Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Bove Emmanuel – Le Beau-Fils

Bove Emmanuel - Le Beau-Fils - Bibliothèque numérique romande - Anonyme photo de Emmanuel BoveBove Emmanuel – Le Beau-Fils : Personne dans la vie n’est exactement ce que nous espérons. Les gens ne sont au fond que ce que nous voulons qu’ils soient. Avec « Le beau-fils », roman de 1934, annoncé par son éditeur comme celui de la maturité, Emmanuel Bove livre son récit le plus ouvertement autobiographique. Encore adolescent, Jean-Noël perd son père. Annie, sa belle-mère, issue d’un milieu social aisé, va le prendre sous son aile ; mais Jean-Noël n’aura de cesse de la décevoir, errant d’une relation amoureuse à une autre, faisant traîner ses études. Basculant d’un milieu social à un autre, toujours en quête d’argent, il se laisse porter par les aléas de sa vie. Annie en serait-elle la clé ? (suite…)

Sand George – Le beau Laurence

Sand George - Le beau Laurence - Bibliothèque numérique romande - Goya Cómicos ambulantesSand George – Le beau Laurence (série “Laurence”, volume 2) : Laurence poursuit son récit. Lors d’une tournée avec la troupe de Bellamare, survient un naufrage. Les comédiens sont recueillis par un prince serbe. Ces évènements soudent à tout jamais la troupe. Mais Impéria ne veut pas répondre à l’amour de Laurence. Celui-ci se retire donc à la campagne pour vivre près de son père malade et pour oublier la belle Impéria. À la mort de son père et de son oncle, il hérite et se fiance à Mme de Valdère. (suite…)

Balzac Honoré de – Une Rue de Paris et son Habitant

Balzac Honoré de - Une Rue de Paris et son Habitant - Bibliothèque numérique romande - 132e Vue perspective de la place Dauphine et des ponts, au Change et St. Michel à Paris [estampe] Balzac Honoré de – Une Rue de Paris et son Habitant : Dans le Paris de 1827, suivez Marmus, un vrai érudit ! Quelque peu distrait mais, qu’importe, tellement savant ! Il a même fait partie de la Campagne d’Égypte… Et, avec lui, rencontrez sa femme – oh combien est-il difficile d’être l’épouse d’un savant en us ! – sa famille, la servante, le concierge de l’institut et, surtout, le cocher du fiacre ! Honoré de Balzac dévoile un Paris plein de poésie : « Paris a des rues courbes, des rues qui serpentent… » (suite…)

Artaud Antonin – Le Pèse-Nerfs – Fragments d’un Journal d’Enfer – L’Art et la Mort

Artaud Antonin - Le Pèse-Nerfs - Fragments d'un Journal d'Enfer - L'Art et la Mort - Bibliothèque numérique romande - Hieronymus Bosch Le Jardin des délicesArtaud Antonin – Le Pèse-Nerfs – Fragments d’un Journal d’Enfer – L’Art et la Mort : Le Pèse-Nerfs et les Fragments d’un journal en enfer poursuivent l’écriture cathartique de L’Ombilic des Limbes. Antonin Artaud souffre, provoque, questionne et met en scène son mal-être. Poétiques, égocentriques, philosophiques, ces cris de douleur qui exposent sa souffrance sont une tentative désespérée de mettre des mots, mais pas n’importe quel mots : ceux qui fassent saisir l’indicible, expliquent les subtiles complexités de l’esprit, sur ce qu’il ressent. En rupture avec la littérature conventionnelle, il écrit : « Toute l’écriture est de la cochonnerie. » « Toute la gent littéraire est cochonne », « pas d’œuvres, pas de langue, pas d’esprit, rien. Rien, sinon un beau Pèse-Nerfs. » (suite…)

Sand George – Pierre qui roule

Sand George – Pierre qui roule - Biblioth¨èque numérique romande - Sylvie S. Cerf-VolantSand George – Pierre qui roule (série de “Laurence”, vol. 1) : Au cours d’un séjour en Auvergne, le narrateur est intrigué par un très beau jeune homme, au bras d’une femme très laide. Il fait sa connaissance et celui-ci lui raconte son histoire: amoureux d’une jolie comédienne, il décide de la suivre et s’intègre à la troupe où elle joue…

Il y a dans ce roman une description surprenante et passionnante de la vie d’une troupe de théâtre et du travail des comédiens et du metteur en scène. (suite…)

Bernanos Georges – Journal d’un curé de campagne

Bernanos Georges - Journal d'un curé de campagne - Bibliothèque numérique romande - Pir6mon Bethonsart04,Bernanos Georges – Journal d’un curé de campagne : Le nouveau curé d’Ambricourt, un jeune prêtre plein de zèle, s’installe dans sa paroisse. La fragilité de sa santé est largement compensée par son énergie morale et son ardent désir d’aider ses paroissiens à sortir de l’ennui qui les ronge. Mais, accaparé par les multiples soucis de sa vie quotidienne – dont le manque d’argent n’est pas le moindre – incapable d’accomplir son ministère avec une autorité suffisante, il accumule les maladresses… Dans cet ouvrage, grand prix du roman de l’Académie française, un des plus émouvants de Bernanos, la technique du journal fictif permet à l’auteur de décrire l’itinéraire spirituel du personnage central tel que celui-ci le perçoit, au niveau d’une humanité vécue dans l’angoisse, la souffrance, le doute. Ce texte dépasse largement la question du catholicisme et de la vie d’un curé.  (source : ELG) (suite…)

Pin It on Pinterest