Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Proust Marcel – Le Temps retrouvé – À la recherche du temps perdu 7

Proust Marcel - Le Temps retrouvé – À la recherche du temps perdu 7 - Bibliothèque numérique romande - Maquette Laura Barr-WellsProust Marcel – Le Temps retrouvé – À la recherche du temps perdu 7 : “De nombreuses années se sont écoulées et le narrateur, malade, a passé de longs séjours en province pour se soigner. La guerre a éclaté et, lors d’un retour dans la capitale, le narrateur constate que ni l’élégance, ni le luxe, ni la recherche du plaisir n’ont perdu leurs droits. Mesdames Verdurin et Bontemps règnent sur les deux salons les plus courus de Paris, entre autres par la haute aristocratie du faubourg Saint-Germain. Dans l’ensemble, les gens se montrent patriotes, excepté Charlus qui ne cache pas sa sympathie pour l’ennemi. En vieillissant, il se livre à des expériences sadomasochistes dans un hôtel de passe qu’il a acheté et dont il a confié la gérance à Jupien. Prenant conscience que sa maladie l’empêchera de réaliser une œuvre littéraire, le narrateur se désespère. Lors d’une soirée chez le prince de Guermantes, il a l’impression d’assister à un bal costumé, tant les anciennes connaissances qu’il y retrouve ont vieilli, paraissant déguisées. Cependant, trois incidents mineurs déclenchent en lui un effort de mémoire qui va ranimer des souvenirs lointains. Ces réminiscences mettent en évidence l’intérêt de ces introspections pour préserver de l’oubli certains événements du passé. Il décide alors d’orienter son travail dans ce sens pour faire aboutir son projet d’écriture. Victime d’une légère attaque cérébrale, il craint de de ne plus avoir assez de temps pour concrétiser son rêve.” (Proust, ses personnages)

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT
Les sept volumes de À la recherche du temps perdu en un seul ePUB  (3,7 Mo)

Doyle Arthur Conan – Idylle de Banlieue

Doyle Arthur Conan - Idylle de Banlieue - Bibliothèque numérique romande - photo David Hawgood Nelson Road, Whitton - sun and dark skyDoyle Arthur Conan – Idylle de Banlieue : « La fenêtre ouverte donnait sur une pelouse en pente douce, bien tondue et agréable, avec ses massifs de roses mousseuses et une plate-bande faite en forme d’étoile avec des œillets. Cette pelouse était bordée d’une grille en bois, basse, qui la séparait d’une large route nouvelle, empierrée. De l’autre côté de cette route, on voyait trois grandes villas, formant des bâtiments distincts, à grande profondeur, avec des pignons pointus, et de petits balcons de bois, chaque villa isolée dans son petit carré de gazon et de fleurs. » Le décor est planté, dès la première page du roman. C’est un nouveau quartier, près du centre de Londres. Deux villas sont déjà habitées: dans l’une, un ancien amiral, sa femme et leur fils unique, Harold, qui travaille à la Bourse de Londres; dans la deuxième, un docteur veuf et ses deux charmantes filles, Clara et Ida.

L’histoire commence au moment où de nouveaux résidents emménagent dans la troisième, sous le regard de deux vieilles filles qui observent de la fenêtre de leur cottage ces nouvelles villas construites sur un terrain qui leur appartenait, car tout le quartier était en train de se transformer en banlieue. Sous leurs regards effarés, elles voient débarquer une veuve énergique, excentrique et très émancipée, avec son placide neveu, Charles. Le lecteur sera ensuite emmené dans les relations qui vont se tisser entre les habitants des trois villas.

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Doyle Arthur Conan – Ma Vie aventureuse

Doyle Arthur Conan - Ma Vie aventureuse - Bibliothèque numérique romande maquette Laura Barr-Wells photo Herbert Rose BarraudDoyle Arthur Conan – Ma Vie aventureuse : Qui ne connaît Sherlock Holmes ? Mais qui a été Conan Doyle, son auteur ? Quelle a été sa vie ? D’où vient-il ?

Deuxième enfant d’une fratrie de dix, il est né à Édimbourg dans une famille catholique peu aisée. Après des études de médecine mais sans argent pour ouvrir un cabinet, il s’engage comme médecin sur un baleinier puis sur un navire reliant l’Afrique du Sud à l’Angleterre Puis il établit son cabinet en se résignant à une vie étriquée. Ce n’est que peu à peu que viendra le succès… Sans fard et sans complaisance, Arthur Conan Doyle nous entraîne de l’Angleterre à Berlin puis en Suisse, en Égypte et enfin dans un hôpital de campagne durant la guerre des Boers.

« Arthur Conan Doyle fait ici plus que de se raconter. Il se livre, et glisse dans son livre quelques confidences d’importance : il y affirme, par exemple, « croire que les histoires de Holmes ont nui à la meilleure partie de son œuvre et que, sans elles, il aurait occupé une plus haute place dans les lettres. » Tout cela fait de “Ma vie aventureuse” un livre riche et foisonnant, un livre passionnant. » (Gill, Babelio)

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC

Proust Marcel – Albertine disparue – À la recherche du temps perdu 6

Proust Marcel – Albertine disparue – À la recherche du temps perdu 6 - Bibliothèque numérique romande - Édouard Manet La CavalièreProust Marcel – Albertine disparue – À la recherche du temps perdu 6 : “Albertine a quitté brutalement l’appartement du narrateur où elle vivait. Celui-ci est surpris d’éprouver une souffrance aussi vive alors qu’il lui arrivait parfois d’espérer un tel départ. Il se décide à lui envoyer un message désespéré, la suppliant de lui revenir. Le jour même, il reçoit un télégramme lui annonçant qu’Albertine est morte, à la suite d’une chute de cheval. Et quelques heures plus tard, une lettre de la jeune fille le suppliant de la laisser revenir vivre avec lui. Désemparé, les souvenirs se bousculent dans sa tête, il revit en détail les derniers instants passés avec Albertine, ses mensonges probables retrouvent toute leur importance, ravivant une souffrance qui se nourrit de trahisons toujours présentes malgré sa mort. Pour savoir si Albertine était vraiment attirée par les femmes, il fait mener des enquêtes : il s’avère qu’Albertine était bien lesbienne. Peu à peu, le narrateur reprend goût à la vie et éprouve désormais de la pitié pour « la pauvre petite ». Il retrouve chez la duchesse de Guermantes son amie d’enfance Gilberte, devenue Gilberte de Forcheville à la suite du remariage de sa mère, veuve de Swann. Le narrateur apprend le mariage de Gilberte avec son ami Robert de Saint-Loup. Cette union n’est pas heureuse et, lors d’une visite que lui rend le narrateur, Gilberte lui confie que son mari la trompe, sans qu’elle sache (ou alors elle feint de l’ignorer) que c’est avec des hommes, parmi lesquels figure Morel.” (Proust, ses personnages.)

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Les sept volumes de À la recherche du temps perdu en un seul ePUB  (3,7 Mo)

Ramuz Charles Ferdinand – Vie de Samuel Belet

Ramuz Charles Ferdinand - Vie de Samuel Belet - Bibliothèque numérique romande - Sylvie Savary Lavaux et LémanRamuz Charles Ferdinand – Vie de Samuel Belet : Samuel Belet est un jeune valet de ferme dans le canton de Vaud. À la suite d’un amour malheureux, il devient domestique de campagne et travaille pour différents patrons, d’abord en Suisse, puis en Savoie où il apprend, sur le tas, le métier de maçon et de charpentier. Il paraît indifférent à tout et reste confiné dans son chagrin d’amour. Quand son compagnon charpentier le convainc d’aller avec lui à Paris, il part tenter sa chance et vivra là-bas plusieurs années de petits boulots et de galère. Lorsqu’éclate la guerre entre la France et la Prusse, Samuel revient sur les bords du lac Léman et épouse Louise, une jeune femme veuve, mère d’un petit enfant de 6 ans. Ce sera une période de bonheur, avant une nouvelle épreuve, la plus terrible.

Œuvre poétique et délicate, écrite par Ramuz pendant son long séjour à Paris, Vie de Samuel Belet met en scène un homme du peuple, tourmenté, attaché à sa terre et à son lac. Confronté à de nombreuses épreuves durant sa jeunesse, Samuel Belet devra aller au bout de lui-même pour trouver finalement la paix intérieure et comprendre que l’amour véritable est celui qui ne réclame rien pour soi.

Charles Ferdinand Ramuz est né en 1878 à Lausanne, en Suisse, de parents commerçants. Après des études de lettres à Lausanne, il part pour Paris, où il séjournera régulièrement jusqu’en 1914, tout en participant à la vie littéraire romande. Son premier roman, Aline (1905), est un succès. Suivront jusqu’en 1911 des romans centrés sur un personnage (dont Vie de Samuel Belet, Aimé Pache, peintre vaudoisJean-Luc persécuté).  En 1914, il revient vivre définitivement en Suisse. Avec La guerre dans le Haut-Pays (1915), Le règne de l’esprit malin (1917), La guérison des maladies (1917), il renonce au roman explicatif pour décrire des communautés aux prises avec les forces du mal, la guerre, la fin du monde. Il développe une nouvelle langue plus proche du langage parlé – au grand dam des puristes – abandonnant la narration linéaire et introduisant le « on » comme l’expression d’une collectivité. Il décédera en 1947 à Pully, près de Lausanne.

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Proust Marcel – La Prisonnière – À la recherche du temps perdu 5

Proust Marcel - La Prisonnière - À la recherche du temps perdu 5 - Pierre Auguste Renoir Femme lisant sur un bancProust Marcel – La Prisonnière – À la recherche du temps perdu 5 : “Albertine s’est installée dans l’appartement du narrateur. La vie des deux jeunes gens s’organise peu à peu aux côtés de la fidèle Françoise. Depuis quelque temps, le narrateur soupçonne Albertine d’être attirée par les femmes. Maladivement jaloux, il instaure auprès d’elle une surveillance de tous les instants, dans la crainte qu’elle ne donne des rendez-vous à des femmes. Il est bien conscient qu’Albertine peut avoir parfois l’impression d’être sa prisonnière. Le jeune homme retourne chez les Verdurin où il retrouve avec plaisir les membres du petit clan. Avec le temps, ses relations avec Albertine passent par des hauts et des bas. Son amour pour elle nourrit une jalousie qui le rend malheureux, surtout quand elle paraît lui échapper et qu’il la sent alors comme étrangère. Entre eux, les disputes se font de plus en plus fréquentes et violentes. Il arrive de plus en plus souvent à Albertine d’avoir l’air las et triste, comme si elle vivait dans une prison, et de montrer des signes d’impatience, tout en se défendant d’être malheureuse. Un matin, Françoise entre brutalement dans la chambre du narrateur et lui annonce qu’Albertine a demandé ses malles et quitté l’appartement au petit matin.” (Proust, ses personnages)

Cinquième tome d’À la recherche du temps perdu, La Prisonnière a été publié en 1923, un an après le décès de l’auteur.

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Les sept volumes de À la recherche du temps perdu en un seul ePUB  (3,7 Mo)

Pin It on Pinterest