Dumur Louis - Le Centenaire de Jean-Jacques - Bibliothèque numérique romande - Maquette Laura Barr-Wells Dessin Gustave WendtDumur Louis – Le Centenaire de Jean-Jacques (La Trilogie genevoise vol. 2) :  C’est le centenaire de Jean-Jacques Rousseau ! Il faut le célébrer avec les élèves du Collège ! Jean-Jacques Rousseau ? Mais qui est-ce ? Nicolas Pécolas que nous retrouvons en seconde après ses aventures des trois Demoiselles du Père Maire,  ne peut en retrouver qu’une vague mention dans toutes ses études… Jean-Jacques Rousseau est-il un monstre ou un génie ? C’est que, si Rousseau est connu dans le monde entier, à Genève il en va tout autrement. Et il y a à peine plus de cent ans que l’Émile y a été brûlé sur la place publique. Alors que la gouvernement radical veut cette commémoration, les conservateurs, pasteurs des deux églises et aristocrates de la rue des Granges, partent en guerre et dénoncent l’exposition des enfants à cette influence néfaste. Dans la classe de Nicolas, une véritable conspiration se développe pour empêcher que les élèves se rendent à ces fêtes.

L’humour féroce et implacable de Louis Dumur nous montre deux mondes qui se croisent au collège sans se rencontrer. Sa description de la réception des jeunes de la bonne société invitant à Cologny des camarades « plébéiens » dans le but de les faire renoncer à leur « jeanjacquisme » est un morceau d’anthologie. Illustré par Gustave Wendt, qui était le dessinateur favori de Dumur, Le Centenaire de Jean-Jacques est le second des trois romans de la “Trilogie genevoise”, publiée à Paris entre 1909 et 1911 et contant l’enfance de Dumur dans une Genève protestante et rigoriste. La BNR en publiera prochainement le troisième tome, “L’École du Dimanche”.

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT 

Pin It on Pinterest

Share This