Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Fazy James – Jean d’Yvoire au bras de fer

Fazy James - Jean d'Yvoire au bras de fer - Bibliothèque numérique romande -  J. Fromont Château d'YvoireFazy James – Jean d’Yvoire au bras de fer ou le tour du lac en 1564, Légende chablaisanne : Le lac Léman, voie navigable servant au transport de marchandises qui venaient parfois de fort loin (Allemagne, Italie, etc.) fut aussi un théâtre propice à la piraterie dans les périodes troublées. Au début du 16ème siècle, les ducs de Savoie qui avaient dominé la région lémanique subissent des revers : Genève avec Calvin s’est proclamée république et repousse le siège savoyard, les bernois réformés, en 1536, volent au secours de Genève, envahissent et convertissent de force le Pays de Vaud ainsi que le Chablais sur la rive sud du lac. Charles III de Savoie perd alors, en quelque jours, la quasi-totalité de ses États.

Jean, baron d’Yvoire – dont la maison avait franchise pour protéger et percevoir des taxes sur la navigation lacustre – a fui la ruine et la domination bernoise. Il revient au pays, en 1564, alors que des négociations sont en cours entre Berne et Charles III en vue du retour du Chablais dans le duché de Savoie. Jean entame la construction d’un grand navire afin de rétablir, en cette période troublée, les privilèges de sa baronnie sur le lac. Ses ambitions seront-elles plus fortes que son amour ? … et que les résistances bernoises ou genevoises ?

James Fazy (1794 – 1878) est un politicien genevois, chef de l’aile gauche radicale, leader de la révolution genevoise de 1846 et auteur de la constitution genevoise de 1847. Il abat les anciennes fortifications sur lesquelles il construit la « ceinture faziste », favorise l’implantation d’industries, crée diverses institutions (avec parfois des revers) comme la Banque de Genève, l’Hôpital Cantonal.… établit l’école laïque et primaire gratuite. Il est considéré comme le précurseur de la Genève moderne. Au plan national, il fut rapporteur des lois sur les chemins de fer et l’École polytechnique fédérale.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocketword-ODT

Cérésole Alfred – Le Journal de Jean-Louis

Cérésole Alfred - Journal de Jean-Louis - Bibliothèque numérique romande - Édouard Castres Armée de Bourbaki en Suisse en 1871Cérésole Alfred – Le Journal de Jean-Louis : Jean-Louis, archétype du paysan et vigneron vaudois (n’y a-t-il pas, au « Comptoir », un concours Jean-Louis?) créé par Alfred Cérésole nous livre de savoureuses histoires de terroir dans un langage superbe où patois se mêle au français de chez nous. Sur un ton moins léger, il nous conte sa « mob » en 1871-72 dans l’hiver jurassien et la déroute des armées de Bourbaki. Si le patriotisme est de rigueur perce aussi une critique sévère de la guerre et de ceux qui « l’emmodent ».

Alfred Cérésole est un pasteur protestant amoureux des traditions vaudoises. Il a fait de nombreuses recherches dans les archives du canton et interrogé moult habitants des régions vaudoises sur leurs traditions familiales et leurs récits légendaires.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocketword

Olivier-Ruchet Caroline – La Campagne des Corps-Francs

Olivier Ruchet - La Campagne des Corps-Francs - Bibliothèque numérique romande - Conflict at Lucerne The Illustrated London NewsOlivier-Ruchet Caroline – La Campagne des Corps-Francs : Les deux expéditions des « Corps-Francs », visaient à renverser le gouvernement conservateur et catholique du Canton de Lucerne. Ces expéditions furent l’expression d’un soulèvement populaire anticlérical – soutenu, mais sans grande implication, par les cantons radicaux et libéraux – dont l’élément déclencheur fut le recrutement de jésuites pour encadrer l’enseignement supérieur lucernois. Mal conduites, ces expéditions furent des échecs. Deux ans plus tard, le conflit entre l’alliance séparée (Sonderbund) de sept cantons conservateurs – et catholiques – et les libéraux-radicaux  devait déboucher sur la guerre civile du Sonderbund.

Caroline Olivier-Ruchet nous narre ici la deuxième « Campagne des Corps-Francs » en mars 1845, dans la période qui a suivi ces expéditions et avant la guerre du Sonderbund.

Téléchargements : ePubPDF– PDF A5 – Kindle-Mobipocketword

Cherbuliez Victor – Le fiancé de Mlle Saint-Maur

Cherbuliez Victor - Le Fiancé de Mlle Saint-Maur - Bibliothèque numérique romande - Sylvie Savary Parc et Manoir en AllemagneCherbuliez Victor – Le fiancé de Mlle Saint-Maur : Maurice d’Arolles et Simone Saint-Maur ont été fiancés par leurs parents dès leur enfance. Devenus adultes, leurs inclinations vont-elles correspondre à celles de leur famille ? Maurice peine à vouloir s’établir malgré les injonctions de son frère, le député Geoffroy d’Arolles, et de son épouse l’ambitieuse et trop belle Gabrielle. Son meilleur ami, l’architecte Séverin Maubourg, part en ambassade auprès de Simone. Le mariage se fera-t-il comme prévu ou… ?

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocketword

Leroux Gaston – La Colonne infernale

Leroux Gaston - La Colonne infernale - Bibliothèque numérique romande - Dominique Vuichard Nuages au dessus de la plaine genevoiseLeroux Gaston – La Colonne infernale : 1914 : l’Allemagne du Kaiser Guillaume II s’apprête à déclarer la guerre à la France. Ses services secrets ont gangréné le Nord-Est de la France, de Nancy à Paris d’un réseau d’espions bien organisé et prêt, au moment voulu, à paralyser le pays pour permettre aux armées allemandes d’atteindre la capitale sans coup férir. Mais c’était compter sans Monique, son fils Gérard et Juliette sa fiancée. Et aussi François et toute la Colonne Infernale… qui résoudront, au dépens des Allemands, les mystères du « Faux-Nom » et du dossier H.

Œuvre de guerre, écrite en 1916 et parue en feuilleton dans Le Matin, La Colonne infernale est indéniablement marquée par un patriotisme exacerbé et une germanophobie qui ne fait pas dans le détail. Mais c’est aussi un des premiers romans d’espionnage francophones où l’art de Gaston Leroux pour l’intrigue, les rebondissements et le mystère emporte son lecteur tout au long de ces huit cents pages.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindel-Mobipocketword

Cherbuliez Victor – Amours fragiles

Amours fragiles - Victor Cherbulliez - Bibliothèque électronique du QuébecCherbuliez Victor – Amours fragiles : Le Roi Apépi – Le Bel Edwards – Les Inconséquences de M. Drommel.

Victor Cherbuliez (Genève, 1829 – Combs-la-Ville, 1899), est un romancier (une trentaine de romans et nouvelles), critique littéraire, qui publie aussi des chroniques politiques dans La Revue des deux mondes (pseudonyme : G. Valbert). Une citation : «La politique ne sera jamais qu’une science conjecturale. […] Les grands politiques ne sont pas toujours très délicats dans le choix de leurs auxiliaires, il y a des nécessités qu’ils subissent, ils s’en vengent par le mépris. […] On peut définir d’un mot le politicien en disant que pour lui la politique n’est ni un art ni une science, mais un métier… Arrive-t-il à se faire nommer député, sa principale préoccupation est de l’être toujours. Les vrais politiciens dédaignent les spécialistes, ils se piquent de tout savoir sans avoir rien appris. Il y en a qui ont du talent pour la parole et le don de s’échauffer à froid. Ses électeurs l’ont nommé pour faire triompher leurs idées, leur programme. Il est souvent assez intelligent pour trouver ce programme absurde ; mais il a le courage de l’absurde. »

édition de la Bibliothèque électronique du Québec (BeQ)

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – word