Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

La Harpe Jean-François de – Éloge de Racine

La Harpe Jean-François de - Éloge de Racine - Anonyme Portrait de Jean François de La HarpeLa Harpe Jean-François de – Éloge de Racine  : «L’éloge d’un grand homme est presque toujours un combat contre les préjugés; mais si jamais cette vérité fut incontestable, c’est surtout à l’égard de Racine. Il ne fut pas apprécié par son siècle, et il n’y a pas longtemps qu’il l’est par le nôtre. Il eut beaucoup d’ennemis pendant sa vie ; il en a encore après sa mort.[…] C’est une admiration vraie et sentie qui m’amène après tant d’autres, non pas aux pieds de ta statue (car tu n’en as pas encore), mais sur ta tombe où j’ose apporter à tes cendres des hommages qu’une autre main peut‐être devrait te présenter.» (suite…)

Ramuz C. F. – Découverte du monde

Ramuz C. F. - Découverte du monde - Bibliothèque numérique romande - Sylvie S. Cathédrale de LausanneRamuz C. F. – Découverte du monde : C. F. Ramuz (1878-1947) a 61 ans lorsque paraît cette autobiographie très émouvante. Il se tourne vers son passé pour comprendre pourquoi et comment il est devenu écrivain. Il déroule le fil de sa jeunesse lausannoise : depuis sa naissance à la rue Haldimand, au-dessus du magasin tenu par son père, jusqu’à ses 25 ans et la publication de son premier livre, « Le Petit Village ». Ses nombreux souvenirs nous font découvrir le Lausanne de cette époque. (suite…)

Weill Berthe – Pan dans l’œil !…

Weill Berthe - Pan dans l'œil !... - Bibliothèque numérique romande - Léon Louis Mahélin Berthe Weill, busteWeill Berthe – Pan dans l’œil !… Personnage mythique du Montmartre des années 1910-1930, Berthe Weill, dite la Mère Weill, est la première femme galeriste et marchande d’art. Pan dans l’œil!… est son autobiographie un peu folle mais très attachante, où elle raconte dans un style bien à elle, fait de courtes phrases et de beaucoup d’exclamations, sa vie de galeriste à Paris. Pleine d’humour et d’autodérision, elle se débrouille comme elle peut avec un minimum d’argent, mais elle a le flair pour acheter des Picasso, des Modigliani pour presque rien et les revendre sans faire beaucoup de bénéfice! (suite…)

Vinet Alexandre – Études sur la littérature française au XIXe siècle. Tome III. Sainte-Beuve, Edgar Quinet, Michelet, etc.

Vinet Alexandre - Études sur la littérature française au XIXe siècle. Tome III. - Bibliothèque numérique romande - Charles-Louis Glardon - Alexandre Vinet portrait posthumeVinet Alexandre – Études sur la littérature française au XIXe siècle. Tome III. Sainte-Beuve, Edgar Quinet, Michelet, etc.: «Ce troisième volume continue et complète les deux premiers. Leur ensemble comprend toute la pensée de Vinet sur le grand mouvement littéraire français dont il fut le spectateur et le juge. […] d’une manière générale on peut dire que le romantisme tout entier est là, saisi dans son principe et suivi dans ses conséquences, apprécié par un critique qui était à la fois un homme d’un goût très sûr et très fin, un moraliste et un écrivain.» (Préface) (éd. part. LABEX OBVIL) (suite…)

Crisinel Edmond-Henri – Alectone et textes en prose

Crisinel Edmond-Henri - Alectone et textes en prose - Bibliothèque numérique romande - Jean-Claude Stehli La Nature a peur du videCrisinel Edmond-Henri – Alectone et textes en prose : Des textes en proses pour faire découvrir un poète? Et pourtant ces écrits, que ce soit la prose poétique d’Alectone ou des souvenirs de l’univers ordinaire, soulignent le drame de cet homme discret, un journaliste, aux prises avec ses démons  qui engendra une œuvre poétique que certains comparèrent à Gérard de Nerval. Avec Alectone, écrit sur plusieurs années, drame et symboles se mélangent pour souligner la douleur et l’horreur de l’«univers inhumain» de l’hôpital psychiatrique. Alectone, nom donné à une patiente dont les cris le tenaient éveillé la nuit, femme réelle et mythique, fille de colère et de compassion, résume bien la teneur de cette œuvre déroutante d’une vérité masquée et pourtant universelle. Hommage à son compagnon décédé, souvenirs d’enfance, des textes pleins d’humour et de nostalgie, complètent ce recueil de textes en prose. (suite…)

Renfer Werner – Le Palmier

Renfer Werner - Le Palmier - Bibliothèque numérique romande - Laura Barr-Wells Île du LevantRenfer Werner – Le Palmier : Récit poétique et symbolique, prose entrecoupée de poèmes, cette œuvre préférée de Werner Renfer, nous raconte le séjour qu’il fit, avec sa jeune épouse, à l’Île du Levant en 1923. L’île est lors déserte. Le  Domaine d’Héliopolis  et la base militaire de la Marine viendront plus tard. Dans cette nature inviolée, Renfer cite les vers Baudelaire: «La Nature est un temple où de vivants piliers Laissent parfois sortir de confuses paroles; L’homme y passe à travers des forêts de symboles» et son récit se peuple de ces symboles qui décrivent sa libération de la décevante aventure parisienne, l’inspiration retrouvée à la source pure et la trouée ardue de la création jusqu’à parvenir au palmier de la vie qui culmine sur l’île. (suite…)