Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Goethe Johann Wolfgang von – Les Années d’apprentissage de Wilhelm Meister (livres 1 – 4)

Goethe Johann Wolfgang von – Les Années d’apprentissage de Wilhelm Meister (livres 1 – 4) - Bibliothèque numérique romandeGoethe Johann Wolfgang von – Les Années d’apprentissage de Wilhelm Meister (1ère partie : livres 1 à 4) :
Un ouvrage remarquable tant par la qualité de l’écriture que par le cheminement initiatique du jeune Wilhelm Meister qui va peu à peu perdre ses illusions d’enfant pour s’accomplir finalement en tant qu’homme sensible et responsable.
Cette fiction romanesque, histoire d’une vocation théâtrale, d’une aventure amoureuse et de la genèse d’un caractère, permet à Goethe de développer sa réflexion sur l’art et la philosophie de l’existence.
Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocket – HTML – word-ODT

Voltaire – Nanine

Voltaire – Nanine - Bibliothèque numérique romandeVoltaire – Nanine ou l’homme sans préjugé: Pretty woman en 1749 ? Nanine, une orpheline, a été élevée comme une servante privilégiée par la mère du comte d’Olban. Elle n’est pas indifférente au comte et, elle-même, songe à lui avec vertige en pensant à la différence de leurs conditions. Mais Olban a des arrangements matrimoniaux avec la baronne de l’Orme. Assumera-t-il son amour ? Passera-t-il par dessus les préjugés de classe et résistera-t-il aux machinations de la jalouse baronne ?
Voltaire, qui a écrit plus d’une soixantaine de pièces de théâtre, propose, avec Nanine, une pièce qui fut provocante à l’époque. Ne l’est-elle vraiment plus aujourd’hui ? L’ironie n’en est pas absente et le comte amoureux peut aussi bien détester voire même violenter… Beaumarchais s’inspira, nous dit-il, de Nanine dans ses pièces.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocket – HTML – word-ODT

Flaubert Gustave – Dictionnaire des idées reçues

Flaubert Gustave - Dictionnaire des idées reçues - Ebooks libres et gratuitsFlaubert Gustave – Dictionnaire des idées reçues : « Dans une correspondance adressée à Louise Colet le 16 décembre 1852, Flaubert écrit en parlant de son projet d’écriture : « Je rentrerais par là dans l’idée démocratique d’égalité, dans le mot de Fourier que les grands hommes deviendront inutiles; et c’est dans ce but, dirais-je que ce livre est fait. On y trouverait donc, par ordre alphabétique, sur tous les sujets possibles, tout ce qu’il faut dire en société pour être un homme convenable et aimable. (…) Il faudrait que, dans tout le cours du livre, il n’y eût pas un seul mot de mon cru, et qu’une fois qu’on l’aurait lu on n’osât plus parler, de peur de dire naturellement une des phrases qui s’y trouvent. » (édition partenaire ELG) (suite…)

Rousseau Jean-Jacques – Julie ou la Nouvelle Héloïse (Tome 2)

Rousseau Jean-Jacques – Julie ou la Nouvelle Héloïse Tome 2 - Bibliothèque numérique romandeRousseau Jean-Jacques – Julie ou la Nouvelle Héloïse (Tome 2) : Il s’agit d’un roman épistolaire de six parties (163 lettres). Il connut un très grand succès aux 18e et 19e siècles. Il relate l’amour, « impossible » à cause de la différence de leurs conditions, entre un précepteur, M. de Saint-Preux, et son élève Julie, la fille du baron d’Étange, sur les rives du Léman. Le titre fait référence à la situation d’Héloïse et d’Abélard mais les commentateurs évoquent aussi l’amour contrarié de Rousseau pour Sophie d’Houdetot. C’est aussi l’occasion, pour Rousseau de dissertations philosophiques sur la nature et la culture, Paris et les parisiens comme le Valais et ses habitants. Le parlement de Paris, d’ailleurs, ne manque pas de les condamner.

Dans cette œuvre romanesque,  « feuillue » comme l’écrit Diderot, on fini par entrer et se prendre au jeu de la narration épistolaire dont ces lettres entrecroisées, d’abord déroutantes mettent en perspective l’intrigue et les réflexions.  Il est difficile aujourd’hui d’imaginer le retentissement qu’eut cette œuvre tant pour son aspect de littérature romanesque et sentimentale (Charles Nodier dans sa préface du Peintre de Saltzbourg, le considère comme un précurseur du romantisme) que pour ses thèses philosophiques. Nous vous présentons, dans ce tome 2, les parties 3 à 6 dans le texte de l’édition des Œuvres complètes de 1852-3.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocketword

Voltaire – Contes philosophiques et exotiques, L’orphelin de la Chine

Voltaire – Contes philosophiques et exotiques, L’orphelin de la Chine - Bibliothèque numérique romande - Ancha Pasage d'Afrique du NordVoltaire – Contes philosophiques et exotiques, L’orphelin de la Chine : Ces contes philosophiques et cette tragédie en alexandrins ont en commun que, pour la plupart, ils campent des personnages et des actions qui se déroulent dans l’antiquité, en Afrique ou en Asie. Mais ne nous y trompons pas : c’est bien à ses compatriotes et contemporains que s’adresse Voltaire sous cet habillage exotique. On pourrait d’ailleurs lui reprocher son ethnocentrisme – qui est celui de son époque – lorsqu’il décrit nord-africains antiques, turcs, chinois ou indiens et la supériorité de la conception dramatique française. Il n’en reste pas moins que ces contes sont pleins d’esprit et d’humour et que cette tragédie, qui évoque les rapports entre  vainqueurs et vaincus d’une civilisation plus ancienne, donne à réfléchir encore aujourd’hui.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocketword

Rousseau Jean-Jacques – Julie ou la Nouvelle Héloïse (Tome 1)

Rousseau Jean-Jacques - Julie ou la Nouvelle Héloïse - Bibliothèque numérique romande - Le premier baiserRousseau Jean-Jacques – Julie ou la Nouvelle Héloïse (Tome 1) : Il s’agit d’un roman épistolaire de six parties (163 lettres). Il connut un très grand succès aux 18e et 19e siècles. Il relate l’amour, « impossible » à cause de la différence de leurs conditions, entre un précepteur, M. de Saint-Preux, et son élève Julie, la fille du baron d’Étange, sur les rives du Léman. Le titre fait référence à la situation d’Héloïse et d’Abélard mais les commentateurs évoquent aussi l’amour contrarié de Rousseau pour Sophie d’Houdetot. C’est aussi l’occasion, pour Rousseau de dissertations philosophiques sur la nature et la culture, Paris et les parisiens comme le Valais et ses valaisans. Le parlement de Paris, d’ailleurs, ne manque pas de les condamner. Dans cette œuvre romanesque,  « feuillue » comme l’écrit Diderot, on fini par entrer et se prendre au jeu de la narration épistolaire dont ces lettres entrecroisées, d’abord déroutantes mettent en perspective l’intrigue et les réflexions.

Nous vous présentons, dans ce tome 1, les parties 1 et 2 dans le texte intégral de l’édition des Œuvres complètes de 1852-3.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocketword