Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Combe T. – Monique

Combe T. - Monique - Bibliothèque numérique romande - Sylvie S. Vapeur Neuchâtel Combe T. – Monique : Après cinq années de voyage en Orient, Rémy Dorbe retourne au pays, dans une petite ville romande au bord d’un lac. Parti avec la fougue de ses vingt ans, trouvant alors sa ville ennuyeuse et pédante, il revient au pays, prêt à refaire connaissance avec les lieux de sa jeunesse. Le retour de Rémy ne sera pas si simple, un schisme est en train de se former dans la «bonne société» dont il est issu. D’un côté, les conservateurs, gardiens de la vertu et des bons principes, sont quelque peu suspicieux de Rémy, de ce qu’il est devenu et des idées que lui ont inspiré l’étranger; de l’autre, les progressistes lui sont plus favorables. (suite…)

Mardrus J. C. (trad.) – Le Livre des mille et une nuits (tome huitième)

Mardrus J. C. (trad.) - Le Livre des mille et une nuits - Bibliothèque numérique romande - miniature persane extraites du livre Bustan du poète Saadi,Mardrus J. C. (trad.) – Le Livre des mille et une nuits (tome huitième) : Encore de multiples histoires, romantiques ou à rebondissement comme l’Histoire du prince Diamant, l’Histoire de la rose marine et de l’adolescente de Chine ou l’Histoire du gâteau échevelé au miel d’abeilles, cocasses comme les Histoires de Baïbars et des Capitaines de police et Les sottises du maître Goha. Il s’y trouve aussi de nombreuses histoires courtes aux titres plus alléchants les uns que les autres comme les histoires courtes racontées par un jeune homme sous la coupole des livres, symbole de l’importance des livres et de la lecture et magnifique conclusion à toutes ces histoires qui nous ont captivés et ravis depuis le début. (suite…)

Sue Eugène – Clémence Hervé ou la femme de lettre (Le Diable Médecin vol. 4)

Sue Eugène - Clémence Hervé ou la femme de lettre (Le Diable Médecin 4 ) - Sylvie S. Statue de ParisSue Eugène – Clémence Hervé ou la femme de lettre (Le Diable Médecin vol. 4) : Clémence Hervé est une illustre femme de lettres: écrivaine talentueuse, à la morale irréprochable et d’une grande conscience sociale. Son fils Philippe, dix-huit ans, suit les traces de sa mère. Statuaire doué, il est, lui aussi, d’une morale sans faille, doublée d’une touchante naïveté. Une nouvelle voisine, Virginie Robertin, viendra toutefois perturber la douce tranquillité de la famille Hervé. Virginie est écrivaine elle aussi, mais frivole et suivant des principes pas toujours très moraux. Elle sème le trouble chez Philippe. Une lutte entre le bien et le mal va s’engager, à laquelle prendront part la famille Érard, dénuée mais méritante, Héloïse une jeune orpheline, et bien sûr le docteur Max, que l’on retrouve ici dans un cinquième épisode de la série du Diable médecin. (suite…)

Pougy Liane de – Mes Cahiers bleus

Pougy Liane de - Mes Cahiers bleus - Bibliothèque numérique romande - Nadar Liane de PougyPougy Liane de – Mes Cahiers bleus : Liane de Pougy, de son vrai nom Anne-Marie Chassaigne est née dans la Sarthe en 1869. Issue d’un milieu modeste, elle n’a que sa beauté lorsqu’elle arrive à Paris à 18 ans. Rapidement, elle devient l’une de ces courtisanes adulées, que Paris et les puissants d’Europe s’arrachent à prix d’or. Comme Émilienne d’Alençon, Catherine Otero ou Cléo de Mérode, elle va susciter des passions folles. Couverte de bijoux par ses protecteurs, elle est aussi appréciée dans les salons mondains pour sa verve et son esprit. Mais, c’est avec des femmes qu’elle vit sa vie amoureuse et sentimentale, notamment avec Natalie Clifford Barney, Mimy Franchetti ou la duchesse de Gramont. En 1910 elle met fin à sa carrière de courtisane et épouse le prince roumain Georges Ghika. Réfugiée en Suisse avec son mari durant la seconde guerre mondiale, Liane de Pougy va peu à peu se retirer du monde. Elle met son énergie – et son carnet d’adresses – à la récolte de fonds en faveur d’un institut pour handicapées mentales près de Grenoble. Après la mort de son mari en 1945, elle prononce ses vœux et intègre l’ordre des sœurs tertiaires de Saint-Dominique. Elle s’éteint à Lausanne en 1950 dans l’anonymat le plus complet. (suite…)

Sue Eugène – La grande Dame La Duchesse douairière de Sénancourt (Le Diable Médecin vol. 2)

Sue Eugène - La grande Dame La Duchesse douairière de Sénancourt Le Diable Médecin 2 - Bibliothèque numérique romande - Émile Friant Femme âgée au noeud bleuSue Eugène – La grande Dame La Duchesse douairière de Sénancourt (Le Diable Médecin vol. 2) : Mme de Sénancourt est très hostile aux évolutions modernes: chemin de fer, industrie, spéculations boursières. Son fils, poussé par des escrocs, place toute sa fortune dans des investissements hasardeux. Sa petite-fille désire épouser Louis Morel, son petit-fils la sœur de celui-ci, qui ne sont pas de leur rang. Le docteur Max, le diable-médecin, intervient pour dénouer l’intrigue en suggérant une solution humaniste. (suite…)

Sue Eugène – Les Enfants de l’amour

Sue Eugène - Les Enfants de l'amour - Bibliothèque numérique romande - Henri de Toulouse-Lautrec La Pierreuse. Dans les coulisseSue Eugène – Les Enfants de l’amour : Le colonel Roland est un séducteur qui abandonne les femmes qu’il séduit, sans se soucier d’elles. Le major Maurice, son ami, le convainc de changer de vie. Le colonel devient un homme respectable. Vingt ans plus tard, au moment où il est appelé à de très hautes fonctions, son serviteur Pietri conçoit une vengeance implacable en révélant le passé de son maître. (suite…)