieurs sites partagent un catalogue commun qui répertorie un ensemble d’ebooks et en donne le lien d’accès. Vous pouvez consulter ce catalogue à l’adresse : www.noslivres.net.