Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Scott Walter – Peveril du Pic (tome 2)

Scott Walter - Peveril du Pic (tome 2) - Bibliothèque numérique romande - photo Sylvie S.Scott Walter – Peveril du Pic (tome 2) : À la reprise de ce tome 2, nos héros sont vraiment en difficulté ! Alors que Peveril, le père, est arrêté pour trahison, Julien, son fils, est libéré mais pour combien de temps ? Alice est confiée à un gardien indigne aux sinistres projets alors que Bridgenorth a consommé sa rupture avec les Peveril. La suite, à Londres, avec le roi Charles II, le duc de Buckingham et le machiavélique Christian qui tire les fils de sa vengeance, fait réapparaître la mystérieuse Fenella, nous fait rencontrer un chevalier au cœur plus grand que sa taille et revenir la Comtesse de Derby. Cela suffira-t-il pour que nos héros puissent trouver une fin heureuse ?

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocketword

Scott Walter – Peveril du Pic (tome 1)

Scott Walter - Peveril du Pic (tome 1) - Bibliothèque numérique romande - photo Sylvie S.Scott Walter – Peveril du Pic (tome 1) : En 1678, en Angleterre, les Jésuites sont accusés de vouloir assassiner le roi Charles II. Sir Geoffrey Peveril, un vieux Cavalier, et le major Ralph Bridgenorth, un puritain, étaient voisins, presqu’amis. Julien, le fils de Sir Geoffrey, et Alice, la fille de Bridgenorth, ont été élevés ensemble puis… ont grandi. Cette relation  résistera-t-elle aux développements de la crise entre catholiques et protestants ? D’autant que Julien a été envoyé sur l’Île de Man auprès de la catholique comtesse de Derby, l’amie de sa mère. La chasse aux conspirateurs papistes va démarrer…

Action, complots, fausses accusations, rebondissements et romance sont au menu de ce Walter Scott  injustement méconnu.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocketword

Olivier Juste – Le pré aux noisettes (Tome 2)

Olivier Juste – Le pré aux noisettes 2 - Bibliothèque numérique romande - Laura Barr-Wells Paysage du Gros de VaudOlivier Juste – Le pré aux noisettes (Tome 2) Dans le pays de Lunay (c’est le pays de Vaud, bien sûr !), Michel et Marthe Fabrice voient leur retraite du Pré aux Noisettes au bord de la Vignonne (la Venoge ?) mise en cause par la Municipalité. Leurs amis auront fort à faire pour les aider d’autant qu’ils ont eux-mêmes leurs propres soucis : Valentin doit trouver qui sont ses parents, Céline voit son père s’opposer à ses rencontres avec Mauverney et Marguerite est toujours liée par le « contrat » de son père. Heureusement que le docteur a gardé quelques cartes dans sa manche ! Mais quels seront les effets de la révolution qui se développe ?

Ce dernier roman de Juste Olivier, une œuvre de maturité, est aussi d’une lecture agréable qui vous tient accroché au développement de l’intrigue qui se déroule entre ce couple avec son monde à part, leurs amis et les mœurs rigides de la campagne vaudoise  du milieu du 19e siècle.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocketword

Olivier Juste – Le pré aux noisettes (Tome 1)

Olivier Juste - Le Pré aux Noisettes 1 - Bibliothèque numérique romande - Laura Barr-Wells Alpes de Savoie ai dessus de BelmontOlivier Juste – Le pré aux noisettes (tome 1) :

Fabrice, le « régent » (l’instituteur) et sa femme Marthe forment un couple très unis. Ils ont l’habitude de s’isoler dans leur retraite du « Pré aux Noisettes ». Voilà qui ne plaît guère dans un petit village vaudois à l’époque de la révolution de 1845. Les langues vont bon train. Que peuvent-ils y faire ? Il faut absolument y mettre fin !

Ce dernier roman de Juste Olivier, une œuvre de maturité, est aussi d’une lecture agréable qui vous tient accroché au développement de l’intrigue qui va se dérouler entre ce couple avec son monde à part, leurs amis et les mœurs rigides de la campagne vaudoise  du milieu du 19e siècle.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocketword

Monnier Philippe – Le livre de Blaise

Monnier Philippe - Le livre de Blaise - Bibliothèque numérique romande - Anne Van de Perre Arc-en-ciel et orage devant le SalèveMonnier Philippe – Le livre de Blaise : Philippe Monnier met en scène Blaise, un original et poète marginal qui, en se souvenant de son enfance et de ses années d’écolier, fait un panégyrique ironique et attendri, peut-être un brin chauvin, du collège public de Genève, le Collège Calvin, institution qui a formé des générations de garçons, devenus élites masculines de la « République et Canton de Genève ». Ses souvenirs nous évoquent parfois Titeuf ou le petit Nicolas. Il fait tour à tour l’éloge des « gattes » (l’école buissonnière) qui, autant que l’école, trouve-t-il, permettent un apprentissage utile : « un arbre m’inspire autant d’amitié qu’un pédagogue ; et la nature m’offre une leçon que selon moi la vieille humanité n’a pas fini d’épeler » ou de la « bourrée » (combats) dans les cours de récréation qui serait un exutoire, pour les écoliers, à la violence contenue dans le cadre scolaire et social.

Comme son héros, cet écrivain genevois (1864-1911) qui vécu à Paris, Munich, Florence et Genève fut aussi poète, journaliste, historien de l’art avant la lettre, féru d’archéologie. Ses écrits sur la vie genevoise, notamment les Causeries genevoises et l’Histoire de Blaise,  lui apportèrent la notoriété. Il a aussi écrit sur l’Italie, l’histoire et les arts.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocketword

Nodier Charles – Jean Sbogar

Nodier Charles - Jeasn Sbogar - Bibliothèque numérique romande - Anne Van de Perre Canale grande VeniseNodier Charles – Jean Sbogar : Conçu en 1812 sur les lieux même de l’action (principalement Trieste et Venise), Jean Sbogar est l’histoire d’une jeune fille fragile, Antonia et de sa sœur, Lucile Alberti, des françaises élevées près de Trieste. Dans la région, sévit aussi un chef de bande, Jean Sbogar, qui rançonne paysans et voyageurs. Célèbre mais objet de crainte, il ne peut, bien sûr, avoir quoi que ce soit de commun avec ces jeunes femmes.

Comme l’écrit Sainte-Beuve : « le style de Nodier, avec une grâce et une souplesse qui ne seront qu’à lui et qui composeront son caractère, atteindra à peindre de la sorte les mouvements prompts, les reflets soudains, les chatoiements infinis de la verdure et des eaux, moins sans doute, dans toute scène, les grands traits saillants et simples qu’une multitude de surfaces nuancées et d’intervalles qui semblaient indéfinissables et qu’il exprime. Ainsi, dans Jean Sbogar, sa plume saisira le vol des goélands qui s’élèvent à perte de vue et redescendent en roulant sur eux-mêmes, comme le fuseau d’une bergère échappé à sa main. Ainsi, à un autre endroit, il prolongera dans le sable fin et mobile de la plage les ondulations vagues qui bercent la voiture et le rêve d’Antonia. Son mouvement de style, aux places heureuses, est tout-à-fait tel, parfois rapide et plus souvent bercé. »

Nous vous présentons ici, dans un français actualisé, la version de 1832 de ce roman, revue alors et corrigée par Charles Nodier.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocketword