Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Funck-Brentano Frantz – Mandrin Capitaine général des contrebandiers

Funck-Brentano Frantz - Mandrin Capitaine général des contrebandiers - illustration de l'édition de référenceFunck-Brentano Frantz – Mandrin Capitaine général des contrebandiers :  Mandrin (1725-55) a gagné sa légende en une seule année : 1754. À 27 ans, la vie de Louis Mandrin a basculé. Son frère, Pierre, a été pendu. Sa famille est ruinée. Mandrin déclare alors la guerre aux fermiers généraux ! Le 2 janvier 1754, avec ses «Mandrins», comme on les appellera très vite, il attaque, en Chartreuse, les brigadiers des Fermes, les menace de représailles et disparaît… Puis Mandrin effectue six campagnes successives, se déplaçant «à la vitesse de l’éclair» comme le dit Voltaire, à travers le Dauphiné, la Bresse, le Jura, la Bourgogne, l’Auvergne, et jusqu’au Rouergue. Organisé militairement, il met sur les dents receveurs de taxes, gardes et armées royales. Ses succès sont insupportables pour la Ferme alliée au ministère de la guerre. Une expédition en territoire savoyard, violant la frontière et tuant au passage des paysans qui voulaient résister à l’envahisseur français, cueillera Mandrin en son refuge malgré une résistance désespérée. Ramené en territoire français, jugé à Valence, torturé et exécuté, Mandrin mourra, roué, sur l’échafaud le 26 mai 1755. (suite…)

Reymond Lucien – L’Émigrée

Reymond Lucien - L'Émigrée - Bibliothèque numérique romande - Pmau Vu du Mont d'Or, quelques brumes montent de la forêt du Risoux CC-BY-SAReymond Lucien – L’Émigrée : Le Jura vaudois et suisse a accueilli, à plusieurs époques, des fugitifs français, que ce soit des guerres de religion (Languedoc, révocation de l’édit de Nantes) ou, plus tardivement, comme ici, lors de la révolution française. C’est ce que nous narre Lucien Reymond alors que, en 1793, la révolution française était en marche : période difficile pour la noblesse et l’aristocratie française qui, non seulement perd ses privilèges, mais se fait aussi pourchasser. Certains se dirigent vers la Suisse. C’est le cas notamment de deux nobles qui font appel à Louis Panier, dit le grand Louis, pour les aider à échapper à leurs poursuivants et franchir la chaîne du Risoux jusqu’à la frontière suisse. Contrebandier expérimenté, le grand Louis connaît parfaitement la région et toutes les finesses du métier afin d’échapper aux ruses de la police et des douaniers. Voici donc nos deux fugitifs et le grand Louis partis pour une expédition riche en péripéties. (suite…)

Mardrus J. C. (trad.) – Le Livre des mille et une nuits (tome septième)

Mardrus J. C. (trad.) - Le Livre des mille et une nuits 7 - Bibliothèque numérique romande - miniature persane extraites du livre Bustan du poète SaadiMardrus J. C. (trad.) – Le Livre des mille et une nuits (tome septième) : Vous trouverez, dans ce tome septième, la célèbre histoire d’Ali Baba et les quarante voleurs mais, aussi, bien d’autres contes où vous souffrirez avec Giafar dans l’Histoire du livre magique, vous connaitrez Abou’l Hassân  et Gerbe de Perle, le vizir Hassan et la princesse Suleika, vous suivrez l’Histoire compliquée de l’adultérin sympathique, La Malice des épouses et les Paroles sous les quatre-vingt-dix-neuf têtes coupées. Vous écouterez les histoires des Rencontres d’Haroun Al-Rachid sur le pont de Bagdad ou serez ravis par les contes des Séances charmantes de l’adolescence nonchalante. (suite…)

Sue Eugène – Le Commandeur de Malte

Sue Eugène – Le Commandeur de Malte - Bibliothèque numérique romande - Théodore Gudin Combat d'un vaisseau français et de deux galères barbaresquesSue Eugène – Le Commandeur de Malte : Aux environs de La Ciotat, la jeune Reine des Anbiez rencontre le bel Erèbe. Celui-ci s’éprend de Reine. Des pirates se préparent à attaquer le village alors que le seigneur Raimond V et les habitants fêtent Noël. Car le chef des pirates, Pog-Reis, a passé de nombreuses années à pourchasser les chevaliers de Malte. Il pense pouvoir enfin assouvir sa vengeance envers le commandeur Pierre des Anbiez, frère de Raimond V. (suite…)

Mardrus J. C. (trad.) – Le Livre des mille et une nuits (tome sixième)

Mardrus J. C. (trad.) - Le Livre des mille et une nuits 6 Bibliothèque numérique romande - «Tolérance dans l’espoir de la guérison», miniature persane extraites du livre Bustan du poète SaadiMardrus J. C. (trad.) – Le Livre des mille et une nuits (tome sixième) :Encore des histoires de magie, de combats, d’amour et d’humour, pour se laisser emporter dans le monde et la tradition orale de l’orient d’autrefois. Rencontrez La jeune Franque héroïque qui vous apprendra que la perfidie se retourne toujours contre ses auteurs. Suivez Zein, le sultan dépensier, à la recherche d’une âme sœur qui vaudra toutes les richesses. Qui n’a rêvé d’avoir une lampe magique comme le sympathique Aladdin à qui il faudra, en plus de la lampe, toutes les ruses pour arriver à ses fins …et à son amour. (suite…)

Bainville Jacques – Le dix-huit brumaire

Bainville Jacques - Le dix-huit brumaire - Bibliothèque numérique romande - François Bouchot Le général Bonaparte au Conseil des Cinq-CentsBainville Jacques – Le dix-huit brumaire : Très bien documenté, Jacques Bainville nous fait revivre «comme si on y était» le coup d’État du 18 Brumaire qui permit à Napoléon de prendre la pouvoir. Un coup d’État que Napoléon voulait légal, constitutionnel et non violent. Tout ne s’est pas passé le 18 brumaire, d’ailleurs, qui fut en réalité une journée assez facile. (suite…)