Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Mario *** (Marie Trolliet) – Silhouettes romandes

Mario *** (Marie Trolliet) - Silhouettes romandes - Bibliothèque numérique romande - Sylvie S. Val d'HérensMario *** (Marie Trolliet) – Silhouettes romandes : Silhouettes romandes regroupe dix-sept chroniques douces-amères sur le « temps d’avant » dans le canton de Vaud et du Valais. Marie Trolliet décrit avec minutie les coutumes ancestrales, les traditions, mais aussi le dur travail des hommes et des femmes pour vivre de leur terre. Elle brosse des portraits tantôt piquants de ces riches qui n’ont d’autre occupation que de jouer au loto, tantôt attendris de ces enfants différents des autres. (suite…)

Huguenin Oscar – Récits de chez nous

Huguenin Oscar – Récits de chez nous - Bibliothèque numérique romande - Laura Barr-Wells Église de La SagneHuguenin Oscar – Récits de chez nous : Au fil de ces neuf nouvelles, Oscar Huguenin nous fait voyager à travers le pays de Neuchâtel, au temps d’autrefois. Avec humour et tendresse, il évoque les us et coutumes, truffant ses récits d’expressions savoureuses. Les quarante-et-une illustrations de sa main qui accompagnent ces récits nous permettent de nous représenter la vie et les paysage de cette époque. (suite…)

Combe T. – Fiancés

Combe T. – Fiancés - Bibliothèque numérique romande - Chaurel Paysage sagnardCombe T. – Fiancés : Deux histoires des « Hauts » neuchâtelois, deux amours contrariées, sur fond de vie villageoise narrée avec la fine observation psychologique de T. Combe. On craint pour les amoureux mais, comme dans toute histoire d’amour, tout finira bien ! Mais ces deux nouvelles sont aussi bien plus. Avec des personnages attachants depuis le « mège » (guérisseur) Job jusqu’à Esther la couturière, Julie, Julien, et tous les autres, ou avec, encore, les « vilains », comme la tante Judith et la famille de riches paysans ladres, vous assisterez à la représentation de la troupe théâtrale du village, vous ferez votre marché avec madame Mathey ou vous vous promènerez dans les rue du village alors que, sur les bancs adossés aux façades, les habitants se détendent du travail de la journée… (suite…)

Ramuz Charles Ferdinand – La Séparation des races

Ramuz Charles Ferdinand - La Séparation des races - Bibliothèque numérique romande - Chaurel Massif des Diablerets vu du PillonRamuz Charles Ferdinand – La Séparation des races : C’est la fin de l’été sur un haut alpage valaisan. De part et d’autre de la montagne, qui marque la frontière des langues, des religions et des coutumes, les hommes s’activent avant de faire redescendre le bétail pour l’hiver. Firmin, un berger romand, se souvient qu’il y a longtemps, « ceux de l’autre côté » leur avait pris un morceau de pâturage. L’alcool aidant, il fomente le projet d’enlever Frieda, une jeune fille qui vit sur l’alpage du côté alémanique. (suite…)

Huguenin Oscar – Nos vieilles Gens

Huguenin Oscar - Nos vieilles Gens - Bibliothèque numérique romande - Chaurel La Sagne en hiverHuguenin Oscar – Nos vieilles Gens : Dans ces quatre nouvelles parues en 1900, Oscar Huguenin évoque la vie simple du Jura neuchâtelois, toujours avec générosité, tendresse et légère ironie. Le parler des « Hauts » dont il entremêle ses dialogues leur est un ajout savoureux. Dans L’Apprenti tailleur, une famille de La Sagne se demande à qui confier la confection de deux nouveaux costumes. Au vieux « cosandier », plus très à la mode, ou au nouveau tailleur ? Dans L’Oncle du Brésil, les héritages ne sont pas toujours ceux que l’on imagine. Avec Pour la pipe que ne ferait-on pas pour fumer tranquillement sa bouffarde ? Enfin, avec La Guerre civile, la Guerre des Femmes du Locle en 1738 fit bien des victimes parmi les jeunes gens. Il fallut l’intervention du Conseil d’État neuchâtelois pour mettre fin à ce conflit. (suite…)

Rambert Eugène – Les Alpes suisses (5ème série)

Rambert Eugène - Les Alpes Suisses 5 - Bibliothèque numérique romande - photo Sylvie S.Rambert Eugène – Les Alpes suisses (5ème série) : Cette cinquième et dernière série des Alpes suisses nous narre d’abord le journal d’une marmotte philosophe. Après avoir été capturé par les humains, ce solitaire est l’objet du rejet de ses congénères car le collier dont il ne peut se débarrasser est imprégné de l’odeur de l’homme. Il questionne le « Grand Sommeil » qui atteint son espèce et se demande si vraiment le monde et la succession des jours et des nuits s’arrête durant cette période. Il souhaite sans y parvenir éviter de s’endormir en hiver pour « savoir ». Non dénué d’anthropocentrisme, ce conte enlevé est plein de charme. La deuxième partie reprend l’histoire des Landsgemeinde, ces assemblées où le peuple entier d’un Canton suisse (enfin, les hommes, à l’époque) se réunit pour régler les affaires de l’État. (suite…)

Pin It on Pinterest