Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Erckmann-Chatrian – Le Trésor du vieux Seigneur

ERckmann-Chatrian - Le Trésor du vieux Seigneur - Bibliothèque numérique romande - Johannes Aubele Brissach vu du RhinErckmann-Chatrian – Le Trésor du vieux Seigneur : Furbach, le libraire, vit paisiblement à Munich. Digne et respecté, voici qu’une nuit il est réveillé par l’agitation de son cocher. Au petit matin, . Sa vision est précise, détaillée et à la lumière de la lune il a vu un chevalier dont il possède la médaille, une curieuse et ancienne médaille qu’il montre à Furbach. Encore faut-il trouver le château… Un conte de fée pour grandes personnes…

Une des nouvelles des Contes des bords du Rhin dont nous allons publier la suite prochainement.

Erckmann-Chatrian est le nom de plume de deux co-auteurs : Émile Erckmann et Alexandre Chatrian. Réalisme rustique et populaire, Contes de la Forêt-Noire et d’Alsace, font de leurs romans et nouvelles une œuvre attachante.

Téléchargements : ePUB – PDF – PDF A5 – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Erckmann-Chatrian – Le Bourgmestre en Bouteille

Erckmann-Chatrian - Le Bourgmestre en Bouteille - Bibliothèque numérique romande - Bserin Vignes en AlsaceErckmann-Chatrian – Le Bourgmestre en Bouteille : Le vin rouge est bon pour le cœur, dit-on. Cependant, faites attention au lieu où sont plantés les ceps ! Les vignes du « vin-qui-rend-fou » poussent à Cilaos mais le Johannisberg peut cacher, lui aussi, quelques mystères… Car le bourgmestre de Welche était un triste sire, « d’une gravité stupide, ne buvant que de l’eau, n’estimant que l’argent, et ne songeant qu’à étendre ses propriétés », bref, un homme qui prenait plaisir à épier ses employés et qui n’avait l’estime de personne. Paix à son âme !

Mais, au fait, est-il vraiment mort ? Peut-être Hippel et Ludwig, dans leur pèlerinage œnologique, auraient-ils mieux fait de se cantonner au vin blanc. Mais l’auberge dans laquelle ils venaient de passer la soirée était vraiment étrange… Fantastique et humour sont au menu de cette courte nouvelle d’Erckmann-Chatrian.

Erckmann-Chatrian est le nom de plume de deux co-auteurs : Émile Erckmann et Alexandre Chatrian. Réalisme rustique et populaire, Contes de la Forêt-Noire et d’Alsace, font de leurs romans et nouvelles une œuvre attachante.

Téléchargements : ePUB – PDF – PDF A5 – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Erckmann-Chatrian – Hugues-le-Loup

Erckmann-Chatrian - Hugues-le-Loup - Bibliothèque numérique romande - Tubamirum Hauts de la Schlucht avec arbres gelésErckmann-Chatrian – Hugues-le-Loup : Fritz n’a guère le choix : le vieux Sperver vient le chercher à Fribourg où il exerce la médecine et l’emmène séance tenante. Après une chevauchée dans la neige, les montagnes et les sapins de la Forêt Noire, les voici au château de Nideck, une « château d’embuscade » dont la masse sombre surplombe les environs. Le comte Yéri y souffre d’une étrange maladie qui revient chaque année à la même période, des attaques furieuses qui l’épuisent peu à peu. Le comte suscite l’étonnement de Fritz : « Dès le premier instant, je fus saisi de l’étrange physionomie du seigneur de Nideck et, malgré toute l’admiration respectueuse que venait de m’inspirer sa fille, je ne pus m’empêcher de me dire : « C’est un vieux loup ! » En effet, cette tête grise à cheveux ras, renflée derrière les oreilles d’une façon prodigieuse, et singulièrement allongée par la face ; l’étroitesse du front au sommet, sa largeur à la base ; la disposition des paupières, terminées en pointe à la racine du nez, bordées de noir et couvrant imparfaitement le globe de l’œil terne et froid ; la barbe couurte et drue s’épanouissant autour des mâchoires osseuses : tout dans cet homme me fit frémir, et des idées bizarres sur les affinités animales me traversèrent l’esprit » Fritz est perplexe. S’agit-il d’une sorte de rage, d’une folie ? Étrange château et étranges événements ! Et quel rôle y joue la « Peste Noire » une vieille femme qui vient roder aux alentours du château ? L’horreur va en s’accentuant tout en ne permettant jamais de répondre à notre hésitation : évènements fantastiques ou folie ?

« Ce texte a paru pour la première fois en mai 1859, sous forme de feuilleton dans la revue Le Constitutionnel. Il a eu du succès chez les lecteurs. L’année suivante, ce récit se voit republié en volume, faisant partie du recueil Contes de la Montagne, sorti chez Michel Lévy. Néanmoins, cette nouvelle fera l’objet de nombreuses rééditions en raison de sa popularité générale. Une adaptation de Michel Subiela sera également diffusée à la télévision en 1975. Il s’agit apparemment d’une réussite, souvent citée parmi les meilleures nouvelles de la production fantastique erckmanno-chatriannienne.[…] Erckmann-Chatrian parviennent à créer avec efficacité le suspens nécessaire grâce à des descriptions détaillées. […] L’ambiance fantastique est créée par notre hésitation… » (Klâra Lezatkovâ, L’écriture fantastique d’Émile et Alexandre Erckmann-Chatrian, Brno, 2006, magisterskâ diplomovâ prâce, Masarykova univerzita.)

Téléchargements : ePUB – PDF – PDF A5 – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Wells H. G. – La Guerre des Mondes (Livre Second)

Wells H. G. - La Guerre des Mondes (Livre Second) - Bibliothèque numérique romande - Henrique Alvim CorrêaWells H. G. – La Guerre des Mondes (Livre Second) : La Guerre des Mondes ! L’invasion de l’Angleterre par les fameux martiens sur leurs tripodes, dominateurs, invincibles, et pourtant vaincus par des organismes plus forts que les humains. La Guerre des Mondes, archétype de l’invasion extraterrestre qui sera reprise à l’envi dans la littérature de SF et au cinéma (ainsi « Independance Day ») ! La Guerre des Mondes, adaptée pour la radio par Orson Wells en 1938 : l’émission créa la panique et la CBS dut verser en réparation pas moins d’un million de dollars. De nombreux américains continuèrent à croire, malgré les démentis, à la venue des Martiens, première démonstration, par l’absurde, de la force des médias. La Guerre des Mondes, enfin, fit l’objet de plusieurs adaptations cinématographiques dont celle de Spielberg en 2005.

Mais la Guerre des Mondes, c’est mieux que cela. C’est un récit haletant, conduit comme un reportage en temps de guerre, qui dépeint la lutte désespérée des humains contre des envahisseurs inhumains sortis de nos pires cauchemars. Il ne manque ni de catastrophes spectaculaires ni d’action. Plus de cent ans après avoir été écrit, il n’a pas pris une ride !

La Guerre des Monde c’est aussi un roman anti-impérialiste et prémonitoire. Anti-impérialiste car c’est touché par le destin des indigènes de Tasmanie décimés par l’empire britannique qu’H-G. Wells va imaginer des envahisseurs colonialistes et des humains qui se trouvent « du mauvais côté », face à une civilisation plus avancée qu’eux. Prémonitoire car comment ne pas être frappé par ces déluges militaires, Fumée Noire et gaz, rayons, destructions et morts de civils, écrits quelques quinze ans avant la première guerre mondiale ? « Toutes les scènes d’exode, de panique, ou même d’actes héroïques (plus rares) sont indéniablement universelles. Wells, n’a pas seulement écrit un roman de « romance scientifique », il a surtout transcrit un témoignage intemporel sur les horreurs de la guerre » (Erwelyn, 30 septembre 2013, Culture Martienne 2007-2014.)

Cette publication numérique reprend l’édition de luxe de 1906 (Bruxelles, L. Vandamme) tirée à 500 exemplaires. Henrique Alvim Corrêa, un dessinateur brésilien établi à Bruxelles, réalise pour celle-ci plus de 130 illustrations qui reçurent l’approbation de H.-G. Wells. Son œuvre est peu connue car elle a été presque entièrement détruite lors de l’invasion allemande puis à l’occasion d’un naufrage mais elle reste remarquable et mérite d’être redécouverte.

Compte tenu du nombre important d’illustrations, nous publions les deux livres qui composent « La Guerre des Mondes » séparément. Ce deuxième livre décrit la Terre au Pouvoir des Martiens.

Téléchargements : ePUB – PDF – PDF A5 – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Wells H. G. – La Guerre des Mondes (Livre Premier)

Wells H. G. - La Guerre des Mondes (Livre Premier) - Bibliothèque numérique romande - Henrique Alvim CorrêaWells H. G. – La Guerre des Mondes (Livre Premier) : La Guerre des Mondes ! L’invasion de l’Angleterre par les fameux martiens sur leurs tripodes, dominateurs, invincibles, et pourtant vaincus par des organismes plus forts que les humains. La Guerre des Mondes, archétype de l’invasion extraterrestre qui sera reprise à l’envi dans la littérature de SF et au cinéma (ainsi « Independance Day ») ! La Guerre des Mondes, adaptée pour la radio par Orson Wells en 1938 : l’émission créa la panique et la CBS dut verser en réparation pas moins d’un million de dollars. De nombreux américains continuèrent à croire, malgré les démentis, à la venue des Martiens, première démonstration, par l’absurde, de la force des médias. La Guerre des Mondes, enfin, fit l’objet de plusieurs adaptations cinématographiques dont celle de Spielberg en 2005.

Mais la Guerre des Mondes, c’est mieux que cela. C’est un récit haletant, conduit comme un reportage en temps de guerre, qui dépeint la lutte désespérée des humains contre des envahisseurs inhumains sortis de nos pires cauchemars. Il ne manque ni de catastrophes spectaculaires ni d’action. Plus de cent ans après avoir été écrit, il n’a pas pris une ride !

La Guerre des Monde c’est aussi un roman anti-impérialiste et prémonitoire. Anti-impérialiste car c’est touché par le destin des indigènes de Tasmanie décimés par l’empire britannique qu’H.-G. Wells va imaginer des envahisseurs colonialistes et des humains qui se trouvent « du mauvais côté », face à une civilisation plus avancée qu’eux. Prémonitoire car comment ne pas être frappé par ces déluges militaires, Fumée Noire et gaz, rayons, destructions et morts de civils, écrits quelques quinze ans avant la première guerre mondiale ? « Toutes les scènes d’exode, de panique, ou même d’actes héroïques (plus rares) sont indéniablement universelles. Wells, n’a pas seulement écrit un roman de « romance scientifique », il a surtout transcrit un témoignage intemporel sur les horreurs de la guerre » (Erwelyn, 30 septembre 2013, Culture Martienne 2007-2014.)

Cette publication numérique reprend l’édition de luxe de 1906 (Bruxelles, L. Vandamme) tirée à 500 exemplaires. Henrique Alvim Corrêa, un dessinateur brésilien établi à Bruxelles, réalise pour celle-ci plus de 130 illustrations qui reçurent l’approbation de H.-G. Wells. Son œuvre est peu connue car elle a été presque entièrement détruite lors de l’invasion allemande puis à l’occasion d’un naufrage mais elle reste remarquable et mérite d’être redécouverte.

Compte tenu du nombre important d’illustrations, nous publions les deux livres qui composent « La Guerre des Mondes » séparément. Ce premier livre décrit l’arrivée des Martiens.

Téléchargements : ePUB – PDF – PDF A5 – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Varlet Théo – Aurore Lescure Pilote d’Astronef

Varlet Théo - Aurore Lescure Pilote d'Astronefs - Bibliothèque numérique romande - maquette Laura Barr-WellsVarlet Théo – Aurore Lescure Pilote d’Astronef : Après la catastrophe de la « La Grande Panne » l’exploration astronautique et la construction d’astronefs a été interdite. Aurore Lescure qui a épousé Gaston Delvart se contente d’un poste d’assistante auprès du professeur Nathan. Elle rêve pourtant encore de piloter des vaisseaux spatiaux. Mais le climat international s’obscurcit et beaucoup craignent qu’une deuxième guerre mondiale ne soit le prélude à la destruction de l’humanité, maintenant que l’art des fusées et des missiles est maîtrisé. Dans le plus grand secret, une milliardaire originale décide de créer une colonie hors de la terre pour préserver la race humaine. Elle recrute Aurore pour diriger une première expédition vers Éros un gros astéroïde actuellement proche de la Terre. Cependant, dans cette expédition, tout ira de travers : le secret est découvert et Oscar, le jeune neveu journaliste s’impose parmi les participants. Des espions, des gendarmes, entraînent un départ précipité. Et voilà que, parvenu à destination, Éros se révèle habitée ! Mais l’intelligence est-elle toujours humanoïde ? … Que se passe-t-il quand une civilisation avancée rencontre des barbares ?

(suite…)