Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Sue Eugène – Les Enfants de l’amour

Sue Eugène - Les Enfants de l'amour - Bibliothèque numérique romande - Henri de Toulouse-Lautrec La Pierreuse. Dans les coulisseSue Eugène – Les Enfants de l’amour : Le colonel Roland est un séducteur qui abandonne les femmes qu’il séduit, sans se soucier d’elles. Le major Maurice, son ami, le convainc de changer de vie. Le colonel devient un homme respectable. Vingt ans plus tard, au moment où il est appelé à de très hautes fonctions, son serviteur Pietri conçoit une vengeance implacable en révélant le passé de son maître. (suite…)

Wells H. G. – Le Pays des Aveugles

Wells H. G. - Le Pays des Aveugles - Bibliothèque numérique romande - Laura Barr-Wells Cirque de MafateWells H. G. – Le Pays des Aveugles : Dans une vallée des Andes perdue, inaccessible à tous, ses habitants ont progressivement perdu la vue sous l’influence de poisons locaux. Quatorze générations plus tard, ils se sont organisés mais ont oublié l’existence du monde extérieur et ne savent plus ce qu’est la vue. Dehors, dans la civilisation andine, n’en subsiste qu’une vague légende, celle de «la Vallée des Aveugles». Or Nuñes, un alpiniste, échoue, à la suite d’une chute vertigineuse, parmi les habitants de cette vallée. Il est persuadé qu’au royaume des aveugles les borgnes sont rois. Mais… (suite…)

Sue Eugène – La Belle-Fille Henriette Dumesnil (Le Diable Médecin vol. 5)

Sue Eugène - La Belle-Fille Henriette Dumesnil (Le Diable Médecin -ill. Auguste Belin5) - Bibliothèque numérique romande - Sue Eugène – La Belle-Fille Henriette Dumesnil (Le Diable Médecin vol. 5) : Encore un épisode du Diable-Médecin qui tel un Deus-ex-machina surgit par hasard – mais le hasard n’a rien à y voir – à la fin du livre. Le Docteur Dumesnil est juste mais sévère et économe : couché à huit heures, il se relève la nuit pour mettre à jour ses connaissance de médecine. À une telle vie, sa femme s’ennuie car elle aime spectacles et toilettes. Heureusement, le cousin Gabert leur rend quelquefois visite et il fait rire avec sa gouille un peu vulgaire… trop vulgaire pour Henriette, leur fille de quinze ans, estime le docteur. Mais voici que celui-ci décède… (suite…)

Tissot Victor – Voyage au pays des milliards

Tissot Victor - Voyage au pays des milliards - Bibliothèque numérique romande - Sylvie S. Statue sur domeTissot Victor – Voyage au pays des milliards : Entre reportage et fiction, ce Voyage est un portrait au vitriol de la Prusse et des Prussiens qu’il faut replacer dans son contexte et qui a valeur de témoignage d’une époque. Le titre fait référence aux 5 milliards de réparations versés à l’Allemagne par la France vaincue après la guerre de 1870-71. Victor Tissot, bien que Suisse, partage la rancœur des Français vaincus, et cherche à attiser l’esprit de revanche et les motifs de division. L’empire de Guillaume Ier – et son ministre von Bismarck – est une menace pour la paix en Europe. En 1873-74, Tissot effectue plusieurs voyages en Allemagne et en Prusse. Il livre à des journaux parisiens des correspondances «en direct» de ses visites, rencontres, et découvertes. Ce Voyage est un succès immédiat. (suite…)

Viollis Andrée et Jean – Puycerrampion

Viollis Andrée et Jean - Puycerrampion - Bibliothèque numérique romande - Laura Barr-Wells À l'orée de l'oliveraieViollis Andrée et Jean – Puycerrampion : Puycerrampion, dit Le Proscrit, dit encore L’Ami des Pauvres, est un des ancien de Syssaud, un petit village des hauts de la côte varoise: deux cent quarante-trois électeurs, un port en contre-bas, Le Lavandou pour voisin et les premiers «estivants» qui séjournent à l’Hôtel de Provence. Puicerrampion est membre du Cercle des Égaux dirigé par Rinier, dit Patapan, coiffeur de son état. Les égaux s’opposent au maire Boniflay-Probace, médecin et pharmacien. Certains restent ses partisans, tandis que d’autres aimeraient que, pour les prochaines élections, il laisse la place à la relève. Au fil des pages, nous découvrons les habitants du village… (suite…)

Sue Eugène – Les Fils de famille (troisième partie)

Sue Eugène - Les Fils de famille (troisième partie) - Bibliothèque numérique romande - Henri de Toulouse-Lautrec Allégorie : le printemps de la vieSue Eugène – Les Fils de famille (troisième partie) : Dans cette troisième partie, Jeane, violée par San-Privato, afin de se venger, accepte de l’épouser,  se refuse à lui après ses noces et devient Doña Juana, qui séduit tous les hommes en humiliant son mari. De son côté, Maurice, amoureux passionné de la marquise de Hansfeld et poussé par elle, dilapide l’argent qu’il hérite de sa mère, est renié par son père, fait des faux en écriture et finit par tuer le fils d’une femme qui l’entretient. Jeane et Maurice, n’espérant plus rien de la vie, décident de se suicider ensemble. (suite…)