Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Bernanos Georges – Écrits de Jeunesse

Bernanos Georges - Écrits de Jeunesse - Bibliothèque numérique romande - Sylvie S. Fontaine italienneBernanos Georges – Écrits de Jeunesse : Ces premiers écrits sont ceux d’un Bernanos royaliste militant. (Il rompra une première fois avec l’Action française à la fin de la guerre en 1918 puis définitivement en 1932, horrifié par la répression franquiste en Espagne, pays qu’il quittera pour le Brésil après que sa tête ait été mise à prix par Franco. Il  renoncera également à un antisémitisme, perceptible dans « La grande Peur des Bien-Pensants » de 1931, qu’il condamne dans le courant de la seconde  guerre mondiale.) Les nouvelles de 1907, écrites pour la revue  « Le Panache » mettent souvent en scène une noblesse guerrière qui combat pour l’honneur. D’autres un peu plus tardives (1914) sont plus complexes abordant des problématiques comme celle de la mort ou du conformisme. (suite…)

Doyle Arthur Conan – La grande Ombre

 

Doyle Arthur Conan - La grande Ombre - Bibliothèque numérique romande - Ernest Meissonnier Napoléon en 1814Doyle Arthur Conan – La grande Ombre :  L’ombre de Napoléon plane sur l’Europe, lorsque Jock Calder voit le jour, à West Inch. Élevé au milieu des moutons des landes écossaises, il s’imagine tout naturellement reprendre la ferme familiale lorsqu’il sera grand. Et épouser l’ingénue Edie aux yeux fripons. C’est sans compter Jim Horscroft, son ami d’enfance qui veut devenir médecin. Puis le destin va vraiment basculer. Il y a d’abord cet homme mystérieux que Jock et Jim recueillent à bord d’un bateau, plus mort que vif. Est-ce un déserteur ? Un militaire aguerri ? Enfin, le retour de Napoléon de l’île d’Elbe va précipiter les protagonistes dans le tourbillon de la terrible bataille de Waterloo. Un grand roman historique, écrit avec verve et non sans humour. (suite…)

Dumas Alexandre – Cécile

Dumas Alexandre - Cécile - Bibliothèque numérique romande - Maquette Laura Barr-Wells Photo navire Rémi JouanDumas Alexandre – Cécile : Une merveille ! On n’avait rien vu de pareil à cette robe ! « Ce n’était pas l’ouvrage d’une femme, c’était certainement le caprice de quelque fée. » … Et pourtant, c’était bien la jeune vendeuse qui l’avait brodée, plus deux longues années durant… Pour la vendre ? Certes non !

Alexandre Dumas nous ramène alors aux derniers jours de Louis XVI alors que le Baron de Marsilly se sacrifie pour protéger la fuite du roi. La Baronne, sa fille et sa mère, réussissent de justesse à atteindre l’Angleterre. Mais les émigrés sont bien désargentés… L’amour peut-il naître malgré tout ?

Dans cette nouvelles romantique, une noblesse émigrée sans ressource perd pied, peu à peu, prise dans le dilemme de poursuivre des traditions sans issue ou de s’adapter au réalisme de la bourgeoisie montante. Cécile et Henry lutteront contre le destin. Mais ne serait-ce pas de l’ubris ? (suite…)

Chateaubriand François-René de – Mémoires d’Outre-tombe (tome IV)

Chateaubriand - Mémoires d'Outre-ombe 4 - Bibliothèque numérique romande - photo Lise-Marie D.Chateaubriand François-René de – Mémoires d’Outre-tombe (tome IV): Ce quatrième volume nous entraîne dans les coulisses du pouvoir sous la Restauration.

En 1814, le retour des Bourbons sur le trône occupé pendant dix ans par Napoléon fait renaître l’ambition de Chateaubriand, qui aspire à une brillante carrière d’homme d’État. Il perdra vite ses illusions. Louis XVIII, prudent et conciliateur, mène une politique de compromis, tant avec les anciens jacobins qu’avec les hommes de l’Empire, et n’accorde à l’écrivain qu’un poste intérimaire de ministre de l’Intérieur. (suite…)

Boiteau Paul – Les Aventures du Baron de Trenck

Boiteau Paul - Les Aventures du Baron de Trenck - Bibliothèque numérique romande - Anonyme Des Friedrich Freiherrn von der Trenck merkwürdige LebensgeschichteBoiteau Paul – Les Aventures du Baron de Trenck (d’après ses mémoires) : Favori ! Frédéric II, le roi de Prusse ne pouvait plus se passer du jeune Frédéric, baron de Trenck, à peine vingt ans. Ses qualités intellectuelles et sa mémoire comme ses prouesses militaires l’introduisirent dans tous les cercles de la cour, et dans le quotidien du roi, il y rencontra Voltaire et le groupe des philosophes invités de Frédéric II. En campagne, il était son aide de camp et bénéficiaire de toutes les attentions.

Mais la faveur d’un roi n’a qu’un temps. Faut-il accuser les cabales de l’envie ou sa liaison avec Anne Amélie de Prusse, la propre sœur de Frédéric II ? Convaincu de trahison, il fut enfermé dans la forteresse de Glatz. Évadé, réfugié à Moscou où il séduisit une princesse, puis à Vienne pour recueillir la succession d’un cousin, il restait poursuivi par la fureur de Frédéric II qui réussit finalement à le capturer. Emprisonné à nouveau, il resta 10 ans sous les chaines dans un cachot de la forteresse de l’Étoile à Magdebourg.

Libéré, il écrivit ses mémoires qui connurent un immense succès en Europe et jusqu’en Amérique. Partisan de la révolution française, il se rendit à Paris. Arrêté comme espion, il fut guillotiné en 1794, dans les dernières heures de la Terreur. Plusieurs films reprennent les aventures de sa vie ainsi qu’une série, Les Aventures extraordinaires du baron von Trenck, diffusée en France en 1973. 

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Ramuz Charles Ferdinand – La Guerre dans le Haut-Pays

La Guerre dans le Haut-Pays - Charles Ferdinand Ramuz - Bibliothèque numérique romande - Francis Chaurel Les Ormonts un petit matin de marsRamuz Charles Ferdinand – La Guerre dans le Haut-Pays : En 1797, les idées révolutionnaires arrivent de France dans les Préalpes vaudoises, jusqu’à la vallée des Ormonts, dans le canton de Vaud. Le Bas de la vallée est déjà acquis aux nouvelles idées, mais le Haut, très conservateur, reste attaché au canton de Berne. Dans ce contexte historique tendu, les villages du Haut se rassemblent pour résister à l’ennemi du Bas ; seuls deux individus sont tentés par la Révolution : le vieux soldat un peu anarchiste Ansermoz et David, le fils du plus virulent conservateur antirévolutionnaire, qui va le renier pour ses idées libertaires. David quitte donc son père et son village pour aller s’engager avec les soldats du Bas.

Le malheur est que David est très amoureux de Félicie et ne vivra que pour la revoir et lui dire qu’il l’aime. Pendant ce temps, restée au village, Félicie se morfond en silence et tombe dans une folie désespérée, malgré les tendres attentions de son père. Jusqu’au jour où, mue par son instinct amoureux, elle se lève et part seule à la recherche de David dans la montagne. La fin n’est pas en forme de happy end, on s’en doute, elle sera douloureuse et brutale pour les deux amoureux.

Ramuz nous livre une magnifique et tragique description du combat entre l’amour et la politique, du conflit de génération entre père et fils,  des tensions entre le Haut et le Bas qui divisent les habitants de cette vallée. Ce roman, comme plusieurs autres de Ramuz, a été adapté au cinéma par un réalisateur suisse, en l’occurrence Francis Reusser, qui transcrit admirablement les déchirements provoqués par cette guerre dans la communauté montagnarde et paysanne des Ormonts.

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT