Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Sue Eugène – Les Fils de famille (troisième partie)

Sue Eugène - Les Fils de famille (troisième partie) - Bibliothèque numérique romande - Henri de Toulouse-Lautrec Allégorie : le printemps de la vieSue Eugène – Les Fils de famille (troisième partie) : Dans cette troisième partie, Jeane, violée par San-Privato, afin de se venger, accepte de l’épouser,  se refuse à lui après ses noces et devient Doña Juana, qui séduit tous les hommes en humiliant son mari. De son côté, Maurice, amoureux passionné de la marquise de Hansfeld et poussé par elle, dilapide l’argent qu’il hérite de sa mère, est renié par son père, fait des faux en écriture et finit par tuer le fils d’une femme qui l’entretient. Jeane et Maurice, n’espérant plus rien de la vie, décident de se suicider ensemble. (suite…)

Bousquet Joë – La Tisane de sarments

Bousquet Joë - La Tisane de sarments - Bibliothèque numérique romande - Laura Barr-Wells Pieds de vigne au printemps sur les rives de l'étang de VendresBousquet Joë – La Tisane de sarments : Contrairement à Iris et Petite Fumée où le médecin est victime de son patient, dans la Tisane de Sarments c’est Sabbas, le sorcier-contrebandier, qui mène la danse. Figure de Satan et passeur de mort, il fournit ce qu’on lui demande et, en particulier à Don Bernard Bassas, poète et troubadour, la tisane de sarments élaborée par sa femme dans la caverne de Corbière, drogue plus forte que toute autre, liqueur qui épuise les ressources de qui la boit. Maléfique, elle ouvre à l’expérience sensible mais, aussi, aux portes de la mort. «Au début, la tisane de sarments m’a aidé à trouver mes mots, après, c’est le besoin que j’avais de ce breuvage qui me talonnait.» Bien que présenté comme roman, ce récit est plus un conte poétique où les thèmes de l’identité, le miroir, la Vie, la Mort, la dépendance, thèmes bien connus des lecteurs de Bousquet, sont traités avec autant de sensibilité que d’hermétisme. (suite…)

Sue Eugène – Les Fils de famille (deuxième partie)

Sue Eugène - Les Fils de famille 2 - Bibliothèque numérique romande - Henri de Toulouse-Lautrec Céleyran. Au bord de la rivièreSue Eugène – Les Fils de famille (deuxième partie) : Dans cette deuxième partie, le père de Maurice, incité par son neveu, San-Privato, envoie Maurice à Paris pour devenir diplomate. Mais, San-Privato, intrigant sans scrupules, ne recule devant aucune bassesse pour séparer Jeane  de Maurice et faire assassiner celui-ci pour hériter à sa place. Charles Delmare sauve Maurice, mais Jeane, apprenant qu’il est le meurtrier de son père, s’enfuit avec San Privato. (suite…)

Favre Louis – Nouvelles jurassiennes

Favre Louis - Nouvelles jurassiennes - Bibliothèque numérique romande - Sylvie S. Lac des TallièresFavre Louis – Nouvelles jurassiennes : Nouvelles jurassiennes est un recueil de récits populaires mettant en scène de fortes personnalités qui ont marqué la vie dans cette région : le charbonnier du Creux-du-Van, homme taiseux mais hospitalier qui finit par raconter volontiers au passant ses démêlés avec un ours ; Vallier le pêcheur, qui est amoureux d’Émilie mais doit se surpasser pour conquérir son cœur, et surtout le consentement du père ; Jean des Paniers, le vannier des Bayards, qui se sauva de la gueule d’un loup affamé en lui jetant des bricelets puis en tirant de sa clarinette des sons discordants pour le faire fuir. (suite…)

Viollis Andrée – Criquet

Viollis Andrée - Criquet - Bibliothèque numérique romande - Laura Barr-Wells côte et nuages au coucher de soleilViollis Andrée – Criquet : Criquet c’est le surnom d’une fillette dont les parents attendaient un garçon et qui se trouva baptisée d’un prénom épicène : Camille. Criquet a toujours rêvé d’être un garçon et fait tout pour le devenir. Elle prie de tout son cœur. Elle essaie de convaincre son père qu’elle pourrait se déguiser en garçon pour aller à St-Cyr : il l’écoute distraitement. Car Criquet s’est fait son opinion : la vie des hommes est plus intéressante que celle des femmes. Elle refuse d’être une jeune fille. Elle ne se sent pas de l’être. Les vêtements et les intérêts de celles-ci ne l’intéressent pas. Elle veut faire des études et non de la couture ! Elle voit ses frères pour qui toutes les portes sont ouvertes alors que les femmes restent à la maison, doivent plaire aux hommes et avoir des enfants. Camille, elle, rêve de voyages, d’aventures et de réalisations, rêves qui rappellent d’ailleurs la vie d’Andrée Viollis. Mais Camille est alors confrontée à la puberté, aux règles… (suite…)

Sue Eugène – Les Fils de famille (première partie)

Sue Eugène - Les Fils de famille (première partie) - Bibliothèque numérique romande - Federico Zandomeneghi Conversation intéressanteSue Eugène – Les Fils de famille (première partie) : Dans cette première partie, Charles Delmare a tué en duel le mari de sa maîtresse. Celle-ci a mis au monde une fille, Jeane.  Elle est élevée par son oncle et sa tante et ignore qui est son père. Jeane aime et est aimée de Maurice son cousin.  La tante de Maurice et son fils, San Privato, convoitent la fortune du père de Maurice. San Privato, de son côté, devient amoureux de Jeane.

(suite…)