Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Saint-Exupéry Antoine de – Vol de Nuit

Vol de Nuit - Antoine de Saint-Exupéry - Bibliothèque numérique romande - tabelau Vincent van Gogh La Nuit étoilée Saint-Exupéry Antoine de –  Vol de Nuit : Avec « Vol de nuit » vous plongerez dans l’univers de la nuit et celle des débuts de l’aviation commerciale. Ces vols nocturnes que nous décrit Antoine de Saint-Exupéry acheminent des sacs de courrier entre les continents, première tentative d’une aviation commerciale, encore un peu balbutiante, pour concurrencer les autres moyens de transport.

Alors directeur de l’Aérospatiale d’Argentine, Antoine de Saint-Exupéry aborde avec beaucoup de sensibilité, dans ce roman, les thèmes du devoir et de la discipline. Pour le chef de poste, elles sont indispensables à la réalisation d’un projet de cet ampleur et à la marche du progrès mais elles s’opposent à l’individualisme des pilotes. Il évoque encore le monde déstabilisant de la nuit qui plonge les pilotes dans un inconnu sans repères mais aussi dans la réflexion intérieure.

Le courage des pilotes, l’intransigeance du chef Rivière pour amener ses hommes à se dépasser dans l’action, le combat sans issue du pilote Fabien face aux éléments naturels ou encore la faiblesse de l’inspecteur Robineau, illustrent ce combat pour une idée que décrit André Gide dans sa préface à Vol de Nuit* : « Le bonheur de l’homme n’est pas dans la liberté, mais dans l’acceptation d’un devoir ». Rivière, en maintenant coûte que coûte le départ du courrier pour l’Europe, fait un pari sur l’avenir. Il accepte que tout progrès puisse s’accompagner d’échecs. Ceux-ci ne doivent pas remettre en question la cause pour laquelle on se bat. Mais il reste taraudé par la question posée par un ingénieur rencontré lors la construction d’un pont : cette œuvre vaut-elle la vie d’un homme ?
(* Cette préface ne sera libre de droit en Suisse et en Europe qu’en 2022.)

Attention ! Cette œuvre n’est pas libre de droit en France (auteur « mort pour la France ») et ne peut être téléchargée librement par les résidents français. Ces textes, libres de droit en Suisse, pourraient également ne pas l’être dans votre pays. Avant de télécharger, vérifiez votre législation nationale. Tout téléchargement malgré ces restrictions engage votre propre responsabilité.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocket – HTML – word-ODT

Voltaire – Lettres philosophiques

Lettres philosophiques - Voltaire - Bibliothèque numérique romande - esquisse Quentin de la TourVoltaire – Lettres philosophiques : Bien que publiées il y a près de 300 ans, les Lettres philosophiques gardent une actualité étonnante. En vingt-cinq lettres, rédigées en partie alors qu’il était en exil à Londres, Voltaire traite de questions religieuses (quakers, anglicans, presbytériens, sociniens), politiques (parlement, gouvernement, commerce), scientifiques (Newton, Locke, la question de l’ “insertion de la petite vérole”, l’attraction, la chronologie, l’infini), littéraires (la comédie, la tragédie, l’Académie), philosophiques (Pascal), avec une liberté d’esprit réjouissante.

Rédigées quelques décennies avant l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert, les Lettres philosophiques annoncent les Lumières et reflètent le même désir de comprendre et d’approfondir tous les sujets d’actualité, même les plus complexes – avec, en plus, l’esprit critique et les formules cinglantes de l’auteur. Ainsi à la fin de la lettre sur Pascal : “C’est assez d’avoir cru apercevoir quelques erreurs d’inattention dans ce grand génie ; c’est une consolation pour un esprit aussi borné que le mien d’être bien persuadé que les plus grands hommes se trompent comme le vulgaire”. Et sur les quakers : “Ils firent de bonne foi toutes les grimaces de leur maître, ils tremblaient de toutes leurs forces au moment de l’inspiration. De là ils eurent le nom de quakers, qui signifie trembleurs. Le petit peuple s’amusait à les contrefaire. On tremblait, on parlait du nez, on avait des convulsions, et on croyait avoir le Saint-Esprit. Il leur fallait quelques miracles, ils en firent.”

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocket – HTML – word-ODT

Voltaire – Micromégas

Micromégas - Voltaire - Bibliothèque numérique romande - photo étoile double de Sirius (A et B) NASA, ESA and G. Bacon (STScI)Voltaire – Micromégas : Sirius aux deux étoiles jumelles dont l’une, énorme… Une région de l’espace peuplée d’êtres de 32 km de haut, vivant des milliers d’années, dotés de nombreux sens et de beaucoup de savoir… Mais voilà ! Il y a là-bas un grand muphti (lisez l’archevêque de Paris), qui trouve suspecte la recherche qu’a faite Micromégas, notre jeune héros sur les insectes siriens. Exilé, Micromégas voyage et rencontre sur Saturne un secrétaire d’académie, philosophe lui-aussi, pour lequel il se prend d’amitié. Un nain, en comparaison, qui doit faire douze pas pour une seule enjambée de Micromégas. Et, ma foi, pas trop créatif… (le modèle dont s’inspire ce personnage, déposa plainte contre le livre.) Tout deux arrivent sur terre et finissent par discerner, au microscope, les puces humaines. Mais celles-ci, malgré leur faible masse, ne sont pas détachées des passions de la matière et de l’esprit. Et que d’orgueil !

Une Science-Fiction de l’époque des Lumières, un conte philosophique divertissant où l’humour voltairien grince en dénonçant préjugés et guerres, obscurantisme et fanatisme, au profit des idées des Lumières (raison, tolérance, foi dans le progrès, esprit d’observation et d’expérimentation). « Léger, fantaisiste, plein d’ironie, Micromégas est un méli-mélo où l’on trouve du fantastique dans la tradition de Rabelais, de Cyrano de Bergerac et de Swift, mais aussi l’écho des dernières avancées scientifiques, des règlements de compte, une méthode d’investigation, une critique des systèmes philosophiques traditionnels » (Wikipédia).

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5Kindle-Mobipocket – HTMLword-ODT

Voltaire – Candide ou l’optimisme

Candide ou l?optimisme Voltaire Bibliothèque numérique romandeVoltaire – Candide ou l’optimisme : De Genève, Voltaire apprend successivement le tremblement de terre de Lisbonne de 1755, qui fit des milliers de morts, puis, en 1756, le début de la Guerre de Sept Ans. Touché par ces évènements il écrit, cette année-là, dans son Essai sur l’Histoire Générale que “Presque toute l’histoire est une suite d’atrocités inutiles” et envoie à Jean-Jacques Rousseau un Poème sur le désastre de Lisbonne. Celui-ci lui répond et tente de justifier la providence divine.

Candide ou l’optimisme lui est-il une réponse ? Dans tous les cas, l’optimisme de Leibnitz, le chantre du meilleur des mondes possibles et de l’harmonie préétablie, incarné dans l’histoire par Pangloss, le mentor de Candide, est certainement mis à mal par les péripéties de ce conte. Elles éduqueront peu à peu notre héros naïf et l’entraîneront de l’Allemagne au Portugal et du Pérou à Constantinople. Dans ce pamphlet contre Leibnitz et l’idée qu’un mal nécessaire en cette terre est compensé par un bien d’essence supérieure et celle d’un monde dans lequel rien n’arrive sans qu’il n’y ait une cause nécessaire, Voltaire, s’amuse à déconstruire le vernis de bonheur que nous présentons tous au monde et ironise sur le conservatisme social d’une noblesse qui sera en fin de vie dans quelques décennies.

Candide est un fils naturel car son père ne pouvait prouver soixante et onze quartiers de noblesse. Surpris avec Cunégonde sa cousine, il est chassé du château de son oncle « à coups de pied dans le cul ». Enrôlé dans les armées bulgares, il fuit la guerre et apprend que Cunégonde et sa famille ont été massacrées par les Bulgares. Il échouera, avec Pangloss son ancien mentor devenu gueux à Lisbonne au moment du tremblement de terre. Victime, mais survivant de l’autodafé expiatoire qui suit cette catastrophe, il découvre que Cunégonde est vivante et n’aura de cesse de la retrouver, du Pérou à l’Eldorado, puis de Paris à Constantinople. Mais finalement, conclut Candide, ne vaut-il pas mieux cultiver son jardin ?

Réédité vingt et une fois du vivant de l’auteur, Candide est un des plus grands succès littéraires francophones.

Téléchargements : ePubPDFPDF A5Kindle-Mobipocket – HTMLword-ODT

Rousseau Jean-Jacques – Du Contrat social

Du Contrat social Jean-Jacques Rousseau Bibliothèque numérique romande Île Rousseau Genève photo Sylvie SavaryRousseau Jean-Jacques – Du Contrat social ou principes  du droit politique : Œuvre audacieuse et révolutionnaire, le Contrat Social (1762) est le prolongement de la réflexion inaugurée dans le Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité (1755). Partant de la constatation que “L’homme est né libre et partout il est dans les fers”, Rousseau y développe les concepts-clés de sa philosophie politique, à savoir la souveraineté populaire, la volonté générale, la liberté et l’égalité devant le droit, et démontre de façon magistrale que seul un pacte social librement consenti par tous assure à l’État sa légitimité: “Afin donc que le pacte social ne soit pas un vain formulaire, il renferme tacitement cet engagement qui seul peut donner de la force aux autres, que quiconque refusera d’obéir à la volonté générale y sera contraint par tout le corps : ce qui ne signifie autre chose sinon qu’on le forcera d’être libre; car telle est la condition qui donnant chaque citoyen à la patrie le garantit de toute dépendance personnelle; condition qui fait l’artifice et le jeu de la machine politique, et qui seule rend légitimes les engagements civils, lesquels sans cela seraient absurdes, tyranniques, et sujets aux plus énormes abus.”

Le vent de contestation qui souffle dans ces pages a contribué à faire de ce court traité l’un des textes fondateurs de la modernité politique. Rousseau y croise le fer avec les philosophes de l’Antiquité et de la Renaissance comme avec ceux de son temps; il s’arrête longuement sur l’histoire de Rome et d’Athènes, cite les cas de Venise et de bien d’autres grandes puissances; mais ce faisant, il puise aussi dans son vécu personnel des arguments qui prêtent à sa démonstration une grande force de conviction. À lire ou relire le Contrat social, on prend en effet conscience que le rayonnement de cette œuvre universelle n’est pas étranger à un certain cachet local, et que cet ouvrage majeur n’aurait peut-être pas été tout à fait ce qu’il est si son auteur ne se fût considéré, avant toute chose, comme un citoyen de Genève: “Né citoyen d’un État libre, et membre du souverain, quelque faible influence que puisse avoir ma voix dans les affaires publiques, le droit d’y voter suffit pour m’imposer le droit de m’en instruire. Heureux, toutes les fois que je médite sur les gouvernements, de trouver toujours dans mes recherches de nouvelles raisons d’aimer celui de mon pays!”

Téléchargements : ePubPDFPDF A5Kindle-Mobipocket – HTMLword-ODT

Anthologie – La Paix

La Paiix - Anthologie - Bibliothèque numérique romande - couverture réalisée par les participants de l'atelier Booksprint de mai 2015Anthologie – La Paix : Que peuvent avoir en commun Érasme, Emmanuel Kant, Victor Hugo, Léon Tolstoï, Romain Rolland, Albert Einstein, Sigmund Freud, Gandhi, Margaret Mead, Albert Camus, Nelson Mandela, Boris Vian, et bien d’autres ? Ils se sont tous engagés, avec des modalités diverses, pour la Paix. Ils se sont opposés à la guerre et à des conflits qu’ils affirmaient, chacun dans son époque et dans son contexte, ne pas être une fatalité et une solution inévitable liée aux circonstances comme à la nature de l’homme. Bien plutôt la guerre contribuait à la destruction de l’humanité et rien ne pouvait la justifier.

C’est donc un choix de ces différents engagements que nous vous proposons dans cette anthologie pour LA PAIX, effectuée lors des Rencontres de Genève Histoire et Cité de mai 2015 «Construire la Paix». Ce livre numérique a été réalisé essentiellement en trois jours, par les participants de l’atelier «Booksprint» organisé par Infoclio.ch,  la Faculté des lettres de l’Université de Genève et la Bibliothèque numérique romande. Trois jours durant, les participants ont abordé toutes les étapes de production d’un livre numérique: choix des textes, numérisation, mise en page, correction des épreuves, et la réalisation finale d’une publication en différents formats.

Téléchargements : sur le site d’Infoclio.ch

Pin It on Pinterest