Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Robida Albert – Le Voyage de M. Dumollet

Robida Albert - Le Voyage de M. Dumollet - Bibliothèque numérique romande - illustration A. RobidaRobida Albert – Le Voyage de M. Dumollet  (édition illustrée) : Narcisse Dumollet doit rejoindre sa fiancée Estelle à Saint-Malo pour aller se marier. Mais, un voyage plus loin que le sauvage bois de Boulogne, ou le village de Montmartre ! Dumollet ne se sent pas fait pour les voyages… Et les diligences ! on parle d’accidents, de renversements et de blessés. Alors, il prendra un âne… N’est pas plus tranquille ? Oui, lorsque l’on ne s’appelle pas Dumollet, héros malgré lui d’une chansonnette qu’il entend partout… Tout ira de travers et, d’aventures improbables en engagements farfelus, il arrivera bien changé à Saint-Malo. Les illustrations hilarantes de Robida se conjuguent à la perfection à ces aventures déjantées. (suite…)

Crevel René – Êtes-vous fous ?

Crevel, René - Êtes-vous fous ? - Bibliothèque numérique romande - Maquette Laura Barr-Wells photo Sylvie S.Crevel René – Êtes-vous fous ? Parce qu’il ne  comprend plus rien, il s’en va chez la voyante. Madame Rosalba le baptise Vagualame et lui prédit mariage avec une rouquine dont il aura un enfant bleu qui vivra trois minutes. Par contre, elle n’apprécie pas Yolande que rencontre Vagualame, blanche femme de glace, ni morte ni vivante, qui ne quitte jamais son fakir, son taureau d’appartement et son rat de cinquante kilos. Mais en février, l’oiseau de feu, qu’on l’appelle poumon, pleurésie ou fleur de sang, envoie Vagualame en Suisse sur une montagne froide, dans un «rucher à malade» avec son «balcon-alvéole» où, forcé au repos, il se voit mourir d’ennui. (suite…)

Uzanne Constant et Robida Albert – La Fin des Livres Contes pour les Bibliophiles

Uzanne Constant et Robida Albert - La Fin des Livres Contes pour les Bibliophiles - Bibliothèque numérique romande - Albert Robida illustration de première pageUzanne Constant et Robida Albert – La Fin des Livres Contes pour les Bibliophiles : Deux écrivains échafaudent «un Recueil de Contes de tous les temps et de tous les pays, dont les thèmes divers nous mettaient en chasse d’étrangetés.» De ces onze Contes pour les Bibliophiles, La Fin des Livres est une des plus réussies de ces histoires d’anticipation d’autrefois que nous lisons encore avec plaisir malgré leurs prédictions souvent si dépassées. Le narrateur prévoit la fin de l’édition imprimée et imagine ce qui pourrait la remplacer. Comptant sur l’humaine loi du moindre effort, il prévoit que la communication écrite sera remplacée par le son et l’image, ce que nous vivons aujourd’hui sous le règne de la radio et de la télévision. (suite…)

Carteromaco (Fortiguerri Niccolò) – Richardet (tome 2)

Carteromaco (Fortiguerri Niccolò) - Richardet 2 Bibliothèque numérique romande illustration de l'édition princepsCarteromaco (Fortiguerri Niccolò) – Richardet (tome 2) : Dans ce Tome 2 (chants  XVI à XXX), Despine est enlevée par le Scric son père pour l’empêcher d’épouser le Chrétien Richardet. Elle s’échappe dans la forêt enchantée de Lirine où elle perd le souvenir de son amour. Richardet la retrouve mais le Scric la reprend et une sorcière l’enferme dans un donjon impénétrable. Délivrée à nouveau, une malédiction la transforme en tigresse et la transporte au loin. Richardet et ses amis la sauvent. Mariage et liesse.

Le Riccardietto de Fortiguerri (1738) est une parodie du Roland furieux de l’Arioste qui vise à en démonter les ressorts. En trente chants burlesques, Fortiguerri plonge Charles, Roland, Renaud, Astolphe et les autres dans un méli-mélo d’invraisemblables aventures dont les amours contrariées de la belle Despine et de Richardet sont le thème général. (suite…)

Descaves Lucien – Sous-Offs ( parties 3 à 5)

escaves Lucien - Sous-Offs 3-5 - Bibliothèque numérique romande -Eugène Courboin couverture édition de référenceDescaves Lucien – Sous-Offs ( parties 3 à 5) : Favières, Édeline, Tetrelle et les autres poursuivent leur carrière militaire qu’elle soit dramatique ou dérisoire. Puis Lucien Descaves, dans Les Misères du sabre, brosse une série de portraits de militaires et leurs histoires banales, risibles ou noires. Enfin nous assistons, en direct, au procès retentissant pour injure contre l’armée intenté contre ce jeune auteur et son éditeur ainsi qu’aux plaidoiries des avocats. Ce roman, pamphlet par son réalisme, œuvre libertaire et antimilitariste, est écrit dans une langue à la fois terre à terre et superbe. (éd. conjointe BNR-ELG.) (suite…)

Descaves Lucien – Sous-Offs (première et deuxième parties)

Descaves Lucien - Sous-Offs 1 et 2 - Bibliothèque numérique romande - Eugène Courboin illustration de couverture de Sous-OffsDescaves Lucien – Sous-Offs (première et deuxième parties) : De jeunes conscrits sont envoyés au Havre puis à Dieppe, où, habillés : c’est pesé, ils deviennent des militaires… et même, pour certains, des sous-officiers. Dans ce roman naturaliste et satirique, Lucien Descaves dresse un tableau au vitriol de la vie de garnison en temps de paix (nous sommes juste après la défaite de la guerre franco-prussienne), faite d’ennui et de combines, d’amours éphémères de bordels ou de beuverie de bistrots lors des permissions. Sous-Officiers médiocres et ridicules que leur droit de punir rehausse à leurs yeux, casernements défaillants et étriqués : Lucien Descaves nous les décrit avec humour et délectation. Mal reçu par l’armée, qui intenta contre ce jeune auteur, alors peu connu, et son éditeur un procès retentissant pour injure contre l’armée, ce roman est un vrai pamphlet par son réalisme, œuvre libertaire et antimilitariste, avec une écriture à la fois terre à terre et superbe. Ces deux premières parties, descriptives, servent de hors-d’œuvre à la suite. (suite…)