Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Combe T. – Monique

Combe T. - Monique - Bibliothèque numérique romande - Sylvie S. Vapeur Neuchâtel Combe T. – Monique : Après cinq années de voyage en Orient, Rémy Dorbe retourne au pays, dans une petite ville romande au bord d’un lac. Parti avec la fougue de ses vingt ans, trouvant alors sa ville ennuyeuse et pédante, il revient au pays, prêt à refaire connaissance avec les lieux de sa jeunesse. Le retour de Rémy ne sera pas si simple, un schisme est en train de se former dans la «bonne société» dont il est issu. D’un côté, les conservateurs, gardiens de la vertu et des bons principes, sont quelque peu suspicieux de Rémy, de ce qu’il est devenu et des idées que lui ont inspiré l’étranger; de l’autre, les progressistes lui sont plus favorables. (suite…)

Musset Alfred de – Le Fils du Titien

Musset Alfred de - Le Fils du Titien - édition JLRMusset Alfred de – Le Fils du Titien : Un conte qui se déroule dans la Venise des années 1520,  alors qu’elle était à son apogée, avec un héros qui comme Musset (qui écrit cette nouvelle trois ans après sa rupture avec George Sand) s’interroge sur son art et les sacrifices qu’il impose. La passion artistique vaut-elle la perte de la passion tout court, des ses amours  et de sa vie? (suite…)

Sue Eugène – Clémence Hervé ou la femme de lettre (Le Diable Médecin vol. 4)

Sue Eugène - Clémence Hervé ou la femme de lettre (Le Diable Médecin 4 ) - Sylvie S. Statue de ParisSue Eugène – Clémence Hervé ou la femme de lettre (Le Diable Médecin vol. 4) : Clémence Hervé est une illustre femme de lettres: écrivaine talentueuse, à la morale irréprochable et d’une grande conscience sociale. Son fils Philippe, dix-huit ans, suit les traces de sa mère. Statuaire doué, il est, lui aussi, d’une morale sans faille, doublée d’une touchante naïveté. Une nouvelle voisine, Virginie Robertin, viendra toutefois perturber la douce tranquillité de la famille Hervé. Virginie est écrivaine elle aussi, mais frivole et suivant des principes pas toujours très moraux. Elle sème le trouble chez Philippe. Une lutte entre le bien et le mal va s’engager, à laquelle prendront part la famille Érard, dénuée mais méritante, Héloïse une jeune orpheline, et bien sûr le docteur Max, que l’on retrouve ici dans un cinquième épisode de la série du Diable médecin. (suite…)

Sue Eugène – Les Enfants de l’amour

Sue Eugène - Les Enfants de l'amour - Bibliothèque numérique romande - Henri de Toulouse-Lautrec La Pierreuse. Dans les coulisseSue Eugène – Les Enfants de l’amour : Le colonel Roland est un séducteur qui abandonne les femmes qu’il séduit, sans se soucier d’elles. Le major Maurice, son ami, le convainc de changer de vie. Le colonel devient un homme respectable. Vingt ans plus tard, au moment où il est appelé à de très hautes fonctions, son serviteur Pietri conçoit une vengeance implacable en révélant le passé de son maître. (suite…)

Sue Eugène – La Belle-Fille Henriette Dumesnil (Le Diable Médecin vol. 5)

Sue Eugène - La Belle-Fille Henriette Dumesnil (Le Diable Médecin -ill. Auguste Belin5) - Bibliothèque numérique romande - Sue Eugène – La Belle-Fille Henriette Dumesnil (Le Diable Médecin vol. 5) : Encore un épisode du Diable-Médecin qui tel un Deus-ex-machina surgit par hasard – mais le hasard n’a rien à y voir – à la fin du livre. Le Docteur Dumesnil est juste mais sévère et économe : couché à huit heures, il se relève la nuit pour mettre à jour ses connaissance de médecine. À une telle vie, sa femme s’ennuie car elle aime spectacles et toilettes. Heureusement, le cousin Gabert leur rend quelquefois visite et il fait rire avec sa gouille un peu vulgaire… trop vulgaire pour Henriette, leur fille de quinze ans, estime le docteur. Mais voici que celui-ci décède… (suite…)

Tissot Victor – Voyage au pays des milliards

Tissot Victor - Voyage au pays des milliards - Bibliothèque numérique romande - Sylvie S. Statue sur domeTissot Victor – Voyage au pays des milliards : Entre reportage et fiction, ce Voyage est un portrait au vitriol de la Prusse et des Prussiens qu’il faut replacer dans son contexte et qui a valeur de témoignage d’une époque. Le titre fait référence aux 5 milliards de réparations versés à l’Allemagne par la France vaincue après la guerre de 1870-71. Victor Tissot, bien que Suisse, partage la rancœur des Français vaincus, et cherche à attiser l’esprit de revanche et les motifs de division. L’empire de Guillaume Ier – et son ministre von Bismarck – est une menace pour la paix en Europe. En 1873-74, Tissot effectue plusieurs voyages en Allemagne et en Prusse. Il livre à des journaux parisiens des correspondances «en direct» de ses visites, rencontres, et découvertes. Ce Voyage est un succès immédiat. (suite…)