Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Mario *** (Marie Trolliet) – La Jacquillarde – Loin du Monde

Mario *** (Marie Trolliet) – La Jacquillarde Loin du Monde - Bibliothèque numérique romande - Sylvie S. paysage alpinMario *** (Marie Trolliet) – La Jacquillarde – Loin du Monde : La Jacquillarde a trouvé dans les champs le portemonnaie d’une touriste. Va-t-elle devenir riche?

Qui est cet inconnu qui surgit par un soir d’orage pour demander l’hospitalité du curé? Qu’est-il venu faire dans cette vallée si Loin du Monde? (suite…)

Sand George – Valvèdre

Sand George - Valvèdre - Bibliothèque numérique romande - S. Collet Au dessus des Alpes bernoises 1Sand George – Valvèdre : Raison ou passion ? science ou poésie ? amour serein ou dévorant ? Au travers de leurs parcours et de leurs sentiments, les principaux personnages illustrent ces alternatives. Situé en Suisse, d’abord dans les Alpes, puis dans les environs de Genève, le roman met en scène notamment le narrateur (jeune poète passionné), son ami Henri Obernay (botaniste et fils d’un professeur de renom), le comte de Valvèdre (éminent géologue, qui consacre sa vie à la science), Alida, épouse du comte, (très belle, mais hyper-sensible, rêveuse et hors des réalités). Une idylle passionnée et destructrice se noue entre le narrateur et Alida. (suite…)

Rod Édouard – Nouvelles romandes

Rod Édouard - Nouvelles romandes - Bibliothèque numérique romande - Sylvie S. Lac de JouxRod Édouard – Nouvelles romandes : Prenant la forme du souvenir de jeunesse, du journal intime, du fait divers ou du simple croquis de voyage, ces nouvelles parues en 1891 nous conduisent des bords du Léman jusqu’aux plus hauts mayens valaisans et de la cité de Calvin jusqu’aux tréfonds du Jura vaudois. Rod y évoque avec nostalgie la pureté idyllique du pays de son enfance, la vie primitive mais noble des populations de montagne, la magie des Noëls d’antan, la joie sans mélange que procure le retour annuel des saltimbanques (Les Knie). Mais il conjure aussi toute une galerie de personnages dont les dilemmes et les crises existentielles illuminent les failles d’un monde en voie de modernisation. (suite…)

Gos Charles – Voyageurs illustres en Suisse

Gos Charles - Voyageurs illustres en Suisse - Bibliothèque numérique romande - Sylvie S. Lac de Thoune et Alpes au printempsGos Charles – Voyageurs illustres en Suisse : Nombreux furent les écrivains, poètes, musiciens et philosophes à visiter la Suisse aux 18e et 19e siècles, à une époque où le tourisme n’existait pas encore et que seuls les plus fortunés pouvaient voyager. Charles Gos nous invite ici à une balade par le biais de quelques-uns de ses visiteurs, évoquant des anecdotes ou des épisodes oubliés. C’est l’occasion pour connaître certains aspects méconnus de leur vie. Si Goethe passe la Furka en plein hiver sans raquettes, c’est Balzac qui introduit le ski dans la littérature. (suite…)

Mario *** (Marie Trolliet) – Nouvelles Silhouettes

Mario *** (Marie Trolliet) - Nouvelles Silhouettes - Bibliothèque numérique romande - Laura Barr-Wells rue de GrimentzMario *** (Marie Trolliet) – Nouvelles Silhouettes : Après Silhouettes romandes, Nouvelles Silhouettes nous fait voyager au Valais, au Tessin, en Italie et même en Iran. Les premiers de ces douze récits se situent en Suisse et décrivent « le doux passé d’avant le tourisme » à Leysin, Loèche et Trient, récits nostalgiques, souvent proches du langage parlé de la « contée » du soir. Après Gringalette, la triste histoire de la petite chevrière du Creux-du-Van (Neuchâtel), Marie Troillet nous emmène dans les senteurs du Tessin et dans un style très différent, celui de la caricature un peu méchante, d’un barbier italien marié à une grosse Tessinoise qui veut marier sa fille à tout prix à un bon parti. (suite…)

Gos Charles – La Nuit des Drus

Gos Charles - La Nuit des Drus - Bibliothèque numérique romande - Photoglob Les Drus en 1900Gos Charles – La Nuit des Drus : Dans cette histoire relatant un bivouac dans les Drus où la mort roda, «La Nuit des Drus nous conte simplement l’aventure d’un Anglais boiteux et d’un compagnon plus expérimenté qui se lancent dans la traversée des Drus. Le bivouac est inévitable et donne matière à un huis clos exceptionnel. Passant d’un charivari de Pigalle à des compartiments de train où se croisent des amoureux et des permissionnaires en goguette, le bivouac des Drus devient un théâtre un peu fou. L’Anglais est fagoté dans sa corde tel un Bibendum, il fume du tabac aromatisé. L’autre évoque Byron, Shelley en buvant du cognac qu’il appelle du « riquiqui » tout en chantonnant la Madelon. Le tout dans une langue impeccable, imagée: « Les fenêtres encadraient l’élancement vertical, couleur pertuisane rouillée, du Petit Dru.« » (Jean-Michel Asselin, La critique des Livres, www.masse-fr.com/) (suite…)