Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Huguenin Oscar – Constant

Huguenin Oscar - Constant - Bibliothèque numérique romande - Sylvie Savary Ferme jurassienneHuguenin Oscar – Constant : C’est l’hiver dans un village des montagnes neuchâteloises,  un petit village qui vit au rythme de ses habitants horlogers et paysans, du culte dominical… et du bistrot. Mais sous cette apparence de tranquillité,  il se passe mille drames dans ces familles : solidarité, mais aussi haines tenaces, malversations, trahisons, bagarres. Constant est un de ces jeunes horlogers alcooliques, qu’on va suivre tout au long de sa renaissance à la vie, son abandon de l’alcool grâce à sa volonté et à l’aide précieuse du pasteur, sa gentillesse vis-à-vis des plus faibles.

Écrit en 1900 (soit 7 ans avant le succès de l’initiative pour l’interdiction de l’absinthe à la suite de drames qui émurent l’opinion publique), Oscar Huguenin réalise avec Constant un livre de militant antialcoolique et de moraliste chrétien. Effectivement à l’époque, l’alcool, dont l’absinthe, fait des ravages, génère meurtres et drames familiaux dans cette région de Neuchâtel et bien au-delà.  Ce livre s’inscrit dans le courant du mouvement de la «Croix-Bleue», une ligue antialcoolique fondée en 1835 à Neuchâtel par le pasteur Rochat qui espère remédier aux problèmes sociaux en guérissant les hommes dépendants et en leur assurant une régénération morale. Malgré tout, Oscar Huguenin est un bon conteur, ses textes sont pleins de dialogues imagés, en patois et dans ce savoureux «parler neuchâtelois».

Téléchargements : ePub – PDFPDF A5– Kindle-Mobipocketword

Sand George – Premières nouvelles, Le Diable à Paris

Sand George – Premières nouvelles, Le Diable à Paris - Bibliothèque numérique romandeSand George – Premières nouvelles : Qu’elle ait été écrite en 1827 ou 1829, Nuit d’Hiver date de la période où la jeune baronne Aurore Dudevant a fait le bilan de son mariage et s’est détachée de son mari, Casimir Dudevant (le baron de la nouvelle). Elle a rencontré  Aurélien de Sèze avec qui elle aura une relation d’affinité platonique et fait ses premiers pas dans la découverte de l’écriture. Malgré la pochade de cette joyeuse nuit de carnaval perce l’ennui de sa vie et des conventions  sociales de la Restauration. Ne faut-il pas que le masque tombe ? Les deux nouvelles suivantes, La Fille d’Albano et La Prima Donna, écrites, après la révolution de Juillet dans les années 1830 avec Jules Sandeau, abordent, avec quelques faiblesses, le thème du dilemme entre mariage, vie bourgeoise et les nécessités de la création de l’artiste. Enfin nous avons retenu une nouvelle atypique, Jehan Cauvin, dans laquelle George Sand imagine les circonstances de la rupture de Calvin avec le catholicisme, sur le thème de la liberté confrontée aux règles étroites de l’institution religieuse.

Le Diable à Paris : En 1843, l’éditeur P. J. Hetzel sollicite George Sand (avec Balzac, Musset, Nodier…) pour son nouveau projet de recueil collectif, « Le Diable à Paris, Paris et les Parisiens, Mœurs et coutumes, caractères et portraits des habitants de Paris, tableau complet de leur vie privée, publique, politique, artistique, littéraire, industrielle ». L’idée d’Hetzel est qu’un diable quelconque mais paresseux doit rendre compte de la vie à Paris et trouvera dans un tiroir des articles, contes, études, essais… Elle y contribuera avec 3 articles : le vitriolique Coup d’œil général sur Paris (tome 1, 1845) ainsi que, dans le tome 2 en 1846, Les Mères de Famille dans le Beau Monde et Relation de voyage chez les sauvages de Paris. (mise à jour le 5.12.2013)

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocket –  word

Rod Édouard – Là-Haut

Rod Édouard - Là-Haut - Bibliothèque numérique romande - Sylvie Savary Dents de MorclesRod Édouard – Là-Haut : Julien Sterny, un parisien d’origine suisse, retrouve son pays après un scandale qui l’éloigne de Paris. Sur les conseils d’un ami, il arrive à Vallanches, un petit village dans la région de Martigny, à l’écart des circuits touristiques. Ses habitants vivent au rythme de la nature et de ses quelques vacanciers, des habitués de cet endroit plein de charme. Jusqu’au jour où arrivent M. de Rarogne, un promoteur immobilier et les constructeurs du chemin de fer, avides de faire des affaires. Tout est bousculé dans ce vieux village : nombreux sont ceux qui veulent profiter du progrès et se laissent appâter par l’argent promis. Des personnages pittoresques défilent dans ce cadre idyllique, des histoires d’amour se nouent, des querelles naissent,  mais la solidarité renaît face à l’adversité.

Ce récit est quasi prophétique sur l’évolution du tourisme en Valais : les descriptions des paysages magnifiques, des conditions dures de cette vie paysanne et des gens de la montagne, tentés par l’argent gagné plus facilement, sont d’une actualité saisissante.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocketword

Constant Benjamin – Le cahier rouge

Constant Benjamin - Le Cahioer rouge - Bibliothèque numérique romande - Laura Barr-Wells Rives du Léman un jour d'orage depuis PréverengesConstant Benjamin – Le cahier rouge : L’histoire de Benjamin Constant de sa naissance à ses vingt ans, racontée, critiquée et jugée par lui-même à son âge mûr. Il nous narre avec humour et détachement ses précepteurs, sa relation complexe avec son père, ses études et ses séjours en Allemagne, en Écosse et à Paris, sa rencontre avec Madame de Charrière, ses amours et enfin sa fugue en Angleterre. « C’est tout Benjamin Constant – son charme, son style et ses faiblesses » (M. Ferdinand Brunetière, directeur de la Revue des Deux Mondes). Un premier fragment d’autobiographie qui complète son « Journal intime » édité par la Bibliothèque numérique romande.

Benjamin Constant de Rebecque, (Lausanne, 1767 – Paris, 1830) intellectuel et républicain engagé, romancier, eut une carrière politique en France. Sa relation avec Germaine de Staël défraya la chronique.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocketword

Keller Gottfried – Les gens de Seldwyla

Keller Gottfried - Les gens de Seldwyla - Bibliothèque numérique romande - Anne Van de Perre Champ en fleur dans la campagne genevoiseKeller Gottfried – Les gens de Seldwyla : Quelque part en Suisse allemande, dans la petite ville de Seldwyla, « lieu agréable et riant » à l’écart du progrès, les habitants ont des coutumes bien peu courantes : farniente, bonne humeur et agitation politique en forment l’essentiel… Pancrace le boudeur, s’en est enfui et revient mais bien changé ! Mme Regula Amrein et son fils cadet : Mme Amrein voudrait tant que son fils n’ait pas le caractère de son père seldwylois ! Roméo et Juliette au village : Vérène et Sali ont grandi ensemble, mais leurs parents maintenant se détestent… Histoire des trois Justes : Une course peut-elle départager trois ouvriers bien décidés à racheter leur manufacture ? Le Chat Spiegel : Maître Pineiss, le sorcier, a acheté sa graisse au chat Spiegel : mais, on le sait, c’est un marché de dupes… Cinq nouvelles simples, ironiques, tendres ou tragiques : tout l’art du grand écrivain Gottfried Keller !

Téléchargements : ePubPDFPDF A5Kindle-Mobipocketword

Charrière Isabelle de – Lettres écrites de Lausanne

Charrière Isabelle de- Lettres écrites de Lausanne - Bibliothèque numérique romande - Cathédrale de Lausanne sous la neigeCharrière Isabelle de- Lettres écrites de Lausanne : Cécile, 17 ans,  tombe amoureuse d’un jeune lord anglais Edward en voyage à Lausanne. Mais répond-t-il à son désir ? Et quel drame cache son mentor, William ? Qui était Caliste ? Vous l’apprendrez au travers des lettres qu’écrit la mère de Cécile à son amie parisienne.

À l’origine deux romans publiés séparément, les « Lettres écrites de Lausanne » et ses suites « Caliste ou la continuation des lettres écrites de Lausanne » forment clairement un tout dans la vision de leur auteure, Isabelle de Charrière, née en Hollande en 1740 et installée à Colombier avec son mari neuchâtelois. Inspirée de Diderot, Rousseau, correspondante de Germaine de Staël, Benjamin Constant et Quentin de la Tour, elle fait dans ses romans et au travers des destins de Cécile et de Caliste, la critique de l’hypocrisie d’une société provinciale, de ses mariages d’argent ou de convenance, et décrit combien ces conventions privent les femmes d’autonomie ou d’espoir d’épanouissement personnel.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocketword